Aller au contenu principal

International GS Physique

La recherche au sein de la Graduate School Physique (GSP) comporte une forte composante internationale, tant par l'implication des membres de la GSP, de ses équipes et de ses laboratoires dans de grands projets internationaux (en particulier pour les axes P2I et Astrophysique) que par leurs collaborations internationales thématiques et leur participation à des réseaux de collaborateurs impliquant de nombreux centres de recherche et universités dans le monde entier. Un indicateur en est le grand nombre de contrats de recherche internationaux et européens que décrochent les membres de la GSP pour soutenir leurs activités (ERC, EIC, actions Marie Skłodowska-Curie, réseaux de formation de doctorants et de post-doctorants, programmes de visiteurs de longue durée, accords bilatéraux).

L’attractivité internationale des formations en physique est aussi mise en évidence par la vitalité, sans cesse croissante, des accords d’échanges académiques, notamment Erasmus+. Ainsi la GSP bénéficie d’une cinquantaine d’accords Erasmus+ et Erasmus+ MIC pour la mobilité d’études à tous les niveaux, de stage et de personnel, 15 accords bilatéraux avec des partenaires sur cinq continents, et plusieurs accords de double diplomation au niveau Master et/ou Doctorat.

La stratégie internationale de la GSP s’appuie fortement sur les outils, notamment européens, favorisant la coordination et l’intégration formation-recherche. On peut souligner à cet égard les succès consécutifs remportés par les projets de Master Erasmus Mundus LASCALA (Large Scale Accelerators and Lasers, avec les universités de Lund, La Sapienza et Szeged) et QUARMEN (QUAntum Research Master Education Network, avec les universités de Porto, La Sapienza et Toronto), coordonnés par des membres de la GSP, et financés par l'Union Européenne pour cinq ans respectivement en 2020 et 2021. Ces actions consolident le rayonnement international de la physique à l’Université Paris-Saclay tout en attirant et en formant les forces vives de demain au plus près des objectifs scientifiques de nos équipes de recherche. C’est avec cet objectif que la GSP poursuivra ses actions, en harmonie avec les stratégies nationales et européennes, tant dans la mise en place d’accords de coopération et d’échange que de formations diplômantes. Certaines actions, par exemple des bourses d'accueil pour des visites de longue durée, relèvent d’un besoin commun à de nombreuses Graduate Schools et peuvent être centralisées au niveau de l'Université. Certains des dispositifs en place (comme les bourses internationales IDEX de Master de l’Université Paris-Saclay) devront cependant être complétés au niveau de la GSP pour renforcer ses capacités et correspondre à sa forte attractivité internationale. D'autres actions nécessitent des appels à projets qui doivent être adaptés aux besoins spécifiques des physiciens dans toute leur diversité. C'est en particulier vrai pour des évènements de grande ampleur et de forte visibilité : conférences et ateliers internationaux (dans les laboratoires, la GSP, et au sein de l'Institut Pascal), écoles thématiques internationales, mobilité doctorale et post-doctorale, etc. De manière complémentaire à ce qui est fait en central à l’Université, notamment au niveau européen, la GSP exerce une veille sur les opportunités et impulse les réponses aux appels à projets pertinents (nationaux, bilatéraux, européens).