M2 Industries de réseau et economie numérique

Candidater à la formation
  • Graduate School(s)
    Economie - Management
  • Capacité d'accueil
    50
  • Langue(s) d'enseignement
    Français, Anglais
  • Regime d'inscription
    Formation initiale
    Formation continue
Présentation
Année dans le diplôme
Master 2
Objectifs pédagogiques de la formation

Le parcours vise à permettre aux étudiants de maîtriser un ensemble de cadres analytiques transversaux indispensables pour comprendre les dynamiques technologiques, industrielles, sociétales. Elle leur présente la frontière de la recherche en économie numérique, en management des écosystèmes d'innovation, en économie des grandes infrastructures en réseaux et en régulation économiques et sociales de manière à leur permettre de maîtriser les mutations en cours dans les entreprises comme dans la société en général. Il s'agit notamment de fournir des outils et les méthodes pour appréhender les nouveaux modèles d'affaires et repenser les cadres réglementaires qui encadrent le fonctionnement des industries et des marchés concernés. Dans ce contexte, un accent fort est mis sur la formation par la recherche pour que les étudiants soient en mesure d'aborder de façon critique les travaux qui nourrissent la connaissance commune sur ces mutations, et en retour qu'ils puissent le cas échéant détecter des opportunités d'innovation et construire des analyses et des cadres d'interprétation inédits. Cette formation destinée à développer leur expertise analytique est complétée par une mise en pratique de leurs compétences dans un cadre professionnel.
Précisément, il s'agit de former des spécialistes des secteurs d'activités à forte intensité technologique, au sens où la technologie est essentielle dans les stratégies concurrentielles et influence fortement la structuration des industries et des marchés. Il est donc nécessaire de donner aux étudiants des connaissances :
•économiques pour comprendre les dynamiques en cours sur les transformations des industries, des marchés, des modèles économiques, des formes de concurrence et de consommation ;
•managériales, notamment en matière de gestion de l'innovation, sciences de l'organisation, management du changement, marketing des services et de l'innovation, analyse stratégique, financement de la création d'entreprise ;
•institutionnelles, pour bien intégrer dans la formulation des analyses et des stratégies les cadres collectifs, politiques, juridiques qui influent sur les transformations sociétales, la gestion des risques, les investissements collectifs, la formation des choix collectifs ;
•spécialisées sur les enjeux techniques et économiques des secteurs concernés, à la fois pour pouvoir appréhender les évolutions futures de la technologie que pour comprendre les spécificités techno-économiques des secteurs structurants l'économie où nombre d'entre eux seront appelés à travailler : communication, énergie, transport, finance, etc.

Lieu(x) d'enseignement
PARIS 15
Pré-requis, profil d’entrée permettant d'intégrer la formation
Ecoles d'ingénieurs, universitaires.
Compétences
  • Analyser et comprendre les enjeux économiques, sociétaux et juridiques.

  • Restituer et présenter de façon synthétique le contenu de documents scientifiques.

  • Collecter, stocker et analyser des grands corpus de données.

  • Savoir collaborer avec d'autres champs disciplinaires.

  • Savoir animer un groupe de travail.

  • Comprendre et anticiper les enjeux du digital.

Débouchés de la formation

Les débouchés du master sont très variés. Le master apporte les compétences et les capacités d'adaptation pour occuper des postes clés :
-des secteurs porteurs d'innovation et caractérisés par de forts phénomènes de réseaux tels que le numérique, l'énergie, mais aussi les biotechnologies, les nanotechnologies, l'aéronautique, etc.
-le secteur bancaire et d'investissement (capital amorçage, capital risque & capital développement)
-le conseil en entreprise, les incubateurs technologiques, l'entrepreneuriat, l'essaimage, etc.
-les agences et autorités de régulation des secteurs d'activité concernés.
-toute organisation des secteurs industriel, de service, social, public ou territorial amené à concevoir et à déployer des stratégies d'innovation ou à piloter des projets liés aux industries de réseaux ou au numérique
-les services chargés de concevoir et d'animer des chaînes logistiques ou des processus de pro-duction de services offerts par des systèmes complexes
-les organismes de recherche.
Les principaux profils d'activités sont :
-pour le parcours professionnel : les Directions stratégiques ou opérationnelles de grands groupes industriels, les banques, les sociétés de conseil et les grands centres de recherche, ainsi que les PME-PMI innovantes, les sociétés de conseil en innovation et stratégie, les grands organismes de pilotage des politiques scientifiques et d'innovation, les agences de régulation ;
-pour les parcours recherche, il faut ajouter plus spécifiquement les carrières dans l'enseignement supérieur et la recherche publique, les institutions publiques européennes, nationales ou régionales ayant en charge le développement de l'innovation et de la recherche, les politiques industrielles ou de la concurrence.
Compte tenu de la transversalité de la formation, les fonctions proposées à l'issue du master sont très variées :
-Pour le parcours Professionnel : Responsable innovation, Auditeur technico-scientifique, Expert en projets innovants, Spécialiste du financement de l'innovation, Spécialiste de la régulation, Analyste de la concurrence, Responsable d'une cellule de veille scientifique et technique, Responsable de marketing industriel, Chef de projet innovation ou numérique, Business analyste, Chef de produit, Consultant en stratégie, Ingénieur d'études, Ingénieur d'affaires, Manager de tiers-lieux de l'innovation.
-Pour les parcours Recherche : dans l'industrie : postes dans des laboratoires de R&D, en organisation de l'innovation, en marketing, dans des cellules de prospectives ou de réflexion stratégique ; dans l'enseignement supérieur et la recherche : enseignant-chercheur, responsable de la valorisation et des partenariats dans les Universités ou les Ecoles d'ingénieurs, ou les organismes publics de recherche ; dans les organisations internationales : junior économiste, chargé de mission sectoriel, analyste
Le master prépare aussi à l'entrepreneuriat. Plusieurs étudiants réalisent des stages ou leur apprentissage au sein de jeunes pousses et peuvent être amenés à poursuivre l'expérience.

Collaboration(s)
Laboratoire(s) partenaire(s) de la formation

Réseaux Innovation Territoires et Mondialisation
Laboratoire Génie Industriel.

Institut interdisciplinaire de l'innovation (i3), CNRS (UMR 9217)
Dauphine Recherches en Management (UMR CNRS 788).

Modalités de candidatures
Période(s) de candidatures
Du 27/02/2020 au 24/03/2020
Du 04/05/2020 au 17/05/2020
Pièces justificatives obligatoires
  • Curriculum Vitae.

  • Lettre de motivation.

  • Tous les relevés de notes des années/semestres validés depuis le BAC à la date de la candidature.

Pièces justificatives complémentaires
  • Fiche de choix de M2 (obligatoire pour les candidats inscrits en M1 à l'Université Paris-Saclay) à télécharger sur https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/etre-candidat-a-nos-formations.

  • Dossier VAPP (obligatoire pour toutes les personnes demandant une validation des acquis pour accéder à la formation).

  • Curriculum UE (descriptifs des UE suivies) des deux dernières années.

  • Attestation de français (obligatoire pour les non francophones).

Contact(s)
Responsable(s) de la formation
Fabrice Le Guel - fabrice.le-guel@u-psud.fr
Secrétariat pédagogique