M2 Economie de l'alimentation durable

Candidater à la formation
  • Capacité d'accueil
    15
  • Langue(s) d'enseignement
    Français
  • Régime(s) d'inscription
    Formation initiale
    Formation continue
Présentation
Objectifs pédagogiques de la formation

L'objectif du parcours "Economie de l'alimentation durable" de la mention "Economie de l'environnement, de l'énergie et des transports" est d'offrir une formation traitant de l'ensemble des questions de la bio-économie, en particulier l'agriculture et l'alimentation d'un point de vue de l'économie.
La formation permet aux étudiants d'appréhender les enjeux environnementaux, sanitaires et socio-économiques liés à notre alimentation.

Les enseignements portent sur :
l'économie, la statistique et le traitement des données;
les différents acteurs de la chaîne alimentaire ainsi que les outils pour comprendre leurs stratégies (économie politique, économie industrielle);
les méthodes de production des agriculteurs, les choix des consommateurs et les décisions des entreprises de l’agro-alimentaire seront expliqués théoriquement et analysés empiriquement grâce à des outils de modélisation et le traitement de données (économétrie, économie comportementale et expérimentale, théorie des incitations);
les politiques agricoles et nutritionnelles mises en œuvre et leurs conséquences sont développées et discutées à travers la présentation d'expériences économiques;
l'économie circulaire (éco-conception, gaspillage, déchets) et l'analyse du cycle de vie des produits (innovation, gestion, marketing) sont abordés à l’aide d’études de cas et de nombreux exemples.

Lieu(x) d'enseignement
PARIS 15
IVRY SUR SEINE
Pré-requis, profil d’entrée permettant d'intégrer la formation
Les étudiants ayant validé le M1 de la mention EEET ou un M1 d'économie avec une dimension quantitative, de finance, de gestion ou de mathématique appliquée. Sont également admis les étudiants de niveau bac +4 acquis dans une Ecole Normale Supérieure, une Ecole d'Ingénieur, de Commerce, un Institut d'Etudes Politiques ou toute formation française ou étrangère jugée équivalente par le jury. Un entretien d’admission pour juger de la motivation pour les questions d'alimentation, d'environnement ou de bio-économique pourrait être proposé aux candidats pré‐sélectionnés sur dossier. Les candidats admis issus d'un cursus scientifique ou ingénieur se voient offrir un renforcement en économie alors que d'autres candidats se voient offrir un renforcement en statistiques et en mathématiques selon leurs besoins. Les candidats du M1 sont admis dans un des parcours de M2, mais pas nécessairement à leur premier choix, en particulier si les seuils d'effectifs maximum du parcours "Economie de l'alimentation durable" sont atteints.
Compétences
  • Elaborer des stratégies d'entreprise face aux demandes des consommateurs et des citoyens dans le secteur alimentaire.

  • Modéliser les décisions des producteurs (agricoles et industriels), les comportements et les choix des consommateurs, et les différentes stratégies des entreprises agro-alimentaires.

  • Mettre en œuvre des recommandations afin de définir des politiques agricoles et nutritionnelles (incitations, taxes, subventions, normes, campagnes d’information) adéquates avec l’objectif de durabilité.

  • Concevoir des études expérimentales et analyser à partir de données les comportements des différents acteurs présents dans le secteur alimentaires afin de déterminer les politiques publiques à mettre en place.

  • Comparer de nouveaux modèles de production et de consommation liés à l’économie circulaire (innovation, éco-conception, gestion des déchets).

  • Mener à bien des projets de recherche en économie dans le domaine de l'alimentation, la santé et l'environnement.

Profil de sortie des étudiants ayant suivi la formation

A l'issue de la formation, les étudiants seront capables de :
- concevoir des stratégies face aux défis alimentaires, sanitaires et environnementaux et pouvoir intégrer ces stratégies dans les métiers de la production, des services et du conseil;
- analyser les marchés (offre et demande) ainsi que les aspects technologiques et financiers des secteurs concernés;
- appréhender et appliquer les concepts de l'analyse des besoins et de la gestion de projets;
- réaliser et interpréter des études prospectives, en mobilisant les méthodes et les logiciels nécessaires;
- développer une méthode d'analyse multicritères dans l'élaboration des choix stratégiques d'intervention;
- savoir mettre en pratique les outils de gestion de projet et de gestion de risques;
- élaborer des business plans pour étudier la rentabilité et le financement de projet;
- organiser la coordination des acteurs de manière à rendre opérationnelles des solutions proposées;
- modéliser et quantifier un phénomène économique (économétrie, recherche opérationnelle, méthodes de simulation);
- comprendre les mécanismes et institutions à l'œuvre dans les politiques publiques et stratégies de négociation;
- comprendre les enjeux environnementaux, climatiques, alimentaires et énergétiques;
- développer des projets de recherche originaux en mobilisant la connaissance empirique du secteur et des outils d'analyse en pointe de la discipline académique.

