M2 Matériaux, Technologies et Composants: Photovoltaïque - Voiture Electrique

Candidater à la formation
  • Capacité d'accueil
    18
  • Langue(s) d'enseignement
    Français
  • Régime(s) d'inscription
    Formation initiale
Présentation
Objectifs pédagogiques de la formation

La formation comprend deux aspects : l’un dans le domaine technique qui se rapporte à l’élaboration, la caractérisation, l’utilisation et, la mise en œuvre de matériaux ayant des fonctionnalités optiques, magnétiques, électriques, pièzo-électriques et chimiques et l’autre dans le domaine lié à un environnement industriel et qui concerne le management d’équipe, le suivi technologique, le suivi de la qualité et de la fiabilité et des respects des normes.
Les étudiants apprendront également à appliquer à travers des logiciels de simulation numérique des modèles multi-physiques et multi-échelles pour représenter un système et différents phénomènes physiques en évolution. Il seront initier à l’utilisation de logiciels industriels pour le contrôle non destructif.

Cette formation affiche des liens forts avec le monde professionnel et plusieurs enseignements novateurs par des industriels en poste.

Les matériaux étudiés sont utilisables comme capteurs, comme systèmes de guidage et de stockage de l’information, comme routeurs ou comme source de lumière et sont directement utilisables dans les systèmes mécatroniques et la mise en œuvre de nouvelles technologies.
Il s’agit, à travers une formation pluridisciplinaire en technologie des matériaux, de former de futurs chefs de projets dans un environnement technique, en production ou en conception de systèmes utilisant ces matériaux, des chargés d’affaires dans le domaine de la technologie, des responsables capables de suivre l’évolution technologique dans le domaine de nouveaux matériaux, ou encore des responsables technico-commerciaux. Les secteurs d’activité, compte-tenu des fonctionnalités diverses, optiques, magnétiques, électriques, piézo-électriques et chimiques ou bio-chimiques des matériaux concernés incluent les nouvelles technologies de l’information, les télécoms, l’industrie aéronautique, spatiale, navale et automobile, la médecine ou les sciences de l’environnement.

Lieu(x) d'enseignement
VERSAILLES
VELIZY VILLACOUBLAY
SACLAY
GIF SUR YVETTE
Pré-requis, profil d’entrée permettant d'intégrer la formation
Les étudiants ayant réalisé un cursus en France doivent être titulaire d’un diplôme niveau master 1 en physique ou sciences des matériaux de manière générale mais la formation du fait de sa pluridisciplinarité est ouverte aux diplômés en master de chimie et en électronique selon les options choisies. Il faut avoir des bases en cristallographie et mécanique quantique même si une remise à niveau rapide et générale est réalisée en début d'année. Pour les étudiants ayant suivi un cursus hors France, les dossiers sont étudiés au cas par cas mais un niveau ingénieur avec une spécialisation en sciences des matériaux est nécessaire.
Compétences
  • S’initier à l’utilisation de logiciels industriels pour le contrôle non destructif.

  • Dimensionner des installations photovoltaïques pour des particuliers, des entreprises ou une ferme photovoltaïque pour un usage collectif.

  • Posseder une vision industrielle des tendances technologiques et des marchés grâce à l’apport des intervenants issus des filières actives photovoltaïque et véhicule électrique.

  • Comprendre les bases de l’électrochimie interfaciale sur électrodes semi-conductrices (ESC) et appréhender la caractérisation des surfaces de SC modifiées par voie électrochimique.

  • Connaître les bases théoriques des matériaux pour l'électronique.

Profil de sortie des étudiants ayant suivi la formation

A l’issue de ce parcours, les diplômés auront acquis de solides connaissances en science des matériaux et technologies associées au photovoltaïque et au véhicule électrique.

Ils auront acquis des connaissances approfondies des dispositifs photovoltaïques: différentes technologies et filières photovoltaïques et la place quelles occupent dans l’économie.
Ils pourront dimensionner des installations photovoltaïques pour des particuliers, des entreprises ou une ferme photovoltaïque pour un usage collectif

Coté « véhicule électrique », ils auront une bonne connaissance des composants de puissance (utilisés dans la traction électrique : voitures, métros, trains, etc.) en terme de matériaux, fiabilité, ainsi qu’en outils de conception. Ici encore, ils possèderont une vision industrielle des tendances technologiques et des marchés grâce à l’apport des intervenants issus des filières actives concernées.

