Agrosciences, Environnement, Territoires, Paysage, Forêt

Présentation
Objectifs pédagogiques de la mention

L'objectif de la mention Agrosciences, Environnement Territoires, Paysage, Foret est de former des spécialistes dotés d'un haut niveau de compétences scientifiques dans les domaines de la gestion des espaces naturels et agricoles, ruraux ou périurbains ainsi que ceux de la gestion des ressources naturelles. La formation met l'accent sur une vision intégrative, à la fois multidisciplinaire et multi-échelle. En effet, il s'agit de former des étudiants qui s'intéresseront aux croisements entre production agricole, environnement, gestion des territoires et changements globaux. La formation donne une place importante à la modélisation, à ses fondements théoriques, mathématiques et statistiques, ainsi qu'aux autres méthodes de recherche (expérimentale, participative, d'enquête) permettant, combinées, de mieux appréhender les systèmes agricoles, forestiers et écologiques complexes. Les étudiants formés devront pouvoir mobiliser des démarches scientifiques appropriées pour contribuer à traiter les grands problèmes de gestion des ressources, notamment écologiques (du maintien de la biodiversité à la maîtrise des espèces invasives), alimentaires (de la sous-alimentation aux modes de production agricole écologiques), en lien avec la qualité de la ressource (de la fragilité des sols à la pollution atmosphérique) et en lien avec les espaces (de la gestion des paysages et des forêts aux changements climatiques globaux), d'aujourd'hui et de demain. La première année de master aborde les grandes questions sociétales touchant aux domaines précités, apporte les compléments disciplinaires généraux pour les traiter dans les domaines des sciences naturelles, biotechniques, et sociales. Elle permet d'acquérir les bases communes nécessaires à une vision intégrative avant la seconde année de master, où un approfondissement disciplinaire plus marqué ou volontairement transdisciplinaire sera réalisé dans les différentes spécialités. Par ailleurs, cette formation Master accorde une importance particulière à l'autonomie et la capacité d'auto-apprentissage des étudiants A partir d'une base solide délivrée en M1 qui permet aux étudiants d'aborder les problématiques environnementales dans leur complexité (différentes échelles de temps et d'espace), le master propose cinq parcours différents qui permettent aux étudiants de se spécialiser.

Passerelle(s)

Le suivi du M1 permet d'accéder à tous les parcours proposés.

Partenariat(s) académiques(s)

École nationale supérieure de paysage de Versailles
École nationale supérieure d'architecture de Versailles
Muséum National d'Histoire Naturelle
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Schéma de la mention Agrosciences, Environnement, Territoires, Paysage, Forêt

Légende : 

Acronyme  Intitulé de la formation 
ACTES Agroécologie, Connaissances, Territoires Et Société
CLUES Climate, land use and ecosystem services
AAE De l'agronomie à l'agroécologie
GSSE Gestion des sols et services écosystémiques
TDPP Théorie et démarche du projet de paysage
Compétences

Compétences attestées de la mention - Fiche nationale du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34156BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur   évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour   un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34156BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement   spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de   travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des   savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines 

 - Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de   nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter   des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans   des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive   et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la   complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions   adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34156BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

- Identifier, sélectionner et   analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour   documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de   connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue   étrangère     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34156BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des   contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui   nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre   des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques   professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception,   pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation,   diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un   cadre collaboratif  

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer   pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes   d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.