Débouchés de la formation

Cette formation permet aux étudiants de travailler dans les secteurs suivants :
études et recherches technico-économiques;
conseil stratégique et/ou financier au sein d'entreprises;
ingénierie dans une entreprise proposant des services intégrés;
conception, développement, montage et réalisation de projets;
recherches sur l'ensemble des aspects économiques liés à la transition alimentaire et environnementale;
secteur public (Corps d'Etat, ministères, agences, collectivités territoriales);
entreprises agro-alimentaires et de l'environnement

Les étudiants peuvent occuper les postes suivants :
chef de projet;
chargé de mission en recherche et développement;
chargé d'études technico-économiques, stratégiques, environnementales;
responsable risque;
métiers du conseil (cabinets, bureau d'études, certification et audit) leur sont particulièrement ouverts.
chercheur (si poursuite en thèse)

Le parcours "Economie de l'alimentation durable"étant récent, il n'y a pas encore eu d'enquête emploi sur laquelle s'appuyer.

Collaboration(s)
Laboratoire(s) partenaire(s) de la formation

Alimentation et Sciences Sociales
Economie Publique
Centre international de recherche sur l'environnement et le développement
Maison des Sciences de l'Homme Paris-Saclay.

EconomiX, UMR Université Paris Nanterre et CNRS.

Programme

Les cours du 3ème semestre du master (S3) consistent essentiellement en des cours d'harmonisation des connaissances pour les admis
directs en M2, de cours fondamentaux, de cours méthodes et d'UE thématiques. Pour les étudiants de la voie "apprentissage la liste des UE comprend la formation dispensée lors d'une première période en entreprise.e.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Rappels en statistiques 0 24
Rappels en mathématiques : optimisation 0 24
Rappels de microéconomie 0 18 6
Rappels de macroéconomie 0 24
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
UEs "Fondamentaux du cursus ingénieur CentraleSupélec" 2 20
Organisation des systèmes alimentaires durables 2 20
Economie expérimentale et comportementale appliquée 2 15 5
Economie de l'agriculture et de la bioénergie 2 20 6
Economie de la demande 2 20
Econométrie II 2 13 7
Données et économétrie de la demande 2 15
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
UE "Méthodes du cursus ingénieur CentraleSupélec" 4 20
Théorie des contrats et incitations 2 20
Méthodes d'évaluation et instruments de politiques environnementales 2 20
Economie et politique de l'environnement avancés 2 20
Economie du risque et de l'incertain 2 20
Comptabilité écologique 2 20
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
UE "Thématiques du cursus ingénieur CentraleSupélec" 2 20
Management de l'environnement et responsabilité sociale des entreprises 2 20
Finance des matières premières 2 20
Ethique, profits et impact social et environnemental des entreprises 2 20
Economie du changement climatique 2 16 4
Economie de l'eau 2 20
Economie de la forêt et du bois 2 20
Economie de la biodiversité et des services écosystémiques 2 20
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Modélisation en équilibre général calculable 2 10 10 10
Méthodes de l'économie quantitative : applications au secteur agricole et à l'environnement 2 20
Evaluation des politiques publiques 2 20
Econométrie avancée 2 20

Les cours du 4ème semestre du master (S4) consistent essentiellement en des cours d'ouverture, de langues étrangères et au stage et mémoire de master.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
UE "Ouverture du cursus ingénieur CentraleSupélec" 1.5 20
Séminaire de négociation 1.5 12
Economie et nature: approches interdisciplinaires 1.5 15
Cycle de vie des produits et économie circulaire 1.5 20
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Langue vivante 3 0 17
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Mémoire de master 24 0
Modalités de candidatures
Période(s) de candidatures
Du 15/02/2020 au 10/06/2020
Pièces justificatives obligatoires
  • Curriculum UE (descriptifs des UE suivies) des deux dernières années.

  • Curriculum Vitae.

  • Lettre de motivation.

  • Tous les relevés de notes des années/semestres validés depuis le BAC à la date de la candidature.

Pièces justificatives complémentaires
Contact(s)
Responsable(s) de la formation
Jean-Christophe BUREAU - jc.bureau@agroparistech.fr
Secrétariat pédagogique