Par les collaborations avec des industriels du secteur, ce parcours est ancré sur les dernières
tendances technologiques du marché et permet ainsi aux étudiants de trouver des débouchés
intéressants, sur des thèmes innovants et porteurs.

Il auront aussi en main un panel de logiciels de modélisation et simulation pour ces secteurs d'activités: CASTEP (DFT)-GULP (DM), COMSOL, langage C, Matlab, Python.

Débouchés de la formation

L'orientation naturelle des étudiants est de poursuivre leur formation par la recherche en préparant une thèse de doctorat. Cette formation de Master Recherche permet, après la thèse, de postuler dans des bonnes conditions aux concours d'entrée des centres de recherche (CNRS, centre de recherche européen, ...)

Les étudiants qui ont choisi de réaliser un stage en entreprise préfèrent intégrer directement le monde de l'industrie en tant que chefs de projets dans un environnement technique, en production ou en conception de systèmes. D'autres souhaitent devenir des chargés d'affaires dans le domaine de la technologie, des responsables capables de suivre l'évolution technologique dans le domaine de nouveaux matériaux, ou encore des responsables technico-commerciaux.
Les secteurs d'activité compte-tenu des fonctionnalités diverses des matériaux étudiés incluent les nouvelles technologies de l'information, les télécoms, l'industrie aéronautique, spatiale, navale et automobile, la médecine ou les sciences de l'environnement.

Collaboration(s)
Laboratoire(s) partenaire(s) de la formation

Laboratoire de Génie Electrique et Electronique de Paris
Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes de Versailles
Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales
Groupe d'études de la matière condensée
Institut Lavoisier de Versailles.

IFSTTAR (L'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux)
INSTN (L'Institut national des sciences et techniques nucléaires ).

Programme

Après un rappel des bases de la mécanique quantique et de l'électronique, les étudiants sont formés aux priorités physiques des semi-conducteurs et aux structures fondamentales de l'électronique. L'étude sur les semi-conducteurs est ensuite complétée par leur comportement sous excitation lumineuse. Les aspects modélisation et simulation de ces phénomènes sont également étudiés. Ces bases théoriques sont accompagnées de cours plus techniques sur l'élaboration et la caractérisation des matériaux et de travaux pratiques.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Simulations numériques pour les systèmes 3 13 19
Propriétés physiques et fonctionnelles des matériaux pour l'énergie et le transport 5 26 26
Modélisation et simulation numérique (DFT/DM,CASTEP-DFT et GULP-LD/DM: Lattice Dynamics et Molecular Dynamics, COMSOL) 4 20 10 8
Langues 3 27
Gestion de Projet - Bureau d'Etude 2 18
Filières et dispositifs pour le photovoltaïque 7 45 16 12
Elaboration et caractérisation des matériaux 6 32 16 8

Les étudiants poursuivent la formation en acquérant les bases dans le domaine du véhicule électrique. Le semestre est complété par un stage d'une durée minimale de 4 mois soit en laboratoire soit en entreprise.

Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Initiation à et par la Recherche 24
Matières ECTS Cours TD TP Cours-TD Cours-TP TD-TP A distance Projet Tutorat
Véhicule Electrique 6 41 14 4
Modalités de candidatures
Période(s) de candidatures
Du 01/03/2020 au 15/07/2020
Pièces justificatives obligatoires
  • Curriculum Vitae.

  • Lettre de motivation.

  • Lettre de recommandation ou évaluation de stage.

  • Tous les relevés de notes des années/semestres validés depuis le BAC à la date de la candidature.

Pièces justificatives complémentaires
  • Fiche de choix de M2 (obligatoire pour les candidats inscrits en M1 à l'Université Paris-Saclay) à télécharger sur https://www.universite-paris-saclay.fr/admission/etre-candidat-nos-formations-master.

  • Dossier VAPP (obligatoire pour toutes les personnes demandant une validation des acquis pour accéder à la formation).

  • Curriculum UE (descriptifs des UE suivies) des deux dernières années.

  • Attestation de français (obligatoire pour les non francophones).

Contact(s)
Responsable(s) de la formation
Thierry KOCINIEWSKI - thierry.kociniewski@uvsq.fr