Meet My Platform | Université Paris-Saclay - Sciences de la vie #2, le 17 novembre 2020

Innovation Article publié le 20 février 2020 , mis à jour le 20 mai 2020

L'événement MMP SDV#2 aura lieu le 17 novembre prochain au CA-CF de Massy.

Les Sciences de la Vie vous invitent à leur deuxième édition de Meet My Platform | Université Paris-Saclay, co-organisée avec Genopole.

Vous faites partie d'une plateforme Sciences de la Vie de l'Université Paris-Saclay et vous souhaitez découvrir les autres plateformes du territoire ? Vous souhaitez vous faire connaître auprès d'elles et des entreprises ? Venez présenter vos savoir-faire et équipements lors de cette journée.

Vous êtes une entreprise, une unité de recherche et vous avez besoin d'utiliser des équipements de pointe en Sciences de la Vie ? Vous souhaitez élargir votre réseau de partenaires académiques dans ce domaine ? Venez découvrir le potentiel des plateformes technologiques de l'Université Paris-Saclay.

113 plateformes académiques et 20 sponsors industriels se retrouvent sur un espace dédié.

 

PROGRAMME

9h00 – 9h30 : Accueil des participants (espace Bread and Co)

9h30 – 10h15 : Ouverture de l’évènement (Auditorium)

10h15 – 12h30 : Plénière sur le thème de la génomique / post-génomique (Auditorium)

12h30 – 13h30 : Cocktail déjeunatoire salé (Mezzanine)

13h30 – 14h30 : Table ronde industrielle : Focus Agrosciences, versant sciences du végétal (Auditorium)

14h30 – 15h15 : Pause gourmande sucrée et café (Mezzanine)

15h15 – 18h00 : Stands plateformes académiques & sponsors industriels (Espace cafétéria)

17h00 – 18h00 : Ateliers – actualités des réseaux (La Fabrik)

18h00 – 18h45 : Afterwork (Mezzanine)

19h00 : Fin de l’événement.

 

INSCRIPTION

http://bit.ly/MMP-SDV

Cette journée est organisée par Genopole et le Département Sciences de la Vie de l'Université Paris-Saclay, Crédit Agricole Consumer Finance accueille l'événement dans ses locaux à Massy.

Contact : meetmyplatform@universite-paris-saclay.fr

Animée par Nathalie TOURRET, journaliste scientifique

  • Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole Consumer Finance, Jérôme HOMBOURGER
  • Présidente de l’Université Paris-Saclay, Sylvie RETAILLEAU
  • Directrice Générale adjointe de Genopole, Anne JOUVENCEAU
  • Responsable du Département des Sciences de la Vie, Université Paris Saclay, Rodolphe FISCHMEISTER

Grâce aux immenses progrès technologiques dans le domaine du séquençage à très haut-débit (intervention de Tiphaine GODEFROY, Illumina) et du numérique associé (intervention de Thomas BOUDROT, Xilinx), le coût du séquençage du génome humain est aujourd’hui accessible à l’échelle individuelle.

Ce séquençage, ou en d’autres termes l’analyse de la nature et de l’ordre d’enchainement des gènes qui composent le génome d’une personne, doit permettre de déterminer pour un individu donné, le ou les risques de développer certaines pathologies, mais aussi de sélectionner et d’adapter le ou les traitements les plus pertinents en fonction du type de patient considéré et dans ce cadre, anticiper toute réaction ou incompatibilité face aux médicaments administrés. Ainsi, en connaissant le génome du patient, il sera possible demain de le soigner plus précocement et de manière adaptée.

La médecine personnalisée est donc au cœur de l’innovation en matière de diagnostic, de pronostic et de traitement. Prioritairement destinée à lutter contre les cancers, cette médecine du futur améliora également la prise en charge de personnes atteintes de « maladies communes » (pathologies du métabolisme, maladies cardiovasculaires et neurodégénératives), sans oublier le diagnostic de patients atteints de maladies rares (7 000 recensées à ce jour !). Le plan « France Médecine Génomique 2025 », piloté par Aviesan (intervention de Frédérique NOWAK, Aviesan - Pilote du Plan France Médecine Génomique 2025) et soutenu par l’État, s’est concrétisé par le lancement des deux premières plates-formes génomiques SeqOIA (Région Ile-de-France) et AURAGEN (Région Auvergne-Rhône-Alpes) à visée diagnostique et de suivi thérapeutique, sur les douze attendues au niveau national. Ces équipements d’excellence illustrent le soutien constant des pouvoirs publics vis-à-vis de l’innovation biomédicale, en l’occurrence du séquençage à très haut-débit du génome humain qui fonde la médecine génomique dite personnalisée. Chaque plate-forme devra, notamment selon les protocoles qui seront définis par le Centre de référence d’innovation et d’expertise, le CRefiX (intervention de Jean-François DELEUZE, CREFIX et CNRGH), être rapidement en mesure d’effectuer les examens de séquençage de génomes entiers à partir de prélèvements sanguins ou de tissus.

