M1 Méthodes en santé publique - Filières non médicales

Candidater à la formation
  • Capacité d'accueil
    40
  • Langue(s) d'enseignement
    Français
  • Régime(s) d'inscription
    Formation initiale
    Formation continue
Présentation
Objectifs pédagogiques de la formation

Le but du M1 est commun aux filières médicales et non médicales : permettre aux étudiants d'acquérir des connaissances du champs et des méthodes, à visée professionnelle ou de recherche, des disciplines relevant des statistique et sciences de la vie et des sciences humaines et sociales qui contribuent à l'approche collective des questions de santé, et en particulier : 

  • Faire acquérir des bases théoriques  en biostatistique, épidémiologie, recherche clinique, et analyses des données de santé
  • Conduire à une maîtrise de niveau M1 des méthodes quantitatives nécessaires  en recherches biomédicales, détaillée dans chaque UE correspondantes.
  • Apporter une initiation aux champs et aux méthodes concernés par une ou plusieurs disciplines de sciences humaines et sociales dans leurs applications en santé publique

Le M1 a un objectif affiché de transversalité et permet une offre diversifiée et large, permettant à chaque étudiant de choisir un parcours cohérent et personnalisé.

Les étudiants des deux parcours  sont mélangés, leur permettant de se rencontrer et d'échanger, de créer des réseaux professionnels.  Les mêmes UE sont offertes à tous, sauf le stage réservé aux étudiants des filières non médicales. Ce qui diffère entre les deux parcours est le nombre d'UE à valider et le type d'UE obligatoires et optionnelles, à la fois en statistiques et sciences de la vie et en sciences humaines et sociales.  

Des aménagements pour suivre le M1 en deux ans sont possibles sur demande. Pour les étudiants de filière non médicale, il n’existe pas de parcours exclusivement à distance. Cependant, plusieurs UE (en statistiques et sciences de la vie) peuvent être suivies en soirée ou à distance (e-learning), avec des séances de révision en présentiel facultatives groupées sur deux ou trois journées pour limiter les déplacements.

Dans tous les cas, quels que soient les modalités d’enseignement choisies, tous les examens ont lieu sur place à la faculté de médecine de Paris-Sud (Kremlin-Bicêtre).

Il existe un effort d'ouverture vers la formation continue et l'utilisation des outils numériques pour favoriser notamment l'enseignement à  distance au sein du master, qui a accumulé une grande expérience de l'enseignement autrefois dénommée "par correspondance "

 

Lieux d’enseignement

 

Faculté de médecine de Paris-Saclay (Le Kremlin-Bicêtre) principalement.

Hôpital Paul Brousse de Villejuif occasionnellement.

Lieu(x) d'enseignement
PARIS 15
LE KREMLIN BICETRE
Pré-requis, profil d’entrée permettant d'intégrer la formation

Titulaires d’une licence ou d’un diplôme français ou étranger équivalent à Bac+3,  préférentiellement de cursus de mathématique/statistique et de sciences du vivant.

Le M1 est également ouvert à des candidats issus d’autres cursus (sciences sanitaires ou sociales, sciences humaines notamment, études paramédicales notamment en soins infirmiers et en kinisithérapie) capables d’acquérir une formation scientifique faisant appel au raisonnement statistique.

Le nombre d’étudiants retenus dans cette filière est limité. La sélection est basée sur la lettre de motivation, le cursus antérieur,  les résultats obtenus (notes, appréciations), et éventuellement des formations complémentaires acquises dans le domaine des biostatistiques et de la recherche clinique ou épidémiologique (à joindre au dossier).

Compétences
  • Acquérir les connaissances de base, à visée professionnelle ou de recherche, de l'ensemble des disciplines qui contribuent à l'approche collective des questions de santé,

  • Maîtriser d’un corpus de méthodes en biostatistiques, épidémiologie et recherche clinique nécessaires à la compréhension, la reconnaissance et l’élaboration des principaux designs d’études adaptés aux différents objectifs en recherche biomédicale et l’analyse des données

  • Pouvoir identifier le design et  les méthodes statistiques adaptées, effectuer des calculs correspondants,  interpréter et discuter les résultats dans des situations d’énoncés issus de publications ou de travaux classiques variés dans le champs de la santé publique

  • Avoir une première expérience d’analyses des données et l’élaboration d’un modèle multivariée en appliquant des méthodes théoriques à des énoncés pour anticiper et discuter les principaux biais des études quantitatives en recherche biomédicale

  • S’initier à un corpus de méthodes dans d’autres disciplines issus des sciences humaines et sociales (sociologie, économie, droit) et à leur mise en œuvre dans le cadre de la  santé des population, la prévention, les relations entre environnement et santé.

