Le LaSIPS souhaite favoriser le développement d’activités de coopération scientifique innovantes et transversales dans le domaine des sciences de l’ingénierie et des systèmes, en particulier des trois pôles identifiés en son sein : «mechanical» «electrical» et «bio» engineering.

Ces actions contribuent à la fois à l’avancée des connaissances par synergie entre disciplines, à développer des collaborations scientifiques entre tous les laboratoires membres du LaSIPS, ainsi qu’avec les autres acteurs du plateau de Saclay, mais aussi à la structuration de la future Université Paris-Saclay.

Pour cela, le LaSIPS s’appuie sur structure de gouvernance composée de quatre entités :

  • le Comité de Pilotage, organe opérationnel en charge de la gestion quotidienne des dossiers,
  • le Collège des Directeurs, qui nomme le Comité de Pilotage et contrôle son action,
  • le Conseil Scientifique, qui éclaire le LaSIPS dans ses choix stratégiques,
  • le Conseil des Tutelles, qui approuve la stratégie générale du LaSIPS, sa gouvernance et sa gestion.

 

Structuration et Gouvernance

Le Comité de Pilotage

Le Comité de Pilotage est composé de neuf membres :

  • le «Coordinateur» du Labex LaSIPS,
  • le «Coordinateur adjoint»,
  • deux représentants Formation,
  • un responsable de chacun des trois pôles «mechanical», «electrical» et «bio» engineering (ces représentants ont leur activité de recherche principale dans le domaine qu’ils représentent),
  • deux présentants d'école doctorale partenaire.

 

Le LaSIPS a également en son sein une cheffe de projet, ainsi qu'un chargé de mission «Arts, culture, sciences et société» qui travaille en étroite collaboration avec la Diagonale Paris-Saclay.

Un représentant de l’université Paris-Saclay vient compléter la composition du Comité de Pilotage en tant qu’invité permanent avec voix délibérative.

Le Comité de Pilotage se réunit au moins une fois tous les deux mois.

 

Le Collège des Directeurs

Le collège des directeurs est composé de l’ensemble des directeurs des laboratoires, d’écoles doctorales et des responsables de Masters en tant que partenaires du Labex LaSIPS.

Le Collège se réunit deux fois par an.

 

Le Conseil Scientifique

Il est composé de dix-sept membres :

  • six scientifiques membres des laboratoires du LaSIPS, élus par le Collège des Directeurs,
  • six scientifiques externes nommés par le Conseil des Tutelles sur proposition du Collège des Directeurs,
  • trois représentants des labex Paris Saclay en interface du LaSIPS,
  • un représentant de l’Université Paris-Saclay,
  • un représentant du CNRS.

 

Il assiste et conseille le Comité de Pilotage dans la préparation et la mise en place de la politique scientifique du LaSIPS.

Le Conseil Scientifique se réunit une fois par an.

 

Conseil des Tutelles

Le Conseil des Tutelles est formé du représentant désigné par chaque établissement tutelle des partenaires du LaSIPS qu'il soit établissement gestionnaire ou non et du représentant de l’Université Paris-Saclay.

Il valide les évolutions de Gouvernance, le bilan annuel, approuve la stratégie générale et le projet de budget proposés par le coordinateur du LaSIPS.

Le Conseil des Tutelles se réunit une fois par an.

 

Agenda des réunions des organes de gouvernance et des Appels à Projet (AAP)

 

Recherche

Le LaSIPS a pour ambition de :

  • contribuer à la construction d’un pôle en ingénierie sur le plateau de Saclay et rassembler l'excellence des campus de Saclay en sciences de l'ingénierie et des systèmes,
  • structurer et développer l'animation scientifique et ouvrir de nouvelles perspectives scientifiques en favorisant des axes interdisciplinaires,
  • favoriser le développement d'une approche multidisciplinaire forte et d'une vision «systèmes» en ingénierie dans trois domaines scientifiques interdépendants,
    • Génie Mécanique
    • Génie Electrique
    • Génie Biologique & Médical
  • contribuer à l’organisation classique d’évènements scientifiques, et poursuivre des actions «Arts, culture, sciences et société»,
  • répondre à 4 grands défis sociaux : développement durable, transports/mobilité, énergie, santé.

 

Les laboratoires partenaires du labex représentent environ 555 chercheurs pour un total de 1 540 personnes, doctorants et post-doctorants compris.

