Aller au contenu principal

Frais de publication (APC)

Qu’est-ce qu’un APC et à quoi sert-il ?


Les APC (« Article Processing Charges ») sont des frais de publication. Ils permettent à l’auteur d’un article scientifique de le publier en libre accès, afin que l’intégralité de son texte soit gratuitement accessible à tout lecteur.

Les APC sont pris en charge financièrement par l’auteur ou, plus souvent, par son institution de rattachement. Le modèle économique est donc celui de l’« auteur-payeur ».

Deux types de revues scientifiques peuvent proposer le paiement d’APC :

  • les revues hybrides, qui présentent à la fois des articles accessibles sous abonnement et en libre accès. Dans ce type de revues, les APC sont optionnels, l’auteur ayant toujours la possibilité d’opter pour une publication traditionnelle sous abonnement payant ;
  • les revues intégralement en libre accès : les APC y sont souvent obligatoires.

Certains frais additionnels (frais pour figures en couleur ou pour pages supplémentaires) ne rentrent pas dans le champ des APC. Ces derniers ne concernent que la possibilité, pour les auteurs, de publier en libre accès.

 

Dois-je payer les APC pour publier en accès libre ?

Pas nécessairement. Il est tout à fait possible de publier en accès ouvert sans obligatoirement payer des frais de publication.

Pour cela, nous vous invitons à rechercher des revues qui n’exigent pas d’APC :

Pour en savoir plus sur les publications en libre accès

 

Payer, oui mais combien ?

Quel que soit le type de revue choisi, il faut veiller à ce que le montant des APC demeure raisonnable. Il peut en effet être très variable d’une revue à l’autre et d’un éditeur à l’autre. Ainsi, le coût moyen des APC est estimé :

  • pour une revue intégralement en accès libre,  à environ 1 500 €.
  • pour une revue hybride, à environ 2 500 €.

Nota : Il ne s’agit là que d’une moyenne. Certains éditeurs pratiquent des tarifs prohibitifs supérieurs à 4 000 € (certaines revues prestigieuses proposant, par exemple, des APC à 9 500 €).

Attention : certains éditeurs augmentent leurs tarifs en facturant, en plus des APC, des frais annexes pour pages et/ou figures en couleurs.

Les auteurs doivent être vigilants tout au long du processus de la soumission de l’article jusqu’à sa publication : le fait que l’article soit soumis à des APC peut être une simple case à cocher peu explicite et sans possibilité de rétractation, même si les APC sont optionnels.

Il est vivement recommandé de toujours vérifier la politique de la revue vis-à-vis du libre accès  en amont de la soumission, en consultant, par exemple, la base Sherpa/Romeo ou la base de connaissance Mir@bel (Mutualisation d'Informations sur les Revues et leurs Accès dans les Bases En Ligne).
 

Comment savoir si mon établissement a un accord ouvrant droit à une remise ou une prise en charge ?

Les ressources documentaires en ligne font l’objet, dans la plupart des cas, de négociations nationales, annuelles ou pluriannuelles, entre le consortium Couperin et les éditeurs concernés.

Certaines de ces négociations prévoient une prise en charge totale ou partielle du montant des APC, soit via un système de « vouchers » (un voucher est un bon proposant un APC prépayé, et donc « gratuit » pour l’auteur), soit via des remises sur le montant unitaire de l’APC.
Les auteurs appartenant au périmètre scientifique de l’Université Paris-Saclay peuvent bénéficier de certains de ces accords, dont la liste est consultable ci-dessous.
L’attribution des remises ou des APC prépayés est automatique sur la base de l’affiliation de l’auteur à l’Université Paris-Saclay.

Ce tableau a pour objectif de recenser les accords dont bénéficient actuellement les auteurs du périmètre scientifique de l’Université Paris-Saclay. Il n’a pas pour vocation à inciter à publier auprès des éditeurs mentionnés ci-dessous.  

