Le LMT-Cachan, créé en 1975, est une Unité Mixte de Recherche (UMR 8535) commune à l’École Normale Supérieure de Cachan et au CNRS (Institut des Sciences de l’ingénierie et des Systèmes, INSIS).

Le LMT est localisé sur le Campus de l'ENS Cachan à Cachan et a pour missions la réalisation d'une recherche scientifique du meilleur niveau international, une implication forte dans la formation à et par la recherche et enfin une valorisation de ses résultats à travers des interactions fortes avec la société et le monde économique.

Les activités du Laboratoire concernent la modélisation du comportement, de l'endommagement et de la rupture des solides et des structures. Même si la plupart des recherches sont motivées par des problèmes et défis industriels et sociétaux, le Laboratoire  a toujours su utiliser ces défis pour dégager des idées, méthodes et concepts permettant d’apporter des réponses sur le long terme et répondre aussi bien aux questions fondamentales posées qu’aux problèmes pratiques. Les recherches du laboratoire sont de plus menées en relation étroite avec d’autres domaines, tels la physique, la chimie, les mathématiques, le calcul scientifique et l’informatique.

La finalité de l’ensemble des recherches menées au sein du laboratoire est le développement de concepts et de méthodes de simulation destinées à faciliter le travail des ingénieurs dans la conception, le dimensionnement mais aussi dans la maitrise de la tenue en service de structures et d’ouvrages prenant en compte la réalité physique des matériaux qui les composent et l’influence de la sévérité des sollicitations auxquelles ils sont soumis et leur environnement.

Le LMT-Cachan est structuré scientifiquement en trois Secteurs de Recherche: Mécanique & Matériaux, Structures et Systèmes, Génie Civil et Environnement. Ces trois Secteurs de recherche sont eux-mêmes organisés en Unités Thématiques de Recherche (UTRs). Plusieurs structures d’appui à la recherche, mutualisées complètent le dispositif :

  • Le Centre d'Essais (CE) regroupant les moyens d'essais et les compétences associées pour les recherches à caractère expérimental du Laboratoire. Le personnel technique est composé d'ingénieurs, d'un assistant ingénieur et d’un technicien. Il assure le fonctionnement et la maintenance des équipements et fournit un appui technique aux chercheurs et doctorants en les accompagnant dans leurs réalisations expérimentales.
  • Le Centre de Calcul (CC) dont la mission principale est d'offrir aux chercheurs et aux doctorants  un cadre informatique en matériels, logiciels et services, suffisamment performant, fiable et sécurisé pour qu'ils puissent travailler dans des conditions de confort et d'efficacité optimales. Il offre un environnement basé sur des plates-formes « Linux » pour l'utilisation de logiciels industriels et la réalisation de logiciels scientifiques. Il a également en charge de faciliter et de permettre la meilleure utilisation du cluster de calcul (méso-centre du LMT).  Il assure également le fonctionnement du réseau Ethernet et des divers serveurs indispensables aux différentes activités du Laboratoire.
  • La Cellule "Logiciels" qui a pour vocation de fédérer les développements informatiques du Laboratoire. Elle définit les actions de mutualisation, notamment avec un travail d'analyse et de conception logicielle, un travail sur les outils (librairies utilisées en commun) et un travail d'assistance auprès des développeurs du laboratoire.

     

 

    Retrouvez les experts de l’Année de la Lumière du laboratoire de mécanique et technologie (LMT) dans le Programme Année de la lumière à l’Université Paris-Saclay