Le cœur du labex représente à peu près 271 chercheurs parmi lesquels des scientifiques de renommée mondiale.

Les laboratoires partenaires du labex LaSIPS sont pour la plupart associés au CNRS et à d’autres établissements: CentraleSupélec, CEA, EDF, ENS Paris-Saclay, Ecole polytechnique, ENSTA ParisTech, ESPCI, IRSTEA, Mines ParisTech, ONERA, Université Paris-Sud, Université d'Evry Val-d'Essonne.

 

Formation

Le labex LASIPS vise à former les futurs dirigeants de la recherche et de l’industrie dans les domaines des télécommunications, des transports, de l’énergie, des villes intelligentes, la santé et le biomédical, …

Il base sa formation sur les Masters, les laboratoires, mais aussi sur les trois écoles doctorales EOBE, SMEMAG et Interfaces. Ces écoles doctorales s'appuient sur deux département de recherche de l'Université Paris-Saclay ; les départements Ingénierie Electrique, Optique et Electronique (EOE) et Mécanique, Energétique et Procédés (MEP), ainsi que sur les School Sciences Fondamentales et Ingénierie.

Le LaSIPS contribue à combler l’écart existant en France entre la période de formation des Master étudiants et l’activité de recherche qui leur est proposée à la fin du Master 2 ou de la 3ème année d’école d’ingénieur, en s'attachant à la mise en oeuvre progressive de l’implication des étudiants plus tôt dans le processus d’apprentissage par la recherche.

L’articulation formation-recherche se déroule à plusieurs niveaux :

  • stages dans des laboratoires de recherche publics ou privés,
  • projets de recherche avec des partenaires universitaires et industriels,
  • intervention de chercheurs étrangers de laboratoires publics ou privés lors de conférences en formation,
  • échanges d’étudiants avec des universités partenaires étrangères,
  • organisation d’écoles d’été et d’ateliers pour les étudiants stagiaires.

 

Appels à projets (AAP)

Le LaSIPS a classé ses appels à projets (AAP) en trois grands types :

  • Emergence qui permet de soutenir des projets scientifiques à risque ou exploratoire. Il s’agit essentiellement de financer des mémoires de M2, des post-doctorants sur un an ou du matériel,
  • Approfondissement qui permet de travailler plus en profondeur en permettant la mise en place d’actions pluriannuelles sur des projets plus matures. Il s’agit essentiellement de financer des post-doctorants sur deux ans, de thèses en lien avec les ED ou du matériel, et d'aide à la maturation en lien avec la SATT,
  • Formation qui permet de soutenir la création de plateformes pédagogiques expérimentales ou numériques locales ou en ligne, ouvertes aux différents partenaires du LaSIPS afin de favoriser les échanges entre ses différentes thématiques et entre les étudiants des différents établissements.

 

Les AAP du LaSIPS, outre les critères habituels de sélection tels que la qualité scientifique et de clarté de présentation, s’appuient sur d’autres critères de sélection :

  • l’implication de plusieurs équipes ou laboratoires d’établissements, de préférence de disciplines différentes au sein et à l’interface du LaSIPS,
  • la clarté de l'articulation interdisciplinaire ou disciplinaire, l’implication d’experts de chaque discipline,
  • la nouveauté apportée par le projet. Il s'agit de soutenir une prise de risque scientifique pour des projets émergents et la mise en place d’une action structurante pour les projets en profondeur ; les deux devant conduire à une avancée significative de la connaissance et/ou préparer une innovation importante,
  • la pertinence de la demande d’investissement (aspects scientifiques, évaluation des coûts, apport pour la communauté du plateau de Saclay, applications potentielles),
  • les suites potentielles du projet (ANR, projet européen, nouveaux partenariats, ...) et/ou les perspectives de valorisation (collaborations industrielles, pré-maturation, SATT, …).

 

Des partenaires peuvent tout à fait se situer au-delà du périmètre du LaSIPS. Cependant seules les équipes du labex sont habilitées à recevoir un soutien financier du LaSIPS (règle ANR). Un cofinancement partiel du projet sur d’autres ressources (autre labex, ressources propres, …) peut être envisagé.

 

Agenda des Appels à Projet (AAP)

 

 

Laboratoire d'excellence (labex)