Les sujets développés, au sein du laboratoire, se rattachent à l’hydrodynamique, aux transferts, à la mécanique et à la physique des milieux dispersés.

Le laboratoire FAST (Fluides, Automatique et Systèmes Thermiques) est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 7608), associée à l'Université Paris-Sud.

Les systèmes étudiés sont des fluides simples, multicomposants mais aussi des milieux dispersés macroscopiques (suspensions, granulaires, poreux, fractures…) ou de la matière molle (polymères, colloïdes, gels…).

Les travaux sont basés sur le développement d’expériences (visualisation d’écoulement, traitements d’images quantitatifs, acoustique, gravimétrie haute résolution, rhéologie…) ainsi que de modélisations et de simulations numériques.

Granulaires et Suspensions

  • Suspensions fluidisées (ségrégation, ondes...)
  • Avalanches et érosion granulaires (rides, dunes...)
  • Collisions de grains (forces d’histoire...)
  • Ecoulements en tube (intermittence, effet Janssen dynamique...)

Milieux Poreux et Fracturés

  • Morphologies de fracture à différentes échelles : de la surface de rupture au réseau de craquelures
  • Ecoulements dans les fractures : du modèle au terrain
  • Propagation d’un front de réaction chimique en milieu poreux

Convection et transferts

  • Ecoulement de Poiseuille-Rayleigh-Bénard
  • Séchage et transferts
  • Convection thermique et solutale

Instabilités, Ondes et Turbulence

  • Instabilités interfaciales (Kelvin-Helmholtz, films minces…)
  • Instabilités en tube (mélange, réaction chimique…)
  • Turbulence en rotation (PIV embarquée)