Gestion des Territoires et Développement local

Présentation
Objectifs pédagogiques de la mention

La mention GTDL se positionne dans une approche interdisciplinaire en sciences sociales appliquées aux enjeux de biodiversité, agriculture, alimentation et environnement. Les principales disciplines mobilisées sont l'économie écologique et l'économie politique, l'agroéconomie, la science politique, et le droit (des territoires et de l'environnement). Ce contenu confère à la formation un positionnement original et parfaitement lisible au sein de l'offre de formation existante (locale, nationale et internationale). Les objectifs de la mention GTDL sont de doter les étudiants des compétences nécessaires pour analyser une situation en lien avec les questions de développement local et d'environnement, pour anticiper les évolutions à venir, et pour sensibiliser, former et mobiliser les acteurs autour de stratégies collectives adaptatives et innovantes.
La démarche est innovante en proposant une formation centrée sur la perspective de la gouvernance de la transition vers un développement plus soutenable, et ce que cette transition implique : pour les acteurs territoriaux (M2 GTES), pour les acteurs du monde de l'entreprise (M2 AEGR) et en termes de développement des pays émergents (M2 DYNPED). Les autres mentions GTDL existant en France sont principalement axées des territoires spécifiques (urbains, ruraux, etc.) sans questionner la notion de développement elle-même.

Passerelle(s)

•M1 Gouvernance des Territoires, des Risques et de l'Environnement –
Les étudiants doivent être titulaire d'un licence ou équivalent (français ou depuis l'étranger). Ce Master M1 GETEDELO est destiné aux étudiants ayant un parcours soit en sciences sociales (économie, sociologie, géographie, gestion et aménagement…) ou en sciences politiques et juridiques, soit en sciences de l'environnement et du vivant (écologie, agronomie...).
•Parcours M2 AEGR – Analyse économique et Gouvernance des risques –
Titulaires d'un Master 1 en sciences économiques, juridiques, politiques, de gestion, géographie, biologie, diplômés des grandes écoles ou autres titres de niveau équivalent dans un autre domaine après évaluation des compétences. Les candidats doivent justifier d'un niveau suffisant d'anglais.
•Parcours M2 DYNPED - Dynamiques des pays émergents et en développement –
Titulaires d'un Master 1 en sciences de l'ingénieur (agronomie…), en sciences sociales (géographie, aménagement, science politique, sociologie, démographie…)
•Parcours M2 GTES - Gouvernance de la transition, écologie et sociétés –
Titulaires d'un Master 1 en sciences politiques et sociales (économie, de gestion, géographie…) et en sciences du vivant (biologie, agronomie…).

Partenariat(s) académiques(s)

Centre d'énergétique de l'école des mines (Sophia Antioplis)
Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Université de Paris 7

Schéma de mention Gestion des Territoires et Développement Local

Compétences
Les compétences à acquérir au sein de la mention sont :
  • Décrire et définir un système complexe, sur un territoire.

  • Interpréter l'état des lieux, estimer les ressources et contraintes d'un territoire.

  • Relier les connaissances dans une approche systémique en tenant compte de la multiplicité des représentations portées par les acteurs.

  • Prioriser les actions à mener, en vue d'une gouvernance partagée.

  • Evaluer et concevoir les démarches d'évaluation du programme d'action.

  • Défendre un point de vue scientifiquement étayé, sur la base d'une posture critique.

Compétences attestées de la mention - Fiche nationale du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34293BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur   évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour   un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34293BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement   spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de   travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des   savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de   nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter   des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans   des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive et   distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité   d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées   et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34293BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

- Identifier, sélectionner et   analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour   documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de   connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue   étrangère     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34293BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des   contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui   nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre   des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles   et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception,   pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation,   diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un   cadre collaboratif  

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer   pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes   d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.