Evaluation des enseignements et des formations par les étudiant.e.s (EEE)

Grâce à des enquêtes annuelles ou semestrielles, les étudiant.e.s donnent leur point de vue sur les formations et les enseignements afin de contribuer à leur évolution.

En 2021 comme les précédentes années, une enquête partira pour obtenir leurs retours sur la formation où ils/elles sont inscrit.e.s. Elle est commune pour tous et sera envoyée en deux langues : français et anglais.

Les enquêtes « Formations » sont complétées par des questionnaires sur les UEs, qui a minima traitent des contenus et des supports d’enseignements, des modalités de contrôle des connaissances et des  compétences et de l’avis général sur l’UE concernée. Ces questionnaires sont adaptés chaque année aux circonstances et par exemple en 2021 pourront puiser dans un jeu de questions spéciales COVID portant sur le distanciel, les classes virtuelles, les ressources mises à disposition.

Les étudiants sont également consultés sur leurs conditions d’études. Par exemple, une enquête « Étudier sous COVID » a été lancée de fin juin à septembre 2020, conçue conjointement par les élus étudiants et le comité de pilotage Évaluation des enseignements. Articulée autour de trois axes (Précarité, Outils et méthodes pédagogiques, Impacts sur motivation/apprentissages/inquiétudes), elle a contribué à l’élaboration de préconisations pour le déploiement des aides étudiantes et l’enseignement distanciel et hybride. Sur environ 5 600 répondants (taux de réponse de 30%), 25% des étudiants ont signalé des difficultés d’accès à internet, 14,4% des soucis budgétaires. Des inégalités concernaient la qualité des conditions de vie (alimentation) et d’études (temporalité, espaces de travail, accès internet). Quelle que soit leur année, les étudiants ont été environ 62% à signaler des difficultés de concentration et 50% de motivation. Cependant ils sont intéressés par l’enseignement hybride ou à distance : 59% ont voté pour un enseignement distanciel totalement ou pour certaines UEs, dont une majorité des étudiants habitant loin. En distanciel, 46% préfèrent une combinaison synchrone/asynchrone, 27% asynchrone uniquement, 26% synchrone.

Pour consulter les résultats complets de l’enquête : https://enquetes-sphinx.u-psud.fr/UPSAY/Enqueteconfinementetudiantsex_COMUE/resultat_sans_ident.htm

Une nouvelle enquête à ce sujet partira ce printemps.

Les enquêtes sont rédigées collégialement par les référents EEE des composantes, des représentants étudiants, les chargés de mission en lien avec la pédagogie et la vie étudiante, des chercheurs en sciences de l’éducation, et sous le patronage de la Vice-Présidente de la CFVU.

Elles sont diffusées par mail, mais peuvent aussi prendre la forme de tables rondes ou de débats en classe. Il est très important d’y répondre afin que les réponses soient représentatives. Une charte de l’EEE (encours de finalisation) en garantit les principes de confidentialité et d’anonymat.