Recruter un(e) apprenti(e)

Recruter un apprenti : une valeur ajoutée pour votre entreprise

Parce qu'ils ont choisi la voie de l'apprentissage, les apprentis sont particulièrement motivés par leur métier préparé en entreprise. Ce sont des jeunes sérieux et impliqués, qui bénéficient d'une formation de qualité et d'un encadrement spécifique, tant à l'université que sur leur lieu de travail.

Faire appel à un apprenti, c'est faire entrer "du sang neuf" dans l'entreprise pour donner un nouveau dynamisme à vos équipes. L'apprenti apporte les connaissances acquises en formation, que vos collaborateurs valorisent en tutorant les missions qui leurs seront confiées.

L'apprentissage est une formule de recrutement qui permet de prendre le temps de découvrir des talents et de les intégrer, de tester ses futures recrues, de s'assurer des collaborateurs qualifiés et opérationnels.
Titulaires d'un contrat de travail, les apprentis sont présents dans l'entreprise pour une période de un à trois ans et peuvent donc participer à de vrais projets de l'entreprise ou s'en voir confier une part de responsabilités.
Lors de l'embauche d'apprentis, l'entreprise bénéficie également d'exonérations fiscales et d'aides spécifiques.

Choisir l'apprentissage, c'est faire preuve de responsabilité sociale, participer à l'effort de formation des jeunes et favoriser leur insertion professionnelle.

  • Le contrat d'apprentissage est un CDD de type particulier d'une durée de 1 à 3 ans (assorti d'une période d'essai de 2 mois) qui peut être conclu avec un employeur privé ou public.
  • Le contrat de professionnalisation permet l'insertion ou le retour à l'emploi des jeunes et adultes (26 ans ou plus) par l'acquisition d'une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle, etc.) reconnue par l'Etat et/ou la branche professionnelle.

L'entreprise peut bénéficier d'avantage financiers de l'Etat ou de Pôle Emploi en fonction de l'âge de l'alternant.

Contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation ?

Si le candidat a plus de 25 ans et est inscrit comme demandeur d’emploi, il est possible d’envisager un contrat de professionnalisation. Ses conditions (durée, rémunération du jeune, aides aux entreprises...) dépendent des accords de branche (se renseigner auprès de l’OPCA dont dépend l’entreprise).

Forme et durée : CDD de 6 à 12 mois ou CDI avec une action de professionnalisation de 6 à 12 mois (extensible à 24 mois sous certaines conditions). Attention : la formation ne peut pas commencer avant la signature du contrat de professionnalisation (contrairement au contrat d’apprentissage).

Vous êtes recruteur ?

Consultez la rubrique "Découvrez l'alternance" sur le portail de l'alternance (Ministère du Travail).