Le Laboratoire de Mécanique des Solides est une unité mixte de recherche (UMR-7649) entre le Centre National pour la Recherche Scientifique (CNRS), l'Ecole des Mines ParisTech et l'Ecole Polytechnique.

Son domaine de recherche porte sur la Mécanique des Milieux Continus, étudiée à des échelles multiples du triple point de vue théorique, expérimental et numérique.  Le laboratoire est présent sur trois domaines d’application principaux (énergie, transport et mécanique des systèmes vivants) grâce à des collaborations à long terme avec des grands industriels nationaux, avec des organismes de recherche  tournés vers les secteurs de l’énergie et par sa participation à l’action Mécanique et systèmes vivants du département de Mécanique de l’Ecole Polytechnique.

 Le laboratoire se structure autour de trois pôles de compétences :

Le pôle « Comportement des matériaux et analyses multi-échelles » s'intéresse à la formulation de lois de comportement ou de critères d'endommagement des matériaux, à l'optimisation de leur microstructure, tout comme à l'évaluation de l'impact des procédés d'élaboration sur leur tenue mécanique. Cette activité s'appuie sur la caractérisation des microstructures et de leur hétérogénéité, l'étude expérimentale et la modélisation, aux échelles pertinentes (souvent multiples) de leurs mécanismes de déformation, d'endommagement et de rupture ainsi que la mise en œuvre de techniques de changement d'échelle. 

Le Pôle « Comportement et durabilité des structures» s'intéresse à la modélisation de structures complexes et à l'étude de leur comportement. Cette activité est motivée par des applications industrielles (notamment via des collaborations dans les domaines du transport et de l'énergie). Dans ce cadre, des sujets tels que la fatigue et l'usure, l'analyse dynamique et la stabilité des structures, l'identification  de comportements et l'inversion de données, l'étude des stockages souterrains ont connu de forts développements.

Le pôle « problèmes multidisciplinaires » s'intéresse aux nouveaux enjeux de la Mécanique des Solides : nouvelles stratégies de modélisation, étude de milieux complexes qu’ils soient granulaires, amorphes, actifs ou fonctionnels avec couplages thermo-mécaniques, mécanique-électromagnétiques, mécanique-chimiques, biologiques, et leurs multiples applications aux actionneurs, cellules photovoltaïques, biomécanique des cellules et des tissus, pour citer juste quelques exemples.

Ces activités ne sont possibles que grâce au support scientifique et technique et à l’activité de développement et de recherche de trois plateformes, la plateforme Moyens d'essais statiques et dynamiques, la plateforme Microscopie, Mesure de Champs et Analyses et la plateforme Modélisation et Calcul.

Logo Ecole polytechnique  logo CNRS

Pour en savoir plus