Agrosciences, Environnement, Territoires, Paysage, Forêt

Objectifs pédagogiques de la mention

L'objectif de la mention Agrosciences, Environnement Territoires, Paysage, Foret est de former des spécialistes dotés d'un haut niveau de compétences scientifiques dans les domaines de la gestion des espaces naturels et agricoles, ruraux ou périurbains ainsi que ceux de la gestion des ressources naturelles. La formation met l'accent sur une vision intégrative, à la fois multidisciplinaire et multi-échelle. En effet, il s'agit de former des étudiants qui s'intéresseront aux croisements entre production agricole, environnement, gestion des territoires et changements globaux. La formation donne une place importante à la modélisation, à ses fondements théoriques, mathématiques et statistiques, ainsi qu'aux autres méthodes de recherche (expérimentale, participative, d'enquête) permettant, combinées, de mieux appréhender les systèmes agricoles, forestiers et écologiques complexes. Les étudiants formés devront pouvoir mobiliser des démarches scientifiques appropriées pour contribuer à traiter les grands problèmes de gestion des ressources, notamment écologiques (du maintien de la biodiversité à la maîtrise des espèces invasives), alimentaires (de la sous-alimentation aux modes de production agricole écologiques), en lien avec la qualité de la ressource (de la fragilité des sols à la pollution atmosphérique) et en lien avec les espaces (de la gestion des paysages et des forêts aux changements climatiques globaux), d'aujourd'hui et de demain. La première année de master aborde les grandes questions sociétales touchant aux domaines précités, apporte les compléments disciplinaires généraux pour les traiter dans les domaines des sciences naturelles, biotechniques, et sociales. Elle permet d'acquérir les bases communes nécessaires à une vision intégrative avant la seconde année de master, où un approfondissement disciplinaire plus marqué ou volontairement transdisciplinaire sera réalisé dans les différentes spécialités. Par ailleurs, cette formation Master accorde une importance particulière à l'autonomie et la capacité d'auto-apprentissage des étudiants A partir d'une base solide délivrée en M1 qui permet aux étudiants d'aborder les problématiques environnementales dans leur complexité (différentes échelles de temps et d'espace), le master propose cinq parcours différents qui permettent aux étudiants de se spécialiser.

Passerelle(s)

Le suivi du M1 permet d'accéder à tous les parcours proposés.

Partenariat(s) académiques(s)

École nationale supérieure de paysage de Versailles
École nationale supérieure d'architecture de Versailles
Muséum National d'Histoire Naturelle
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Schéma de la mention