M1 Gouvernance des territoires, des risques et de l'environnement

Candidater à la formation
  • Capacité d'accueil
    35
  • Langue(s) d'enseignement
    Français
  • Régime(s) d'inscription
    Formation initiale
    Formation continue
Présentation
Objectifs pédagogiques de la formation

La finalité de la formation articule une approche privilégiant l'accompagnement et la gouvernance de la transition écologique, agroécologique et énergétique, en particulier dans les territoires urbains, péri-urbains et ruraux, avec une approche large des secteurs d'activité touchés par les transformations des dynamiques territoriales en Europe et dans le reste du monde (par exemple dans les relations entre l'Etat et les territoires, entre acteurs publics et privés, etc.).
Qu'il s'agisse d’agriculture et d’alimentation, d’énergie, d’aménagement urbain, de biodiversité et d’environnement... les étudiants seront amenés à construire et à réaliser des actions innovantes et des expérimentations visant à construire la soutenabilité et la résilience des territoires. Cette formation répond ainsi à des besoins aujourd’hui en plein développement et de compétences appliquées vivement ressenties auprès des organismes de gouvernance, des entreprises, des chercheurs... Il s’agit, par exemple, de former des gestionnaires de l’environnement compétents, dans une perspective de développement durable, directement adaptés aux besoins du territoire ou à ceux de l’entreprise (enjeux de prospective, de qualité du produit et de services, de responsabilité sociétale de l’entreprise, etc.).
Il convient également de souligner que ces finalités sont poursuivies sur la base de la mobilisation d'outils issus des technologies d'information et de communication et des approches délibératives.
La formation est donc tout à la fois une formation à la recherche mais aussi au monde professionnel (notamment, à travers la formation en alternance) en mobilisant les sciences du vivant (écologique, agronomie...) et des sciences humaines (sciences politiques, économie, géographie...).

Lieu(x) d'enseignement
GUYANCOURT
PARIS 05
ORSAY
Pré-requis, profil d’entrée permettant d'intégrer la formation
Les programmes de formation de la mention proposent aux étudiants de basculer d'une formation disciplinaire au niveau Licence (en sciences sociales (économie, sciences politiques, géographie...), de l'ingénierie, biologiques, écologiques, agronomiques) vers des démarches pluri-inter-transdisciplinaires.
Compétences
  • Décrire et définir un système complexe, sur un territoire.

  • Interpréter l'état des lieux, estimer les ressources et contraintes d'un territoire.

  • Relier les connaissances dans une approche systémique en tenant compte de la multiplicité des représentations portées par les acteurs.

  • Prioriser les actions à mener, en vue d'une gouvernance partagée.

  • Evaluer et concevoir les démarches d'évaluation du programme d'action.

  • Défendre un point de vue scientifiquement étayé, sur la base d'une posture critique.

Profil de sortie des étudiants ayant suivi la formation

La formation vise à former des professionnels aux nouveaux défis des territoires et de leurs dynamiques, à travers des formations originales, s'appuyant sur les démarches de recherche, de recherche-action et de partenariats territoriaux forts. Le tronc commun et les options fournissent un ensemble de démarches conceptuelles, d'outils et d'études de terrain permettant aux étudiants de développement les connaissances et les compétences nécessaires pour la gouvernance de territoires en transition :
•Conduite de projet territoriaux (diagnostic, appel d’offre, calcul économique, évaluation)
•Méthodologie de recherche
•Accompagnement du changement et facilitation stratégique
•Conception et mise en œuvre de procédures et d’outils d’évaluation et de décision
•Concertation et dialogue avec les parties-prenantes et la société civile
•Conception et mise en œuvre de stratégies d’intégration de la responsabilité sociale des entreprises et des organisations
•Conception et mise en œuvre d’outils de mise en débat des futurs : évaluation, scénarios, prospective…
•Conception des stratégies à partir des outils d’Information, de communication et de sensibilisation
•Médiation des connaissances grâce à des outils d’aide à la délibération et à la décision

Débouchés de la formation

Selon les parcours de Master 2 choisit, les débouchés sont différents. Voici un éventail du type de débouchés

- Parcours AEGR – Analyse économique et Gouvernance des risques
Les étudiants apprentis, formés par le master AEGR, s’orientent vers des activités professionnelles où ils seront à la fois concepteurs, évaluateurs et organisateurs : Responsable des services ou activités " à risque" en milieu industriel; Chargé (e) d'études de danger; Conseil ou audit en gestion du risque; Chargé (e) de la gestion de l'environnement, du risque et du développement durable, Responsable de la prévention; Officier/officière sécurité; Conseiller (ère) HSE Hygiène ,Sécurité Environnement.