Accords APC
Editeurs Durée de l'accord Caractéristiques  
American Association for the Advancement of Science (AAAS) 2021 - 2023 Remise sur le montant des APC sur la revue Science Advances
American Chemical Society (ACS) 2023 Remise sur le montant des APC Remise pour les membres de l'association +
remise sur APC sauf pour la revue ACS Omega
EDP Sciences 2022 - 2026 APC prépayés ("vouchers")

Sauf pour les revues suivantes :

  • Biologie aujourd'hui ;
  • Education thérapeutique du patient ;
  • Europhysics Letters ;
  • Journal de Physique (archives) ;
  • Movement and Sport Science ;
  • Pédagogie médicale ;
  • Perspectives Psy ;
  • Psychologie clinique ;
  • Radioprotection ;
  • Revue d'orthopédie dento-faciale ;
  • Revue française de géotechnique.
Elsevier 2023 Remise sur le montant des APC Sauf pour The Lancet, Cell Press et quelques revues émanant de sociétés savantes refusant la réduction.
Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) 2023 Pour toute question, contactez-nous :  science.ouverte@universite-paris-saclay.fr
Royal Society of Chemistry (RSC) 2022 - 2024 APC prépayés ("vouchers"), puis remise sur le montant d'APC Pour l'année 2023, les vouchers de la  RSC ont tous été distribués. Les prochains auteurs voulant publier en libre accès auprès de la RSC ne bénéficieront plus que d'une remise de 15% sur leurs frais d’APC.
Wiley 2022 - 2024 APC prépayés ("vouchers"), puis remise sur le montant d'APC  

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à contacter votre référent recherche ou à envoyer un message à l’adresse science.ouverte[at]universite-paris-saclay.fr, afin de pouvoir bénéficier des meilleures conditions.

 

Qui paye ?

Normalement, la prise en charge des APC est institutionnelle. En général, c'est le premier auteur d'un article qui négocie avec l'éditeur.

N'hésitez pas à nous contacter à l’adresse science.ouverte[at]universite-paris-saclay.fr pour vérifier que les meilleures conditions ont bien été appliquées (existence de conditions particulières dans le cadre de contrats nationaux avec certains éditeurs tels que ACS, Elsevier, PNAS, Royal Society of Chemistry, Wiley ou EDP Sciences…).

Quelles que soient les modalités de paiement (carte du laboratoire, carte personnelle du chercheur, devis, bon de commande, facture, projet européen, etc.), il est indispensable de faire figurer sur les documents d’achat toute information nécessaire à l'identification de l’article publié (premiers éléments du titre, nom de la revue concernée, etc.)

Certains éditeurs proposent de partager la facture entre les différents auteurs. Ceci peut faire paraître les montants de ces " split invoices " plus acceptables.

Il est donc indispensable de demander à ce que figurent le montant total des APC et le montant de la quote-part de chacun sur les factures pour faciliter la traçabilité de ces dépenses par des gestionnaires de laboratoire, les services financiers et comptables des établissements ou vos bibliothécaires.

 

Les 11 réflexes du chercheur

Avant publication

1. Vérifiez la politique du titre vis-à-vis du libre accès.

2. Privilégiez les revues intégralement en libre accès.

3. Vérifiez qu’il ne s’agit pas d’un éditeur prédateur.

4. En cas de doute sur les trois précédents points, sollicitez votre référent recherche.

5. Assurez-vous que le montant de l’APC est raisonnable.

6. Lisez attentivement le formulaire de soumission : si les APC sont optionnels ne cochez pas la case !

7. Rapprochez-vous de votre référent recherche pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une remise ou d’une prise en charge des APC.


Une fois votre article accepté

8. Transmettez tous les éléments dont vous disposez sur l’article publié à votre gestionnaire.

9. Demandez à l’éditeur d’indiquer sur la facture le montant total des APC et le montant de la quote-part que vous prenez en charge.

10. N’hésitez  pas  à partager votre expérience avec la communauté scientifique (QOAM, Stop Predatory Journals, etc.)

11. Déposez votre article dans l'archive ouverte HAL.