Biologie Intégrative et Physiologie

Présentation
Objectifs pédagogiques de la mention

La mention Biologie Intégrative et Physiologie (BIP) a pour objectif de répondre aux questions portant sur des objets et des finalités liées à l'agriculture et à l'environnement par des approches de recherche en biologie et d'ingénierie du vivant. La mention BIP a pour finalité de montrer comment la compréhension de la biologie et de la biodiversité des organismes dans leur environnement peut être valorisée par l'homme pour des usages et des applications innovants et durables. Il s'agit donc d'une mention de biologie multi-organismes (microbes, animaux, plantes) avec l'intégration de données multi-échelles et une introduction à la modélisation. La mention BIP s'articule autour de plusieurs éléments de formation qui correspondent à des parcours bien identifiés.
La mention s'est recentrée pour cette nouvelle accréditation autour de 5 finalités en phase avec la Graduate School BASE et avec des objectifs spécifiques qui sont explicités au travers des titres des EF : European Master in Biological and Chemical Engineering for a Sustainable Bioeconomy (BIOCEB); Biodiversité, Génomique et Environnement (BGE - PR359); Biologie Prédictive et Intégrative Animale / Predictive and Integrative Animal Biology partie intégrante de l'Erasmus Mundus in Animal Breeding and Genetics - EMABG (PRIAM - PR107); Sciences du Végétal (SCV - PR112); Biologie Systémique et Synthétique / Systems and Synthetic Biology (SSB – PR94). Dans plusieurs parcours, l'accent est mis sur des approches de génomique et/ou de bioingénierie essentielles aussi bien en recherche fondamentale qu'en recherche appliquée et finalisée.
Ces 5 finalités sont adossées à 5 M1 : un M1 Européen intégré dans l'Erasmus Mundus BIOCEB; BIP Biodiversité, Génomes et Environnement (BIP-BGE - PR660); BIP Végétal (BIPV - PR540), BIP Animal (BIPA - PR658) et BIP Applied Systems and Synthetic Biology (ASSB). Les 3 M1 BIPA, BIPV et BIP-BGE partagent un tronc commun (TC) de deux mois qui est suivi par des UE spécifiques à chaque EF etun stage obligatoire de 2 mois. Les M1 ASSB et BIOCEB entièrement en anglais proposent des cursus différents.
La mention est structurée autour de 3 niveaux d'études : 1) Approches intégrées de l'étude et de la valorisation d'organismes vivants (Animaux avec le M2 PRIAM; Microbiens avec les M2 SSB, BGE; Végétaux avec le M2 SCV et BIOCEB); 2) Développement biotechnologique (Ingénierie chimie et biochimie avec le M2 BIOCEB; Ingénierie du vivant et biologie de synthèse avec le M2 SSB) et 3) Adaptation, environnement et biodiversité (Génomique, génétique avec les M2 BGE, SCV, PRIAM; Modélisation et biologie des systèmes avec le M2 SSB).

Profil de sortie des étudiants

La mention BIP est fortement orientée vers des parcours à vocation recherche et a mis en place plusieurs dispositifs pédagogiques permettant de préparer au mieux les étudiants à préparer une thèse.

La formation cible aussi l'insertion immédiatement après le Master. La typologie d'emploi visée incluent alors les catégories suivantes : Ingénieur d'étude, Assistant de recherche, Chef de projet, Chargé d'études en recherche et développement, Chargé d'études en expérimentation animale et/ou végétale, Chargé de communication scientifique

Les secteurs d'activités visés sont les suivants : SANTE ; RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT ; PRODUCTIONS ANIMALES ; PRODUCTIONS VÉGÉTALES ; BIOTECHNOLOGIES ; ENVIRONNEMENT ; GENOMIQUE. Plus spécifiquement les domaines visés incluent :Culture et production animale, chasse et services annexes, Sylviculture et exploitation forestière, Industries alimentaires, Industrie chimique, Industrie pharmaceutique, Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques, Fabrication de machines et équipements, Commerce de gros de produits agricoles bruts et d'animaux vivants, Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication, Édition de livres et périodiques et autres activités d'édition, Activités juridiques et comptables, Publicité et études de marché, Activités vétérinaires, Enseignement supérieur et post-secondaire non supérieur, Administration générale, économique et sociale, Activités pour la santé humaine, Bibliothèques, archives, musées et autres activités culturelles, Activités des organisations associatives, Activités des organisations et organismes extraterritoriaux

