Analyse et projections des limitations par le phosphore de la production agricole et de la séquestration du carbone avec des modèles de processus

Article publié le 28 janvier 2020 , mis à jour le 28 janvier 2020
  • Type d'offre et durée du contrat
    Offres d’emploi

    Les candidats devront envoyer à cland@lsce.ipsl.fr avant le 31 Janvier 2020 :

    • Un CV détaillé
    • Une liste de publications
    • Une lettre de motivation argumentée indiquant l’adéquation au profil et une ébauche de projet

    de recherche (3 pages max)

    Les personnes dont les CV seront retenus seront notifiés le 10 février 2020 et auditionnées dans la deuxième quinzaine de février 2020 devant un jury international (présentation de 20 minutes suivie de 40 minutes de questions).

    Le résultat du recrutement sera annoncé le 6 mars 2020. La prise de fonction est prévue deux à trois mois après.

  • Rémunération
    CDI de l’Université Paris-Saclay. Salaire selon CV.
  • Localisation
    La personne recrutée sera rattachée à l’UMR LSCE, sur le site de l’Orme des Merisiers à Saclay.

Description du poste

L’Université de Paris-Saclay et l’Institut de Convergence CLAND ouvrent un poste en contrat à durée indéterminée (CDI) pour un jeune ingénieur-chercheur expérimenté afin de contribuer à des projets de recherche axés sur la modélisation du cycle global du phosphore et de ses implications pour les émissions de gaz à effet de serre et la productivité agricole.

Missions

La personne retenue travaillera avec des modèles dans une approche intégrée de l’échelle du site à l'échelle du globe, incluant les interactions entre le cycle du phosphore et le système climatique, et les implications futures de limitations en phosphore pour le stockage de carbone et les rendements des cultures. Les recherches seront fondées sur des approches complémentaires :

  1. L’usage et le développement de modèles numériques d’écosystèmes utilisables de l’échelle du

site à l’échelle du globe, pour y inclure les processus liés aux limitations induites par le phosphore et d’autres nutriments majeurs, et leur impact sur le stockage du carbone dans la biomasse et les sols, et la productivité des agroécosystèmes.

  1. Des approches théoriques et des modèles conceptuels, comme les théories d’optimalité d’acquisition des nutriments et d’allocation du carbone dans la plante.
  2. L’analyse rigoureuse et quantitative des données acquises à partir (i) des résultats d’expériences de fertilisation sur différents écosystèmes, (ii) de jeux de données de réseaux d’observation de long terme, (iii) et de bases de données régionales et globales documentant la stœchiométrie des écosystèmes pour différents nutriments, les traits fonctionnels des écosystèmes et d’autres conditions édaphiques ou climatiques.

La personne retenue développera des projets de recherche avec des équipes de CLAND et d’autres laboratoires disposant d’une forte expertise sur le cycle du phosphore et du carbone. Le

développement d’un agenda de recherche est attendu, en s’appuyant sur un réseau de collaborations actives avec différentes équipes au sein de l’Université Paris-Saclay, l’encadrement d’ingénieurs et de doctorants, et des collaborations européennes et internationales.

Compétences

  • Un diplôme de doctorat et expérience post-doctorale de plusieurs années.
  • Une expertise dans le domaine de la modélisation des cycles biogéochimiques du carbone, du phosphore et la stœchiométrie des écosystèmes.
  • Une connaissance des modèles de processus applicables des échelles locales à globales, de l’informatique, de la programmation et des codes numériques complexes utilisables sur des supercalculateurs.
  • Une excellente expérience de recherche, incluant plusieurs publications dans des journaux à comité de lecture sur le sujet du poste.
  • Un réseau de collaborateurs internationaux sur le sujet du poste.
  • Une capacité d’encadrement d’étudiants / doctorants / post-doctorants / ingénieurs ou élèves ingénieurs.
  • Une capacité à monter des projets de recherche et à travailler en équipe, et au sein du réseau de laboratoires de l’Institut de Convergence CLAND

Modalités pour postuler

Les candidats devront envoyer à cland@lsce.ipsl.fr avant le 31 Janvier 2020 :

  • Un CV détaillé
  • Une liste de publications
  • Une lettre de motivation argumentée indiquant l’adéquation au profil et une ébauche de projet

de recherche (3 pages max)

Les personnes dont les CV seront retenus seront notifiés le 10 février 2020 et auditionnées dans la deuxième quinzaine de février 2020 devant un jury international (présentation de 20 minutes suivie de 40 minutes de questions).

Le résultat du recrutement sera annoncé le 6 mars 2020. La prise de fonction est prévue deux à trois mois après.