Aller au contenu principal

Plateforme multi-acteurs pour la transition du territoire

Favoriser la durabilité dans les territoires périurbains est l'axe transversal de recherche et d'innovation de C-BASC. Le territoire autour de l'université est l'un de nos terrains d'expérimentation et d'observation; il est en pleine mutation du fait de la construction du cluster composé de l'université, d'entreprises... La généricité des concepts et des méthodologies est explorée en comparant et en partageant avec d'autres régions en France et à l'étranger, y compris le Sud global. 

Le Living Lab "VivAgriLab"

Une collaboration bipartite devenue multipartite

En 2013, l'association Terre et Cité et le LabEx BASC (la structure d'origine de C-BASC) ont initié des ateliers pour inciter à la co-construction de la recherche avec les acteurs locaux axés sur la préservation et la gestion des espaces agricoles et naturels dans et autour du Plateau de Saclay. Nous nous sommes rencontrés régulièrement depuis, et avons mené une dizaine de projets de recherche appliquée, cofinancés notamment par le programme européen LEADER (vidéo). Le plus récent est un projet d'adaptation des cultures légumières au changement climatique, démarré en 2021.

Dans cette lignée, nous participons au développement d'un Living Lab dénommé "VivAgriLab: relier ville et vivant dans le sud ouest francilien". Ce partenariat élargi couvre une plus grand zone périurbaine et davantage de thématiques. 

Un territoire périurbain étendu

VivAgriLab est une plateforme de dialogue visant l’émergence et la mise en place de projets de recherche appliquée sur un territoire autour de l'université — la Plaine de Versailles, le Plateau de Saclay (Terre & Cité), le Triangle Vert et les agglomérations Saint Quentin en Yvelines, Versailles Grand Parc et la Communauté Paris-Saclay — pour promouvoir la durabilité de l'agriculture, des systèmes alimentaires et de la nature. Les acteurs composant VivAgriLab sont donc 3 associations (menant des programmes agriurbains soutenus par la région depuis 2005), 3 communautés d'agglomération, la Chambre d'agriculture d'Ile-de-France et des organismes de recherche et d'enseignement supérieur établis sur le territoire (l'INRAEAgroParisTech, C-BASC et plus largement l'Université Paris-Saclay). Ces membres se réunissent plusieurs fois par an au sein d'un Comité de pilotage et d'un Comité technique. L'association Terre et Cité anime la démarche de Living Lab.

Fin 2020 le collectif a reçu sa première subvention, de la Fondation de France, pour un projet axé sur la création d'une économie circulaire pour les flux de nourriture et de matière organique au niveau local afin de contribuer à la durabilité territoriale. Mi février 2022,  VivAgriLab a organisé sa 2e édition de rencontre annuelle de co-conception de projets, de manière inclusive. 

 

Autres projets du Plateau de Saclay

Partenariat avec la Santa Clara Valley (Silicon Valley)

La vallée de Santa Clara en Californie (≈ Silicon Valley) et le Plateau de Saclay au Sud-Ouest de Paris partagent des opportunités et des défis similaires. Ils ont dû concevoir des mécanismes innovants et exceptionnellement robustes pour maîtriser la pression urbaine autour des grandes métropoles afin de maintenir les paysages agricoles et naturels qui ont fait leur identité et leur qualité de vie. Ces deux pôles de recherche et d'innovation sont appelés à inventer les nouvelles synergies qui peuvent émerger entre les villes, l'agriculture et la nature

Leur collaboration sur les enjeux de durabilité a commencé en 2018, avec la visite d’une délégation du plateau à la Santa Clara Valley. Suite à cela, l’Université Paris-Saclay, l’Université de Californie à Davis, Terre et Cité (T&C), la Santa Clara Valley Open Space Authority (OSA), The Nature Conservancy (TNC), et EIT Climate KIC se sont associés pour proposer un cycle de vidéoconférences sur la résilience des espaces naturels, agricoles et forestiers périurbains en regard du changement climatique et de l’effondrement de la biodiversité. Acteurs institutionnels, chercheurs, agriculteurs et autres acteurs des territoires du Plateau de Saclay et de la Silicon Valley interagissent pour réfléchir ensemble aux politiques publiques en faveur de la protection et de la restauration des espaces ouverts, à leur application concrète sur les territoires et au rôle de la recherche à cet égard. Lien pour revisionner les webinaires:

  • Climat et effondrement de la biodiversité (28 janv. 2021)
  • Usage des sols et durabilité (7 oct. 2021), avec l'intervention notamment de Yann Arthus-Bertrand et de la secrétaire exécutive de l'IPBES.
  • Stockage de carbone à l'échelle des exploitations et des territoires (18 nov. 2021)

Consultez les fiches comparatives de la Vallée de Santa Clara et du Plateau de Saclay élaborées par une doctorante : livret introductif, législation international, échelons intergouvernementaux, réglementations internationales, gestion des espaces ouverts. D'autres sont prévues: contextes périurbains et multi-bénéfices, fiche synthétique et guide d'action.

En vue de développer de nouvelles actions communes, une délégation multipartite californienne est venue en voyage d’étude du 11 au 15 juillet 2022, lequel a inclus une conférence publique. C-BASC remercie l'association Terre & Cité pour l'organisation.

La Zone de Protection naturelle, agricole et forestière 

Créée par la loi en 2010, la Zone de Protection Naturelle, Agricole et Forestière (ZPNAF) du Plateau de Saclay est la seule zone de ce type à l’échelle nationale. Elle vise à préserver et dynamiser plus de 4 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers. Les acteurs locaux ont doté la ZPNAF d'un programme d’action. C-BASC pilote l'action C23 intitulée "Promouvoir les interactions recherche / acteurs locaux afin de répondre aux enjeux croisés agricoles et environnementaux du plateau de Saclay". Le point d'étape 2019-2020 du programme d'action de la ZPNAF est disponible.