L’Ecole Centrale de Paris, en concertation avec le CNRS, a souhaité créer un pôle d’excellence dans le domaine de la physique-chimie de la matière condensée afin notamment de regrouper et d’améliorer la visibilité de son activité dans ce domaine. Il a donc été créé en janvier 1999 l’unité mixte de recherche 8580 dépendant au CNRS du département Sciences Chimiques: le Laboratoire Structures, Propriétés, Modélisation des Solides, à partir de deux unités de recherche (URA) , le « Laboratoire de chimie-physique du solide », le « Laboratoire de physico-chimie moléculaire », et une équipe de recherche ECP, « Structures électroniques et modélisation des milieux denses ».

Le laboratoire dépend au CNRS du Département Sciences Chimiques de la section 15 : Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés. Il est fortement impliqué dans l’école doctorale de l’ECP « Sciences pour l’Ingénieur » et dans les nouveaux cursus de Masters pour lequel il est responsable de la spécialité « Matériaux et Nano-objets » en association avec Paris VI. Il a de plus reçu pour mission d’être leader pour l’enseignement de la physique à l’ECP : le directeur du Département Physique ainsi que le responsable de l’option de 3ième année de l’ECP intitulée « Physique et Applications » sont des enseignants-chercheurs de SPMS.

Thèmes de recherche

  • Matériaux fonctionnels pour l'énergie
  • Ferroiques Avancés
  • Structures Électroniques, Modélisations et Simulations

Domaines d'application

  • Industrie nucléaire, matériaux céramiques pour les réacteurs de 4e génération.
  • Céramiques fonctionnelles : condensateurs multicouches à forte capacité volumique, transducteurs piézoélectriques, microsystèmes, actuateurs électrostrictifs.
  • Domaine biomédical, industries pharmaceutique, chimique et agro-alimentaire, chimie analytique, gemmologie et minéralogie, filière hydrogène, piles à combustibles, production d’hydrogène, élaboration de céramiques nanostructurées.