Aller au contenu principal

SEMAINE DE L'ÉGALITÉ 2024 - "L'ÉGALITÉ, C'EST SPORT!"

Diversité-Egalité-Inclusion-Handicap Article publié le 16 février 2024 , mis à jour le 28 mars 2024

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars, l'Université Paris-Saclay organise pour la neuvième année consécutive, la Semaine de l'égalité à partir du lundi 4 mars 2024. Cette année, à l'aube des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024, le thème choisi est celui de l'égalité dans le sport.

La pratique sportive féminine diffère encore sensiblement de la pratique masculine, qu’il s’agisse des disciplines choisies, de l’intensité des activités, des lieux de pratique ou encore de l’engagement dans la compétition. La perception genrée du sport, où la danse et la gymnastique sont associées aux petites filles et le football et le judo aux jeunes garçons, ne se cantonne pas seulement à la petite enfance.

Les femmes sont également largement sous-représentées dans les instances dirigeantes, aux postes d’encadrement technique, de fonction d’arbitrage ou de juge. Ces disparités dans le domaine sportif reflètent des inégalités plus étendues au sein de la société. En abordant la question de l'égalité dans le sport, l'Université Paris-Saclay aspire à favoriser une société caractérisée par davantage de justice, d'équité et d'inclusion.

Où en est l'égalité femmes-hommes dans le sport?

  • 85% des retransmissions télévisuelles sont exclusivement consacrées aux sports masculins [1]
  • 81% de la population française estime qu'il y a actuellement une insuffisance de compétitions féminines à la télévision, et 64% déclarent qu'ils en regarderaient plus si l'offre était plus étendue [2]
  • On compte 38% de femmes parmi les licencié·es de l'ensemble des fédérations sportives [3]
  • Parmi les femmes de 16-24 ans inscrites en club, 35% font de la compétition – pour 69% des hommes pratiquant du sport en club [3]
  • 17 % des femmes ayant pratiqué régulièrement une activité physique ou sportive ont participé à une compétition sportive. Cette proportion est trois fois plus élevée parmi leurs homologues masculins (52 %) [3]
  • On compte aujourd'hui 19 présidentes pour 115 fédérations (dont 2 pour des sports olympiques) et il y a 37% de femmes parmi les élu·es aux comités directeurs [4]
  • L'accès aux postes d'encadrement/métiers du sport est aussi très déficitaire en femmes. Seulement 11 femmes sur 70 directeurs techniques nationaux (DTN) exercent au plus haut niveau de l'encadrement technique et on compte 5% de femmes arbitres pour le football, le rugby et le hockey sur glace (26% en moyenne) [5]
  • La cellule ministérielle recensant les violences dans le sport a enregistré plus de 600 signalements de violences sexuelles début 2020. Au total, 655 personnes ont été mises en cause, dont 97 % d'hommes, dans le cadre de 610 affaires au total concernant 54 fédérations sportives à la date de fin décembre 2021. [6]

[1] Source: Rapport de 2016 du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

[2] Source: Étude d'opinion du groupe Ifop (Institut d'études opinion et marketing) en partenariat avec l'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) sur la consommation audiovisuelle de la Coupe du Monde 2022

[3] Source: Insee, Pratiques physiques ou sportives des femmes et des hommes: des rapprochements mais aussi des différences qui persistent, 2017.

[4] Source: Le Monde du 17 février 2020, "Représentation des femmes dans le sport : ces fédérations olympiques qui ne respectent pas la loi"

[5] Source: Rapport de mars 2017 du Ministère de la Ville, de la jeunesse et des sports et de l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire.

[6] Source :  Chiffres dévoilés le mercredi 9 mars 2022 lors de la troisième convention de prévention des violences dans le sport à l'Assemblée Nationale.


Tout au long du mois de mars

Les différentes actions du mois de mars

  • Lundi 4 mars :

Inauguration de la semaine dans le hall de la bibliothèque universitaire (BU) d'Orsay et visite de l'exposition "Victoire! [Nom commun FÉMININ]", installée dans le hall de la BU tout le mois de mars. Inauguration de 13h à 14h. Où? Bibliothèque universitaire, rue du Doyen-Poitou, bâtiment 407, 91400, Orsay.

Installation de 2 expositions durant le mois de mars: "Paroles de femmes" conçue par l'ENS Paris-Saclay et "La voix des femmes" créée par Elise Ammi. Ces expositions visent à mettre en avant des figures féminines inspirantes provenant de divers milieux, époques et continents. Où? Atrium Germaine Tillion à l'ENS Paris-Saclay, 4 avenue des sciences, 91190 Gif-sur-Yvette.

  • Mardi 5 mars :

Inauguration de l'exposition "Just do maths!", créée par la Graduate school mathématiques de l'Université et atelier discussion avec Mélanie Guenaismaître de conférence en mathématiques à l'Université Paris-Saclay. De 17h30 à 19h. Où? Lumen, 8 Av. des Sciences, 91190 Gif-sur-Yvette.

