Aller au contenu principal

Inauguration de l'ENS Paris-Saclay

Paris-Saclay Article publié le 11 novembre 2021 , mis à jour le 16 novembre 2021

Installée sur le plateau de Saclay depuis 2020 après 4 ans de travaux,  le nouveau campus  de la prestigieuse Ens Paris-Saclay, a été inauguré mardi 9 novembre 2021  par la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal en présence de l'architecte  du projet Renzo Piano.

Sylvie Retailleau, Renzo Piano, Pierre-Paul Zalio et Frédérique Vidal

Pierre-Paul Zalio, président de l'école souligne que le campus a été voulu et conçu pour mettre en transparence enseignement, recherche, innovation, arts, design et savoir vivre.

Pour Renzo Piano, immense nom de l'architecture dans le monde, traduire l'Ecole dans une construction et un jardin, c'était  conjuguer l'excellence et la beauté. Un pari incontestablement  gagné dont ont témoigné  les invités présents autant que les communautés qui habitent ou visitent ce campus depuis son ouverture il y a quelques mois. La ministre  quant à elle  a qualifié  le projet de  "perle de l'architecture" et a rappelé la vocation de  l'ENS Paris-Saclay  ainsi que  son rôle moteur dans la réussite de l'Université Paris-Saclay.

9 novembre 2021, inauguration du campus de l'ENS Paris-Saclay

 

En savoir plus : 

L’ENS PARIS-SACLAY EN CHIFFRES

Effectifs étudiants et élèves en 2020 : 1647
Effectifs de doctorants : 285
Effectifs d’enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs : 294
Effectifs administratifs et techniques : 220

L'École normale supérieure Paris-Saclay, grande école des métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur, est un établissement très sélectif qui proposent des parcours pré-doctoraux renforcés dans les disciplines des sciences fondamentales, des sciences pour l'ingénieur, des sciences humaines et sociales et des arts appliqués. 80% de ses élèves poursuivent leurs études par un doctorat.

L'École propose en outre plusieurs parcours interdisciplinaires originaux sur des thématiques telles que les technologies quantiques (ARTEQ), l’intelligence artificielle (ARIA) ou encore la recherche création (ARRC) ainsi que des années d'immersion dans les laboratoires des meilleures universités mondiales (ARPE).