Le Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI) est une unité mixte de recherche (UMR8623) de l'Université Paris-Sud et du CNRS.

Avec le LIMSI-CNRS, le LRI fait partie du Département d'Informatique de l'Université Paris-Sud et, pour le CNRS, il est rattaché à l'INS2I (sections 06 principale et 07 secondaire) et dépend de la Délégation Île-de-France Sud de Gif-sur-Yvette. Créé il y a plus de 35 ans, il accueille plus de 240 personnes dont environ 110 permanents et 90 doctorants, organisés en huit équipes de recherche, une équipe administratitve et une équipe technique. Six des équipes de recherche sont tout ou partie communes avec Inria Saclay - Île-de-France qui est ainsi le partenaire privilégié du laboratoire. Le laboratoire est localisé sur le plateau du Moulon dans ses nouveaux locaux connexes Ada Lovelace du PCRI (avec Inria) depuis juin 2011 et Claude Shannon de Digiteo (avec des équipes d'Inria, de l'IEF et du CEA) depuis début 2013.

Les thèmes de recherche du laboratoire couvrent un large spectre de l'informatique à dominante logicielle et incluent à la fois des aspects fondamentaux et des aspects appliqués : algorithmique, combinatoire, graphes, optimisation discrète et continue, programmation, génie logiciel, vérification et preuves,  parallélisme, calcul à haute performance, grilles, architecture et compilation, réseaux, bases de données, représentation et traitement des connaissances, apprentissage, fouille de données, bioinformatique, interaction homme-machine, etc.  Cette diversité est l'une des forces du laboratoire car elle favorise les recherches aux frontières, là où le potentiel d'innovation est le plus grand.

Le laboratoire est présent dans de nombreux projets nationaux et internationaux, notamment les projets financés par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), par Digiteo et ceux financés par l'Union Européenne (en particulier la CCI ICT Labs de l'EIT). Ses membres participent à de nombreux comités éditoriaux de revues internationales et comités de programme de conférences internationales. Le laboratoire a également une très forte activité de publication avec plus de 2000 publications entre début 2008 et mi 2013 ainsi qu'une importante activité de production logicielle et de transfert.

Le LRI fait partie de Digiteo, l'un des douze réseaux thématiques de recherche avancée créé par le gouvernement en 2007 et le seul en sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC). Digiteo rassemble sur le Plateau de Saclay 2600 scientifiques de 23 laboratoires de six grands organismes et établissements fondateurs (CNRS, CEA, Inria, Université Paris-Sud, Ecole Polytechnique,  Supélec) auxquels se sont ajoutés six membres associés (Ecole Centrale Paris, ENS Cachan, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, Institut Mines-Télécom, Mines ParisTech, ENSTA ParisTech). Le LRI est également partenaire de System@tic Paris-Région, pôle de compétitivité d'envergure mondiale dans le domaine des logiciels et systèmes complexes.

Le LRI est très impliqué dans les programmes des investissements d'avenir lancés en 2010 par le gouvernement français. C'est ainsi qu'il est porteur de l'Equipex Digiscope, du Labex Digicosme, qu'il participe à l'IRT SystemX et qu'il joue un rôle moteur dans l'Idex Paris-Saclay qui préfigure la future université Paris-Saclay qui va s'ouvrir en 2014 : il est actif dans la constitution du futur Département STIC, émanation de Digiteo, et porte les projets de l'Ecole Doctorale STIC et du master informatique de l'université Paris-Saclay.