Passerelle(s)

Bien que l'offre Master ait été construite autour de parcours M1-M2 définis (BGE; BIPA-PRIAM; BIPV-SCV; ASSB-SSB), il existe de nombreuses passerelles d'un parcours type à l'autre. Ainsi les étudiants BGE peuvent rejoindre d'autres M2 de microbiologie, ceux de BIPA ont accès aux M2 Reproduction et Développement et Agents infectieux et ceux de SCV pourront rejoindre BIOCEB. Enfin le M1 ASSB est spécifiquement construit autour de projets étudiants pouvant conduire à SCV ou PRIAM. Les modalités d'accès aux différents M2 seront dépendantes des prérequis validés par les étudiants en M1 qui seront évalués par les équipes pédagogiques.

Partenariat(s) académiques(s)

Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons Alfort
Université de Reims Champagne-Ardenne (accord de consortium ERASMUS)
Université de Paris

Prérequis

Le profil d'entrée des étudiants de la mention BIP est généralement des étudiants provenant des licences suivantes : Biologie Santé, Biologie - Chimie, Biologie des Organismes et Ecologie, L3 Bio concours, Licence de Sciences de la Vie, L3 Magistère Biologie Santé, Magistère Bologie des Organismes et Ecologie. D'autres cursus (BTS, DUT, ...) à la condition que les étudiants présentent comme prérequis les connaissances de bases (niveau licence) en génétique moléculaire, génétique formelle, biochimie, physiologie des grandes fonctions, statistiques, et anglais.

Schéma de la mention
Compétences
Les compétences à acquérir au sein de la mention sont :
  • Maitriser les méthodes et outils technologiques qui sont mis en œuvre dans la recherche fondamentale et appliquée en biologie dans les domaines de la génétique, physiologie, biologie moléculaire, biologie cellulaire, bioinformatique, et biochimie ainsi que des techniques de la biologie in silico pour l’analyse des données "omiques ": génomiques, transcriptomiques, métabolomiques et protéomiques.

  • Concevoir et réaliser des procédures expérimentales puis en traiter et en analyser les résultats de manière critique.

  • Mener un projet de recherche, en laboratoire ou sur le terrain, seul ou en groupe de sa conception, incluant l’analyse critique de la littérature scientifique et la synthèse de l’état de l’art, jusqu’à sa réalisation de manière autonome (sous supervision).

  • Interpréter, discuter et communiquer les résultats scientifiques seul ou en groupes sous forme écrite et orale en respectant les formats académiques scientifiques.

  • Formuler une question scientifique en la présentant de façon argumentée.

  • Développer les compétences linguistiques (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale, interaction) en anglais.

Compétences attestées de la mention - Fiche nationale du Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34271BC01

Usages avancés et spécialisés des outils numériques

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur   évolution sur le ou les domaines concernés par la mention 

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour   un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34271BC02

Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

- Mobiliser des savoirs hautement   spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de   travail ou d’études, comme base d’une pensée originale 

- Développer une conscience critique des   savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de   nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter   des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans   des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive   et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la   complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions   adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34271BC03

Communication spécialisée pour le transfert de connaissances

- Identifier, sélectionner et   analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour   documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de   connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue   étrangère     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.     

RNCP34271BC04

Appui à la transformation en contexte professionnel

- Gérer des   contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui   nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre   des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles   et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception,   pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation,   diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un   cadre collaboratif  

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer   pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes   d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale     

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge   adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc.   Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin   d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.