Aller au contenu principal

Quel cadre pour mon doctorat ?

Le doctorat peut être obtenu dans 3 cadres différents.

Les droits d’inscription sont identiques dans les 3 cas.

 

Formation initiale (FI)

L’inscription en formation initiale se fait en continuité d’un master ou d’une autre formation donnant le grade de master ou de niveau master.

En formation initiale le doctorat est préparé à temps plein. La durée fixée initialement pour la préparation de la thèse est alors de 3 ans. Au-delà de 3 ans, des prolongations de la durée de préparation de la thèse sont possibles, à titre dérogatoire.

Un financement dédié à la préparation de la thèse est demandé pour une inscription en formation initiale. Le montant de référence de ce financement correspond à la rémunération du contrat doctoral de droit public et le montant minimum est le SMIC.
Des dérogations vis-à-vis de ce seuil de financement peuvent être demandées au chef d’établissement.

Les doctorants ont une activité principale de recherche dans une des équipes ou unités de recherche de l’école doctorale. Ils peuvent avoir des activités complémentaires hors recherche, qui contribuent à la préparation du devenir professionnel (missions d’enseignement, de médiation scientifique, d’expertise ou de valorisation de la recherche), limitée à un sixième de leur temps chaque année.

Ils ont également des activités et formations doctorales complémentaires, destinées à développer leur culture scientifique, leur ouverture internationale et à préparer leur devenir professionnel.

Des comités de suivi sont organisés tous les ans, en amont de la ré-inscription.

La formation tout au long de la vie (FTLV)

Procédure d'aménagement de parcours FTLV  

L’inscription en formation tout au long de la vie concerne deux catégories de personnes :

  • Ceux qui ont obtenu leur dernier diplôme d’enseignement supérieur plus d’un an avant la date souhaitée de première inscription en doctorat (que la thèse soit préparée à temps plein ou à temps partiel et quelles que soient les conditions de financement envisagées) ;
  • Ceux qui envisagent de préparer leur thèse en parallèle d’une activité principale autre que la préparation de la thèse, quelle que soit la date d’obtention de leur dernier diplôme. L’activité principale est entendue au sens de celle qui apporte plus de la moitié des revenus (*)
    • (*) Cette deuxième catégorie pourrait ainsi inclure, à la limite, des candidats qui n'auraient pas de financement pour préparer leur thèse et aucun revenu d'activité principale, sous réserve que l'école doctorale et la commission FTLV puisse s'assurer que les conditions matérielles et financières sont néanmoins réunies pour le bon déroulement de la thèse.

En formation tout au long de la vie, le doctorat peut être préparé à temps partiel. La durée fixée initialement pour la préparation de la thèse dépend du temps qui peut être consacré à la préparation de la thèse et est comprise entre 3 ans et 6 ans. Une dérogation doit être demandée pour prolonger la thèse au-delà de la durée fixée initialement. En d’autres termes, aucune dérogation ne sera demandée avant la fin de la durée de la thèse fixée initialement que celle-ci soit de 3, 4, 5 ou 6 ans.

En formation tout au long de la vie, il n’est pas exigé de financement dédié à la préparation de la thèse, mais la commission FTLV s’assure, en amont de la première inscription en doctorat, que les conditions matérielles et financières sont réunies pour le bon déroulement de la préparation de la thèse.

Les doctorants préparent leurs thèses dans une des équipes ou unités de recherche de l’école doctorale. La répartition de leur temps entre l’unité de recherche et leurs activités hors recherche est fixée dès la première inscription.

Comme les doctorants en formation initiale, ils ont également des activités et formations doctorales complémentaires, destinées à développer leur culture scientifique, leur ouverture internationale et à préparer leur devenir professionnel, mais leurs parcours de formations sont aménagés pour tenir compte des spécificités de leur situation.

Un comité de suivi renforcé est organisé en amont de l’inscription en 2ème année de doctorat, pour vérifier, notamment, si les conditions de déroulement de la thèse en FTLV sont adaptées ou méritent d’être réaménagées. Des comités de suivi sont ensuite normalement organisés tous les ans, en amont de la ré-inscription, mais là encore des aménagements de parcours sont possibles et feront l’objet d’un examen par la commission FTLV.

 

Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Le diplôme de doctorat est délivré après la soutenance d'une thèse ou la présentation d'un ensemble de travaux scientifiques originaux.

A la différence des inscriptions en FI ou en FTLV, l’inscription en doctorat en VAE se fait lorsque les travaux scientifiques originaux constituent un tout cohérent permettant d’envisager une soutenance. Ils peuvent avoir été menés entièrement en dehors du cadre académique ou avec un lien formalisé, par exemple, par une convention de chercheur bénévole avec un laboratoire.

La validation des acquis de l’expérience est envisageable, sous réserve de la rédaction d'un mémoire, permettant d'apprécier la part personnelle du candidat et après une évaluation des travaux par deux rapporteurs et par le Jury de soutenance en tout point analogue à celles des doctorants.

Comme pour les doctorants, la thèse ou le mémoire feront l'objet d'un dépôt légal et le cas échéant, d'une diffusion sur le portail national theses.fr.

Un accompagnement peut être apporté pour la préparation du mémoire, par un accompagnateur VAE, choisi parmi les encadrants de l’école doctorale. Les travaux ayant été préparé avant l’inscription en VAE, l’accompagnateur n’est pas directeur de thèse, il n’assure pas la direction scientifique des travaux de recherche mais seulement l’accompagnement dans la rédaction. Il tient le rôle de directeur de thèse pour la soutenance (notamment pour proposer la soutenance).

Procédure de doctorat en VAE (ref 0826)

 

Dossier de recevabilité VAE Doctorat (ref : 0826)

 

Le vademecum « VAE et Doctorat » de la conférence des directeurs de services universitaires de Formation Continue

 

Tarifs des VAE