Sciences et génie des matériaux

Objectifs pédagogiques de la mention

L'objectif de la mention est de former à bac+5 des futurs cadres dans le domaine des matériaux évoluant en milieu industriel ou académique.
Le champ scientifique en termes de connaissances acquises porte sur la maitrise :
- de la relation structures propriétés des différents types de matériaux
- des outils de caractérisation simples et avancés, avec un appui pratique très fort des plateformes d'enseignement et de recherche
- des techniques et outils de mise en forme de matériaux dont les techniques avancées comme la fabrication additive métallique
- des outils numériques appliqués aux matériaux
- des outils de gestion de projets et de management de projet industriels

Les débouchés visés sont des postes de cadres à bac+5 dans les secteurs industriels ou académiques pour des postes d'ingénieur procédé, ingénieur qualité, ingénieur projet centrés sur les activités matériaux… mais aussi pour des poursuites en thèse vers les métiers de la recherche en recherche et développement ou recherche académique.

Deux rythmes de formation sont proposés :
i) en formation initiale avec comme parcours types :
MatNum: in silico design de matériaux par les sciences du numérique
Matériaux Fonctionnels et Applications

ii) en formation par apprentissage par alternance avec deux parcours types :
Matériaux Avancés et Additifs - Management industriel
Matériaux en Couches Minces et surfaces - Management industriel

Les compétences acquises au travers des parcours en formation initiale ou par apprentissage apportent les fondamentaux pour être à même de s'insérer et de s'adapter efficacement aux évolutions des métiers mettant en œuvre les matériaux dans le cadre de l'usine numérique ou de la recherche collaborative.

Les diplômés de la mention Sciences et Génie des Matériaux sont à même de s'inscrire sur des métiers de cadres à bac+5 nécessitant une compétence dans le domaine des matériaux associée à des capacités d’adaptation aux évolutions rapides des enjeux du secteur (intégration croissance du numériques dans les métiers, nouvelles techniques de mise en forme des matériaux telle que la fabrication additive...)
Les compétences acquises s'inscrivent dans un triptyque : Savoir <=> Savoir-Faire <=> Faire-Savoir <=> Savoir-être permettant aux diplômés d'être à même de s'adapter aux évolutions rapides des métiers du secteur.

Passerelle(s)

i) En formation initiale, le passage se fait en fin d'année de M1 :
Les parcours de M2 de ma mention sont accessibles depuis les M1 extérieurs à la mention ayant des profils en physique ou en chimie (avec une composante forte en physique ou chimie du solide).
La poursuite sur des parcours de M2 de mention hors Paris-Saclay est possible.
ii) Pour les formations par apprentissage :
Les formations par apprentissage sont associées à un contrat de travail courant sur deux années (M1+M2). Deux parcours sont accessibles à l'issue du M1 (Matériaux avancés, management industriel ; Matériaux en couches minces et surfaces, management industriel). Il est possible de rejoindre ces deux parcours par apprentissage en M2.

Prérequis

Accès en Master 1 :
La formation est accessibles à partir d'une licence de Sciences à dominante Physique, Chimie, Mécanique ou Matériaux.
Accès en Master 2 :
Niveau Master 1 en Physique, Chimie, Mécanique ou Sciences des matériaux ainsi que 2ème année d’école d’ingénieur validée.

Les compétences à acquérir au sein de la mention sont :
  • (Savoir) Maîtriser la relation structure-propriétés des différentes classes de matériaux.

  • (Savoir-faire) Posséder une connaissance claire des interactions particules-matière, photons-matière pour la caractérisation des matériaux.

  • (Savoir-faire) Comprendre, maitriser et utiliser les outils numériques appliqués au domaine des matériaux.

  • (Faire-savoir) Savoir synthétiser, mettre en forme et présenter des résultats en langues Française et Anglaise.

  • (Savoir-être) Etre à même à participer/mener un projet dans le cadre d’un travail en équipe, savoir construire des relations interpersonnelles.

  • (Savoir-être) Inscrire ses activités dans une démarche respectant la déontologie.