Pour réussir sa propre révolution en médecine personnalisée, la France et notamment l’Université Paris-Saclay disposent de formidables atouts : ses laboratoires de recherche fondamentale, clinique et translationnelle mais aussi et surtout ses plateformes technologiques.  Les équipements de pointe et les expertises de ces plateformes permettent leur fonctionnement optimal au quotidien (interventions de Claudine DELOMENIE, Faculté de Pharmacie, Université Paris-Saclay, coordinatrice du réseau GENOPS et de Claudia BEVILACQUA, INRAE). Les liens se tissent progressivement entre génomique et diagnostic, qu’il soit in vitro / ex vivo (signatures moléculaires) (intervention d’Etienne THEVENOT, CEA / Département Médicaments et Technologies pour la Santé et MetaboHUB IdF) et/ou in vivo (biomarqueurs d’imagerie) (intervention de Jean-François MANGIN, CEA / Département Neurospin / BAOBAB et CATI).

Le comité d’organisation remercie par avance l’ensemble des intervenants de cette matinée qui sera riche d’information et d’enseignement. Leur contribution permettra de mettre en perspective les enjeux sociétaux liés à la génomique/post-génomique dans un contexte national en plein bouleversement.

 

  • « L’évolution des technologies de séquençage, où en sommes-nous aujourd’hui ? Quelles sont les perspectives d’avenir ? » par Tiphaine GODEFROY, Territory Account Manager IdF, Illumina.
  • « L’évolution des technologies numériques pour répondre aux besoins d’analyses de données massives issues du séquençage » par Thomas BOUDROT, Directeur Business development, Xilinx.
  • « La génobiomédecine de demain ou comment le Centre de Référence d’Innovation et d’expertise (CRefIX) développe les protocoles de séquençage pour la médecine du futur ? » par Jean-François DELEUZE, Directeur du CREFIX et du CNRGH.
  • « Bilan de l’activité des deux premières plates-formes nationales, SeqOIA et AURAGEN, dans le cadre du Plan France Médecine Génomique 2025 » par Frédérique NOWAK, Responsable adjointe de la coordination opérationnelle du Plan France Médecine Génomique 2025.
  • Présentation du réseau GENOPS par Claudine DELOMENIE (Faculté de Pharmacie, Université Paris-Saclay, Coordinatrice de GENOPS) et Claudia BEVILACQUA (INRAE).
  • « Génomique et biomarqueurs de diagnostic » par Etienne THEVENOT, CEA / Département Médicaments et Technologies pour la Santé et MetaboHUB IdF.
  • « Génomique et imagerie diagnostique » par Jean-François MANGIN, CEA / Département NeuroSpin et CATI.

Animée par Nathalie TOURRET, journaliste scientifique, la parole est donnée à cinq industriels de typologie différente : start-up, TPE, PME et GG.

  • Saliha BELAID, Danone
  • Lorène GOURGUILLON, LVMH
  • Théophile KAZMIERCZAK, BioTransfer
  • Franck PRADIER, Alkion BioInnovations
  • Patrick TORBEY, NeoPlants

Trois réseaux de plateformes académiques de l'Université Paris-Saclay se proposent d'animer des ateliers :

BioChemPS (Réseau de Biochimie de Paris-Saclay) : animé par Christian MOUGIN, INRAE, ECOSYS

BiochemPS est un groupe de travail lancé en 2015, qui rapproche une dizaine de plateformes sous diverses tutelles (CEA, CNRS, INRAE, Universités…) vers un fonctionnement en réseau. Son objectif est de faciliter les échanges entre les différentes plateformes qui se consacrent à la biochimie des protéines à l'échelle du territoire Paris-Saclay. Nous ambitionnons de proposer à la communauté scientifique une offre cohérente, reposant sur des compétences et équipements complémentaires, et de favoriser les partenariats techniques avec nos fournisseurs pour développer nos infrastructures.

