Aller au contenu principal

PROGRAMME DOCTORAL SPORT, MOUVEMENT, FACTEURS HUMAINS - GS SMFH

Le programme doctoral recouvre toutes les thématiques de recherche de la Graduate School autour du sport, de la motricité humaine saine ou pathologique, et des facteurs humains.

Les champs disciplinaires sont variés : sciences humaines et sociales, sciences du vivant, ingénierie, sciences de l’information, ergonomie et de nombreuses recherches novatrices y sont interdisciplinaires.

Ces recherches portent une indéniable utilité sociétale, dans les domaines des loisirs et de l’événementiel sportif, de la prévention et de la santé, du vieillissement, du bien-être, du handicap, etc. qui touchent l’ensemble de la population, du plus jeune au plus âgé, du débutant à l’athlète de haut niveau, du valide au porteur de handicap.

Sciences humaines et sociales / Sciences du vivant / Ingénierie / Sciences de l’information / Ergonomie

Le contenu du programme

Ce programme doctoral est rattaché à l'école doctorale SCIENCES DU SPORT, DE LA MOTRICITÉ ET DU MOUVEMENT HUMAIN (SSMMH), une école doctorale monothématique pluridisciplinaire.

Elle rassemble des champs disciplinaires très variés, sciences humaines et sociales, sciences du vivant, sciences de l’information et de l’ingénierie autour des thématiques du sport et du mouvement humain. C’est également une école doctorale de site (Ile-de-France) qui rassemble les équipes de recherches des STAPS mais également extérieures aux STAPS concernés par l’étude de la motricité humaine. Elle est l’une des deux seules écoles doctorales en France sur cette thématique.

L’école doctorale délivre des doctorats dans trois disciplines : sciences du mouvement humain, psychologie, ergonomie. Ce positionnement monothématique interdisciplinaire est une des forces de l’ED SSMMH. Il lui permet de rassembler des chercheurs de différentes origines intéressés par le mouvement, au-delà du domaine du sport, et autorise des recherches interdisciplinaires novatrice

En savoir plus sur l'école doctorale 

  • CIAMS
  • LIMSI (Equipe CPU)

Les doctorant.e.s admis dans le programme doctoral auront un contrat doctoral de droit public. La durée du contrat est de 3 ans. Les doctorant.e.s contractuels sont salariés à temps plein avec pour mission unique ou principale de mener à bien leur projet doctoral. Ils peuvent également se voir confier des missions complémentaires d'enseignement, de médiation scientifique, de valorisation ou d'expertise.

En savoir plus 

Les employeurs possibles* des doctorants contractuels du programme sont :

  • Université Paris-Saclay (Facultés des sciences d'Orsay, de Médecine, de Pharmacie, des Sciences du Sport et de Droit-Economie-Gestion)
  • Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines
  • Université d'Evry Val d'Essonne
  • Centrale Supélec
  • ENS Paris-Saclay
  • Agro Paris Tech

* Cette liste reste à compléter ou préciser

L’école doctorale « Sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain » (unique école doctorale de la GS « Sport, Mouvement, Facteurs humains ») est l’un des deux seules écoles doctorales sur la thématique du sport et du mouvement humain en France.

Sa co-accréditation avec deux autres universités franciliennes (comprenant des composantes historiques des STAPS : Université de Paris (ex-Descartes) et Université Paris-Nanterre) permet de proposer aux doctorants des formations scientifiques ciblées délivrées par des enseignants-chercheurs réputés de ces composantes.

De plus, la taille modérée de l’école doctorale rend possible un suivi individualisé administratif par l’équipe de direction et le personnel administratif, et l’organisation annuelle de manifestations scientifiques au cours desquels les doctorants peuvent faire connaissance.

Les enquêtes sur la situation professionnelle au 1er décembre 2019 des docteurs diplômés en 2016 et 2018 (taux de réponse 96%) de l’Université Paris-Saclay au sein de la Graduate School Sport, Mouvement, Facteurs humains, révèlent que 100% des répondants étaient en emploi au moment de l’enquête.