Conférence d'Isabelle Lemonon, historienne agrégée de physique, sur l'effet Matilda : quand la maternité d'une découverte scientifique échappe aux femmes. De 12h30 à 14h. Ouvert à toute la communauté universitaire, sans inscription. Où? Amphi D. Hodgkin, ENS Paris-Saclay, 4 avenue des sciences, 91190 Gif-sur-Yvette.

  • Mercredi 6 mars :

Webinaire "Égalité professionnelle femmes-hommes : panorama français et européen", panorama des différentes inégalités professionnelles et politiques mises en œuvre en entreprise. De 13h à 14h30. Intervenantes (en ordre alphabétique) : Clotilde Coron, professeure en sciences de gestion à la Faculté Jean Monnet de l'Université Paris-Saclay. Sandrine Maillard, maîtresse de conférence en droit privé à la Faculté Jean Monnet. Frédérique Pigeyre, professeure au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), titulaire de la chaire "Genre, mixité, égalité femmes-hommes". Elodie Tuaillon-Hibon, avocate au Barreau de Paris, dirigeante du cabinet VIVERE AVOCATS.

Revoir le webinaire

  • Jeudi 7 mars :

Séance de théâtre-forum d'1h30 de Synergies Théâtre à la Faculté Jean Monnet à Sceaux. De 13h30 à 15h. Où? Salle E5, 54, Boulevard Desgranges, 92330 Sceaux. Réservé aux étudiant·es.

  • Vendredi 8 mars :

Webinaire EUGLOH "Invitation à explorer les langues inclusives", de 10h à 13h. Organisé par les chargées de mission Langues & Interculturalité Carmel Keane-Davies et Ghislaine Tamisier de l'Université Paris-Saclay. Animé par Isabelle Meurville, traductrice indépendante de l'anglais vers le français inclusif. Cette conférence-atelier interactive en ligne proposera également aux participant·es des exercices pratiques en petits groupes dans différentes langues.

 S'inscrire à la conférence.

Animation de 2 ateliers tous publics en animation 2D et 3D sur les femmes scientifiques Marie Curie (ateliers développés à travers des écrans interactifs) et Ada Lovelace (immersion dans son univers avec casque en réalité virtuelle). De 12h à 14h. Où? Hall du bâtiment Maupertuis, Université d'Évry, Rue du Père Jarlan, 91000 Évry.

  • Jeudi 14 mars :

Webinaire "Championnes olympiques : accès et performances des femmes aux J-O" avec Anne Schmitt, enseignante-chercheuse et maîtresse de conférence à la Faculté des sciences du sport de l'Université Paris-Saclay et Florys Castan-Vicente, enseignante-chercheuse à la Faculté des sciences du sport de l'Université Paris-Saclay. De 13h à 14h.

Participer au webinaire

Évènement pop-up de sensibilisation à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS) en partenariat avec la fondation l'Oréal. Ouvert à toute la communauté de l'Université Paris-Saclay. De 12h à 14h. Où? ENS Paris-Saclay, 4 avenue des sciences, 91190 Gif-sur-Yvette.

Webinaire sur les violences sexistes et sexuelles (VSS) en science organisé par l'ENS Paris-Saclay et la Fondation L'Oréal, à 19h. Après la première vague de mobilisation suivant l'enquête Fondation L'Oréal / IPSOS sur les VSS en science, la Fondation L'Oréal a collaboré avec Giorgia Magni de l'équipe Genre-Rapports Intersectionnels, Relation Éducative de l'Université de Genève, pour développer un Violentomètre des VSS pour le monde de la recherche. Le webinaire a pour but de présenter cet outil et de discuter de ce qu'il est possible de mettre en place afin de mieux accompagner les victimes. Avec la participation de Giorgia Magni, Alexandra Palt (directrice générale de la Fondation L'Oréal), Olivia Benhamou (psychologue clinicienne, psychothérapeute et sexologue) et Nathalie Carrasco (Présidente de l'ENS Paris-Saclay) qui ouvrira cet évènement.

S'inscrire au webinaire

  • Vendredi 15 mars :

Lecture littéraire du roman "Mon enfant, ma sœur" suivi d'un échange avec Eric Fottorino, journaliste et écrivain, prix Femina et ex-président du directoire du groupe Le Monde. De 18h à 19h. Où? Théâtre Joël Rousseau de CentraleSupélec, 9 rue Joliot curie, 91190 Gif-sur-Yvette.

  • Jeudi 28 mars :

Webinaire-conférence sur la "discrimination genrée dans les sports et l'impossible accession des hommes à la gymnastique rythmique", avec l'intervention de Peterson Ceus, athlète en gymnastique rythmique et doctorant à l'Université Paris-Saclay. De 13h à 14h.

Revoir le webinaire

Kit communication Semaine de l'égalité 2024

téléchargez le kit com SE 2024

Victoire! [Nom commun FÉMININ]

Mise en valeur à cette occasion de l'exposition Victoire!, faite en collaboration avec le photographe Vincent Moncorgé. Disponible au prêt.