- Parcours DYNPED - Dynamiques des pays émergents et en développement
Avec la poursuite en thèse de doctorat, la spécialité prépare à l'accès aux métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur. Le M2 constitue aussi en lui-même un diplôme de fin d'études pour des étudiants qui peuvent faire valoir sur le marché du travail des compétences spécifiques sur les questions du développement, en vue de postuler à des emplois de chargés d'étude (institutions internationales, agences de développement, ONG, structures administratives des pays d'origine pour les étudiants en provenance des Suds, enseignement secondaire ?...).

- Parcours GTES - Gouvernance de la transition, écologie et sociétés
La formation vise à former des gestionnaires de projets sur les questions environnementales, au niveau national comme international. Cela concerne des métiers du public, du privé (entreprises) et de l’associatif. Ce sont des métiers en pleine expansion, souhaitant des étudiants formés à cette double compétence sciences sociales/sciences du vivant, et disposant d’une capacité d’intervention forte dans la gestion.
Gestionnaire de projets ; Consultant, chargé d’études ; Animateur de projets ; Recherche

Collaboration(s)
Laboratoire(s) partenaire(s) de la formation

Ecologie Systématique et Evolution
Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités
Laboratoire Génie Industriel

Observatoire des sciences de l'univers de l'UVSQ.

UMR 8586 Prodig (Pôle de recherche pour l'organisation et la diffusion de l'information géographique)
UMR 245 Cessma (Centre d'études en sciences sociales sur les mondes américains, africains et asiatiques)
Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l'Ecologie (CIRE) /Musée du Vivant d'AGROPARISETCH.

Programme

Le master 1 est une année de transition vers les démarches pluri-interdisciplinaires. Elle vise à fournir aux étudiants un ensemble d'éléments concernant les concepts, les outils et les méthodes, et des études de cas. Le semestre 1 du Master 1 vise à fournir aux étudiants les bases solides en termes de concepts ainsi que d'outils et de méthodes.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Economie de l'environnement et des changements climatiques 3 30
Ecologie et écosystèmes 3 27
Droit de l'environnement 3 27
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Statistique & méthodes d'enquête en sciences sociales 3 20
Mondialisation, entreprises et territoires 3 21
Introduction aux grands cycles de la biosphère dans les territoires 3 21
Initiation à l'observation, analyse et gouvernance des risques 3 21
Ingénierie écologique 3 12 6
Environnement, politiques et action publique 3 21
Conduite de projet 3 21
Anglais professionnel 3 21
Analyse des politiques publiques 3 21

Le semestre 2 du Master 1 permet aux étudiants d'approfondir les concepts ainsi que les méthodes et les outils, mais également, de choisir des options en termes d'études de cas. Le choix des options s'effectue également dans l'optique de poursuite en Master 2. Durant ce semestre, l'étudiant participera également à un projet collectif et devra effectuer un stage d'au moins 2 mois.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Time and Uncertainty 3 21
Stage 6 60
Cycle de conférences BASE 3 20
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
TIC & apprentissage à l'environnement 3 21
Politiques agricoles et alimentaires 3 21
Institutions, politique agricole et politiques économiques de l'Union Européenne 3 21
Innovation durable et territoire 3 21
Economie écologique 3 21
Economie des transports et de la mobilité 3 21
Economie des territoires 3 18
Du tourisme de masse au tourisme durable 3 21
Droit des territoires 3 21
Concurrence, Energie, Environnement 3 21
Approches de l'Economie Circulaire : Concepts, Indicateurs & Pratiques 3 15 15
Analyse spatiale: applications en SIG et traitement d'images 3 21
Modalités de candidatures
Période(s) de candidatures
Du 15/02/2020 au 20/07/2020
Pièces justificatives obligatoires
  • Curriculum UE (descriptifs des UE suivies) des deux dernières années.

  • Curriculum Vitae.

  • Lettre de motivation.

  • Tous les relevés de notes des années/semestres validés depuis le BAC à la date de la candidature.

Pièces justificatives complémentaires
  • Dossier VAPP (obligatoire pour toutes les personnes demandant une validation des acquis pour accéder à la formation).

  • Attestation de français (obligatoire pour les non francophones).

Contact(s)
Responsable(s) de la formation
Jean-Marc DOUGUET - jean-marc.douguet@uvsq.fr
Secrétariat pédagogique
Sylvie FAUVEAU - sylvie.fauveau@uvsq.fr