Droit public

Présentation
Objectifs pédagogiques de la mention

Les formations de droit public se déclinent du M1 au M2 sous forme de M1 généralistes ou spécialisés et de M2 de spécialisation. Les formations articulent de façon harmonieuse les objectifs de professionnalisation et de recherche. Les formations de M2 sont en continuité avec les formations de M1. Les formations de M1 et M2 visent à dispenser un haut niveau de connaissance des domaines du droit public tant au plan théorique qu'au plan pratique. Les compétences acquises sont des compétences de juriste polyvalent, susceptible d'intervenir dans des contextes variés : entreprise, administration, cabinets d'avocat, bureaux d'études, magistrature, etc. Les diplômés peuvent être recrutés par voie de contrat de travail, de droit privé ou de droit public, mais peuvent aussi s'orienter vers les concours des fonctions publiques et des concours professionnels. Les formations fournissent à leur public les outils d'accès aux professions les concernant : méthodologie des concours, de l'entretien, du curriculum vitae, etc. Ces formations s'inscrivent dans une tradition éprouvée de spécialisation en droit public orientée vers un marché particulièrement riche en débouchés. En ce sens la mention droit public de l'université Paris-Saclay offre une dynamique de formation complète et attractive. Chaque formation offre une action efficace en termes d'information sur les objectifs.

Profil de sortie des étudiants

Les étudiants ayant obtenu le master 1 de droit public ont acquis des compétences multiples en lien avec les matières de droit public.
Ainsi les étudiants sont en mesure:
- de comprendre les notions transversales du droit public (contrats administratifs, actes administratif unilatéraux, pouvoir et contrôle de l'administration, compétences territoriales...),
- de comprendre et d'analyser les décisions des juridictions administratives
- de comprendre et d'analyser les textes législatifs
- de maitriser le fonctionnement des bases de données
- de rédiger un écrit (notes administratives, notes juridiques, commentaire d'arrêt)
- de construire un raisonnement cohérent juridiquement

Les étudiants ont, au regard du contenu de la formation, la capacité de se diriger vers les différents parcours ouverts dans la mention droit public. Ils ont les bases nécessaires y compris pour les matières de spécialisation.

Passerelle(s)

Le master 1 droit public, dupliqué dans les différents sites, permet aux étudiants de postuler aux différents parcours entre le master 1 et le master 2. En revanche, il n'est pas envisagé de pouvoir changer de parcours-type en cours d'année.

Prérequis

Etudiant(e) titulaire d'une L3 de droit

Schéma de la mention
Compétences
Les compétences à acquérir au sein de la mention sont :
  • Comprendre un document.

  • Analyser un document.

  • Produire un écrit juridique.

  • Construire un raisonnement juridique cohérent.

  • Savoir identifier l'objet et le problème juridique.

  • Argumenter sa position juridique à l'oral et à l'écrit.

Compétences attestées de la mention - Fiche nationale du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34084BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

- Identifier les usages numériques et les   impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils   numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du   domaine     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34084BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement   spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de   travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des   savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de   nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter   des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans   des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive et   distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité   d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées   et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34084BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

- Identifier, sélectionner et   analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour   documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de   connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue   étrangère     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34084BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des   contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui   nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre   des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques   professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception,   pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation,   diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un   cadre collaboratif  

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer   pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Respecter les principes   d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.