Profil de sortie des étudiants ayant suivi la formation

Profil très varié, lié au cursus initial, avec des compétences en méthodologie de la recherche biomédicale, une initiation aux méthodes de plusieurs UE en sciences humaines et sociales, et une première expérience de démarche scientifique dans l’un de ces domaine,  leur permettant de poursuivre dans un parcours de M2 de Santé Publique de Paris-Saclay ou d’un autre master .

Débouchés de la formation

Tous les parcours sont compatibles avec les différents M2 proposés dans notre master et il n'est pas demandé aux étudiants de se déterminer de manière définitive lors de la candidature en M1.  Certaines UE optionnelles sont recommandées pour certains parcours de M2, mais l'ensemble du tronc commun des UE obligatoires permet de s'orienter dans les différents M2 en fonction des résultats obtenus en M1 et  des souhaits des étudiants qui peuvent évoluer au cours de cette première année, et de leur cursus antérieur.  Le M1 de Santé  Publique permet également de candidater vers des  M2 d’autres masters dans les disciplines de santé publique en France et à l’étranger.

Programme

Deux UE sont obligatoires : une UE de méthodes en statistiques parmi deux UE proposées ("probabilités et statistiques ou "biostatistiques) et l'UE d'introduction à la recherche clinique et épidémiologiqueque.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Biostatistique 6 28 28 16
Introduction à la recherche clinique et épidémiologique 3 12 12 60
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Introduction à la recherche clinique et épidémiologique 3 12 12 60
Probabilités et statistiques 6 20 26 16
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Anglais 3 22
Droit et santé 6 30 10
Économie de la santé 6 40 12
Lecture critique d'articles 3 6 25
Reading and commenting papers - Anglais scientifique 3 6 25
Sociologie de la santé 6 26 26
Sociologie des organisations 3 18 8
Systèmes d'information en santé 3 18 8
Traitement de l'information en Santé 3 6

UE obligatoires : "épidémiologie quantitative et le "stage et mémoire de santé publique"e".

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Épidémiologie quantitative 6 14 14 16
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Stage + mémoire de Santé Publique 12 100 20
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Environnement et santé 6 44
Introduction aux datasciences 6 18 12
Méthodes socio-démographiques 6 24 16
Modélisation 6 26 26 16
Prévention en santé 6 40 16
Recherche clinique 6 28 28 16
Santé des populations, système de santé 6 28 28
Modalités de candidatures
Période(s) de candidatures
Du 15/05/2020 au 30/06/2020
Du 01/09/2020 au 13/09/2020
Pièces justificatives obligatoires
  • Autres diplômes.

    (Fournir les attestations de réussite et relevés de notes si elles sont disponibles au moment de la candidature)
  • Curriculum UE (descriptifs des UE suivies) des deux dernières années.

    (Fournir le programme des enseignements)
  • Curriculum Vitae.

    (Préciser l'adresse de résidence au moment de la candidature)
  • Lettre de motivation.

  • Tous les relevés de notes des années/semestres validés depuis le BAC à la date de la candidature.

    (Fournir l'échelle de niveau correspondant aux notes, pour les systèmes de notation différents du système français. Les relevés de notes non encore disponibles peuvent être envoyés ultérieurement par mail au secrétariat pédagogique du M1.)
Pièces justificatives complémentaires
  • Dossier VAPP (obligatoire pour toutes les personnes demandant une validation des acquis pour accéder à la formation).

  • Attestations et notes d'autres formations en lien avec la santé publique.

    (Fournir attestations de réussite et relevés de notes de toutes formations si elles sont disponibles au moment de la candidature)
  • Attestation de français (obligatoire pour les non francophones).

    (Niveau B2 minimum attendu)
Contact(s)
Responsable(s) de la formation
Josiane WARSZAWSKI - josiane.warszawski@inserm.fr
Secrétariat pédagogique