Colloque « Les arts plastiques et la musique au prisme du cine ma : penser l’hybridite »

04/15/2021 09:00 am 04/16/2021 04:45 pm UTC Colloque « Les arts plastiques et la musique au prisme du cine ma : penser l’hybridite »

Dès le début du xxe siècle, de nombreux écrits ont affirmé la nature syncrétique du cinéma, alors synonyme de modernité. Les années 1920, en particulier, furent marquées par la publication d’essais rapprochant, ou au contraire distinguant, le cinéma des autres arts. Alors qu’il a été considéré par les uns comme la forme artistique la plus complète, d’autres ont interprété son hybridité comme un échec à fonder sa propre esthétique. Toujours est-il qu’à l’âge du numérique, le cinéma n’a rien perdu de sa ductilité, même s’il est devenu un système de représentation minoritaire, selon les analyses de Jean-Michel Frodon. Grâce à un double point de vue sur le grand écran, comme art façonné par les autres mais aussi façonnant, ce colloque interrogera la plasticité du septième art des origines de ce médium jusqu’à nos jours. En adoptant un point de vue transdisciplinaire, la réflexion portera sur des pratiques artistiques hybrides (entre cinéma et musique ou arts plastiques) au sein d’un univers médiatique nécessairement pluriel.

En ligne / online
Thematique : Arts & culture Recherche

Le colloque « Les arts plastiques et la musique au prisme du cine ma : penser l’hybridite » interrogera la plasticité du septième art des origines de ce médium jusqu’à nos jours.

  • Public
    Tout public
  • Type d'évènement
    Conférence / séminaire / webinaire
  • Conditions

    Gratuit - Inscription obligatoire

  • Dates
    15 et 16 avril
    09:00 am - 06:00 pm
  • Lieu
    En ligne / online

Dès le début du xxe siècle, de nombreux écrits ont affirmé la nature syncrétique du cinéma, alors synonyme de modernité. Les années 1920, en particulier, furent marquées par la publication d’essais rapprochant, ou au contraire distinguant, le cinéma des autres arts. Alors qu’il a été considéré par les uns comme la forme artistique la plus complète, d’autres ont interprété son hybridité comme un échec à fonder sa propre esthétique. Toujours est-il qu’à l’âge du numérique, le cinéma n’a rien perdu de sa ductilité, même s’il est devenu un système de représentation minoritaire, selon les analyses de Jean-Michel Frodon. Grâce à un double point de vue sur le grand écran, comme art façonné par les autres mais aussi façonnant, ce colloque interrogera la plasticité du septième art des origines de ce médium jusqu’à nos jours. En adoptant un point de vue transdisciplinaire, la réflexion portera sur des pratiques artistiques hybrides (entre cinéma et musique ou arts plastiques) au sein d’un univers médiatique nécessairement pluriel.