OJ de l’atelier : Présentation du réseau, Enjeux et perspectives, Principes de fonctionnement, Premières actions, Questions diverses de l’auditoire

Point de contact : Christian MOUGIN (christian.mougin@inrae.fr)

ECOSYS, INRAE / AgroParisTech / Université Paris-Saclay, Versailles

GENOPS (Réseau de PF de Génomique de Paris-Saclay) : animé par Claudine DELOMENIE, Université Paris-Saclay, Faculté de Pharmacie

Créé en 2018, ce réseau réunit 15 plateformes situées sur le périmètre Paris-Saclay et spécialisées dans le domaine des technologies de la Génomique. Ce réseau regroupe une importante somme d’instruments et de compétences centrés principalement sur l’étude des génomes et des transcriptomes de tous types d’organismes vivants. Il a été créé pour développer les liens entre les acteurs de la génomique à l'échelle du territoire Paris-Saclay, et faire évoluer de manière cohérente l’offre technologique proposée aux porteurs de projets, publics comme privés.

ODJ de l’atelier : accueil des nouveaux membres et bref historique du réseau, composantes et fonctionnement, principaux évènements et réalisations, et enjeux et perspectives ; échange avec l’auditoire. Point particulier : réfléchir ensemble sur les forces et singularités de notre réseau : quels atouts technologiques et partenariats voulons-nous souligner dans la fiche Plug-In-Labs et sur la page web de GENOPS ?

Point de contact : Claudine DELOMENIE (claudine.delomenie@universite-paris-saclay.fr)

IPSIT, CNRS / INSERM / Université Paris-Saclay, Châtenay-Malabry

ReSePS (Réseau des serres Paris-Saclay) : animé par Guillaume LUCAS, Université Paris-Saclay, I2BC                                       

Créé en 2015, ce réseau est une association de 4 services de productions végétales expérimentales appartenant aux unités IJPB, IPS2, IDEEV et I2BC. Il est composé d’une vingtaine d’agents et d’un total d’environ 4500 m2 cultivables (tout type confondu : S1/S2/S3/botanique). Son objectif est de rassembler les services d'expérimentations végétales à l'échelle du territoire Paris-Saclay pour proposer une offre cohérente et créer du lien entre les serristes.

OJ de l’atelier : Présentation de l’historique du réseau, Composantes et fonctionnement, Principaux évènements et réalisations, Enjeux et perspectives, Questions diverses de l’auditoire.

Point de contact : Guillaume LUCAS (Guillaume.LUCAS@i2bc.paris-saclay.fr)

I2BC, CNRS / CEA / Université Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette

Biocluster français dédié à la recherche en génétique et aux biotechnologies appliquées à la santé et à l’environnement, Genopole rassemble 96 entreprises de biotechnologies, 16 laboratoires de recherche, 29 plates-formes technologiques, ainsi que des formations universitaires (université d’Evry Paris-Saclay). Son objectif : créer et soutenir des entreprises de biotechnologie et le transfert de technologies vers le secteur industriel, favoriser le développement de la recherche dans les sciences de la vie, développer des enseignements de haut niveau dans ces domaines. Genopole est principalement soutenu par l’Etat, la Région Ile-de-France, le Département de l’Essonne, l’agglomération Grand Paris Sud, la Ville d’Evry-Courcouronnes et l’AFM-Téléthon.

www.genopole.fr

Rassemblant l’intégralité de la communauté scientifique du territoire Paris-Saclay travaillant sur le vivant, le département Sciences de la Vie de l’Université Paris-Saclay et les cinq Graduate Schools qui en résultent (BIOSphERA ; Santé publique ; Santé et médicaments ; Life science and health ; Sport, mouvement et facteurs humains), aborde ensemble des questions de recherche fondamentale et méthodologique dont une large partie est liée à des enjeux finalisés : santé et bien-être de l’homme, biodiversité, bioéconomie et sécurité alimentaire, climat et environnement. Il opère de plus un réseau exceptionnel de près de 200 plateformes, reflet de la diversité des recherches menées dans le département, témoin de la richesse des modèles biologiques analysés (micro-organisme, végétal, animal, homme) et des échelles d’étude appréhendées (du gène à l’écosystème voire au territoire) et garant d’une recherche d’excellence et de la montée en puissance de l’innovation dans le domaine des sciences de la vie et de leurs interfaces.

www.universite-paris-saclay.fr/fr/recherche/departement/sciences-de-la-vie-sdv

https://www.universite-paris-saclay.fr/graduate-schools

Plug in labs Université Paris-Saclay est un portail numérique de promotion des expertises scientifiques qui facilite l’accès à l’offre de recherche des laboratoires de l’Université Paris-Saclay aux entreprises et particulièrement aux PME. Il est ouvert à tous depuis septembre 2017 financé par l’IDEX et le Fonds national de valorisation. Il regroupe plusieurs centaines de laboratoires et de plateformes technologiques de l’Université Paris-Saclay, afin de favoriser les partenariats publics/privés sur le territoire Paris-Saclay.

https://www.pluginlabs-universite-paris-saclay.fr

Ils sont partenaires de l'édition MMP #2

GOLD SPONSOR

SPONSORS