Parmi eux, 83% étaient satisfaits ou très satisfaits de leur situation professionnelle d’une manière générale et 73,9% s’estimaient satisfaits ou très satisfaits de l’adéquation de leur emploi avec le doctorat. De plus, 78,3% des répondants avaient un emploi permanent et 17,4% un contrat post-doctoral, ATER, ou un contrat scientifique de durée limitée.

Les deux grands secteurs d’activité sont :

  1.  Enseignement, recherche, R&D
  2.  Santé humaine et action sociale.

Comment être admis à entrer dans le programme doctoral en sport, mouvement, facteurs humains ?

Retrouvez ci dessous les différentes étapes pour postuler au Programme Chimie - Graduate School Sport, Mouvement, Facteurs humains

Pré-Requis

Les candidats au programme doctoral doivent être titulaires d’un master d’une université française ou étrangère, ou d’un diplôme conférant le grade de master. Tous les masters issus de la filière STAPS constituent la principale filière de recrutement du programme doctoral mais ce n’est pas la seule.

Des masters dans les disciplines citées haut (cf. paragraphe sur les objectifs du programme) peuvent permettre la candidature (par exemple : Master en Neurosciences, Santé Publique, Sciences sociales, Psychologie, Sciences de l’éducation, Ergonomie) dès lors qu’une expérience de la recherche scientifique (stages) est avérée, et si possible en lien avec les thématiques du programme doctoral.

 

Critères de sélection des candidatures

  • Niveau académique du candidat ou de la candidate
  • Capacité à présenter son projet de thèse en 10 minutes (questions scientifiques, méthodologie et calendrier envisagés)
  • Capacité à répondre aux questions du jury et à montrer un très bon niveau de compréhension du sujet de thèse

 

Comment postuler ?  

Tous les candidats doivent candidater via l’interface Adum avant le 14 Mai.

Deux types de candidatures sont possibles :

  1. Candidature sur un sujet de thèse publié sur Adum à partir du 1 Avril
  2. Candidature dite « spontanée » dès lors qu’un directeur ou directrice de thèse a été identifié et a donné son accord au préalable pour diriger la thèse proposée

L’école doctorale (ED) de la GS Sport, Mouvement, Facteurs humains est co-accréditée avec l’Université Paris-Nanterre et l’Université de Paris, qui ont également des contrats à proposer.

Pour les sélectionnés 

Les candidats sélectionnés pour l’audition doivent présenter leur projet de thèse pendant 10 min, en insistant sur les questions et hypothèses scientifiques, mais en présentant si possible également la méthodologie envisagée et le calendrier.

Etant donné le temps restreint de présentation, les candidats n’ont pas besoin de trop insister sur leur parcours académique, qui figure déjà dans le dossier de candidature, sauf si les candidats estiment utiles de montrer que leurs compétences sont bien en adéquation avec les compétences requises par le sujet de thèse.

Les candidats doivent ensuite répondre aux questions des membres du jury pendant environ 10 minutes.


 

Calendrier 2022

  • 31 Mars : Date limite de dépôt des sujets de thèse sur ADUM par les directeurs et directrices de thèse
  • 13 Mai : Date limite des candidatures (sur sujet de thèse publié ou candidature dite « spontanée ») 
  • entre le 20 et le 27 Mai : Période du jury de sélection des candidats auditionnés 
  • 9 et 10 Juin : Période des auditions
  • 17 juin : confirmation des résultats

 

Le jury

Les candidats sont évalués par le même jury qui représente les différents champs scientifiques qui composent l’école doctorale. Le jury est constitué des membres du bureau et du conseil de l’ED (représentants des laboratoires et des établissements) qui sont disponibles pour y participer pendant le 2 jours prévues pour le concours. La liste de ces membres est disponible sur le site de l’école doctorale. 

LA SITUATION PROFESSIONNELLE DES DOCTEUR.E.S DE LA GRADUATE SCHOOL SMFH AU 1ER DÉCEMBRE 2019