Aller au contenu principal

Soutien à Fariba Adelkhah, Ali Younesi et Amirhossein Moradi

Université Article publié le 17 janvier 2022 , mis à jour le 20 janvier 2022

L’université s'associe à la communauté scientifique et universitaire internationale pour demander la libération de l'anthropologue Fariba Adelkhah et des étudiants Ali Younesi et Amirhossein Moradi, tous trois détenus en Iran. 
Fariba Adelkhah, qui avait été placée en résidence surveillée en 2020 après avoir passé plus de 300 jours en détention, a été de nouveau incarcérée à Téhéran ce mercredi.
Agés d’une vingtaine d’année, Ali Younesi et Amirhossein Moradi ont été, quant à eux, incarcérés en avril 2020. Depuis plus de dix-huit mois, ils sont détenus en prison dans l’attente d’un procès.

Nous souhaitons leur transmettre ainsi qu'à leurs proches notre soutien le plus vigoureux et notre ardent espoir de leur libération rapide.