Créé en 1995, l’Institut Droit Ethique Patrimoine (IDEP) est une équipe d’accueil qui rassemble en son sein plus de trente enseignants chercheurs accompagnant dans leurs recherches un nombre équivalent de doctorants. L’institut a pour vocation de promouvoir la recherche en droit privé, dans tous ses aspects, à l’échelon tant national, qu’européen ou international.

L’Institut Droit Ethique Patrimoine (IDEP) est structuré autour de quatre pôles de recherche, jouissant d’une relative autonomie, afin de donner toute leur ampleur aux différentes thématiques qui constituent les objets de notre recherche. Le droit des contrats est tout naturellement  l’une des thématiques phares de notre recherche et, notamment les questions d’harmonisation du droit des contrats en Europe. Le droit des affaires fait également l’objet d’une recherche très approfondie, sous ses aspects très modernes et novateurs que sont l’éthique des affaires et la gouvernance d’entreprise. Le droit patrimonial constitue le troisième axe de recherche de l’Institut, centré en particulier sur le droit notarial. Le droit du contentieux, tant judiciaire qu’arbitral, constitue le quatrième axe de recherche de l’IDEP.

Outre l’organisation annuelle de colloques et de conférences accueillant des chercheurs de grand renom, l’Institut Droit Ethique Patrimoine (IDEP) est un lieu d’échanges entre les doctorants, les post-doctorants et les enseignants-chercheurs, afin de faire évoluer la réflexion scientifique et ainsi permettre cette ouverture d’esprit nécessaire à un travail de recherche approfondie. Cette dynamique intellectuelle est soutenue par les pôles de l’IDEP.

L’Institut Droit Ethique Patrimoine (IDEP) est particulièrement ouvert sur la recherche internationale. Tous les ans, l’IDEP accueille dans ses locaux professeurs invités, conférenciers, post-doctorants venant des pays d’Europe (Italie, Pays-Bas, Grande-Bretagne), d’Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis) ou Amérique Latine (Brésil). Les enseignants chercheurs de l’IDEP sont régulièrement invités dans des conférences ou colloques internationaux et participent activement à des publications d’articles dans des revues étrangères. Une politique forte en faveur des doctorants vise à permettre à ces derniers d’effectuer une mobilité internationale en cours de doctorat afin qu’ils puissent occuper des postes de Visiting Researcher dans des centres de recherche universitaires prestigieux.

Fort de sa réputation, l’Institut Droit Ethique Patrimoine (IDEP) a développé des partenariats solides avec des centres de recherche d’universités étrangères de renom (Montréal, Queen’s Mary, Tilburg), des institutions (Cour de cassation, Cour d’appel de Paris), des professionnels institutionnels (Chambre des Notaires de Paris, Institut Français des Administrateurs (IFA)) ou des cabinets d’avocats (EY Société d’Avocats). Ces partenaires sont très impliqués tant dans la formation des étudiants de Masters 2 adossés à l’IDEP que des doctorants de l’Institut.