SPACEOBS, qui rassemble une quinzaine de laboratoires, se définit comme un « incubateur spatial » qui vise à initier des idées innovantes en amont des projets spatiaux pour préparer la conception et l’exploitation de futures missions spatiales. L’objectif est d’exploiter les synergies entre différents domaines scientifiques et technologiques du périmètre de l'Université Paris-Saclay.

Initiative de Recherche Stratégique (IRS)

Une expertise très pointue dans le domaine du spatial

Dans le domaine du spatial, la stratégie scientifique française nationale est établie en collaboration entre les instituts de recherche et le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), en lien direct avec les agences internationales et notamment l’European Space Agency (ESA). Cette stratégie se traduit par la mise en œuvre de programmes internationaux à long terme avec une visibilité de 10 – 15 ans sur les missions futures.

Le campus de l'Université Paris-Saclay regroupe de nombreuses compétences dans ce domaine avec des laboratoires reconnus au niveau international pour leurs expertises très pointues dans toutes les phases des missions spatiales : conception et fabrication d’une instrumentation embarquée très diverse, plateformes de tests et étalonnage, centres de commande des instruments en vol, traitement de données et exploitation scientifique, archivage et diffusion des données. Environ 500 personnels permanents œuvrent  dans des champs disciplinaires très divers comme les sciences de la Terre, la physique spatiale, l’astrophysique, l’ingénierie spatiale, le traitement du signal.

Un incubateur spatial pour initier l'innovation

Concentration moyenne de méthane dans la moyenne troposphère SPACEOBS, Initiative de Recherche Stratégique de l'Université Paris-Saclay sélectionnée en 2016 rassemble une quinzaine de laboratoires du site de Paris Saclay. SPACEOBS se définit comme un « incubateur spatial » qui vise à initier des idées innovantes en amont des projets spatiaux pour préparer la conception et l’exploitation de futures missions spatiales. L’objectif est d’exploiter les synergies entre différents domaines scientifiques et technologiques du périmètre Paris-Saclay pour aboutir à des concepts susceptibles ensuite d’être proposées à des agences de financement.

SPACEOBS se concentrera sur deux questions scientifiques majeures : la compréhension de processus qui contrôlent la météorologie de l’espace et la fermeture du cycle des principaux gaz à effet de serre. Les chercheurs et ingénieurs exploitent actuellement plus d’une douzaine de missions spatiales dans chacun de ces deux domaines et préparent des missions majeures qui seront lancées dans les années à venir avec d’importants enjeux sociétaux. Ces deux domaines ont un commun d’observer des systèmes complexes pour lesquels il est nécessaire de concevoir une instrumentation très diverse et très performante en terme de résolution spatiale, temporelle, spectrale et pour lesquelles il existe de volumineuses bases de données accumulées sur 10 – 15 ans avec des jeux hétérogènes de données. Le campus de l'Université Paris-Saclay héberge des centres de données nationaux et par ailleurs une importante activité en calcul haute performance se développe.

Quatre grands domaines de recherche

SPACEOBS cherchera à développer des activités innovantes dans quatre directions :

  1. le traitement de données multi-échelles dans un contexte multi-satellites (WP1)
  2. le couplage des simulations aux observations (WP2)
  3. le design d’instruments de nouvelle génération (WP3)
  4. et enfin la formation en direction des étudiants et de la communauté scientifique (WP4).

 

éjection masse coronale