Le CIAMS est une Unité de Recherche (EA 4532) sous la double-tutelle de l’Université Paris-Sud et de l’Université d’Orléans. Ce laboratoire pluridisciplinaire étudie les activités motrices et sportives à la lumière des neurosciences, du contrôle moteur, de la biomécanique, de la physiologie, de la psychologie, des sciences sociales, et du management.

Le CIAMS est organisé en deux équipes :

  • L’équipe MHAPS (Mouvement Humain, Adaptation, et Performance Sportive) s'inscrit dans le champ des Sciences de la Vie pour étudier l’activité motrice chez des sujets sains, sportifs ou sédentaires, ainsi que chez des sujets atteints de pathologies. Les travaux de recherche se déclinent en trois axes thématiques : Facteurs humains, interaction humain/machine ; Performance et motricité ; Activité physique, sport, rééducation et santé.
  • L’équipe SCOS (Société, Cultures et Organisations Sportives), dans le champ des Sciences Humaines et Sociales, étudie d’une part les cultures sportives comme analyseur et facteur des transformations et évolutions sociales, à travers des approches socio-historique, socio-politique et organisationnelle, et d’autre part les questions relatives au management des organisations sportives et à leurs effets sociaux

Par ailleurs, un Axe transversal intitulé « Corps, technologie, et société : du mouvement à la performance sportive » permet de développer plus de collaborations inter-équipes au sein de CIAMS en orientant en partie ses recherches sur des questions en lien avec la technologie et en cohérence avec la Fédération Demenÿ-Vaucanson (FéDeV), telles que les interfaces sport/machine ; l’essor du e-sport, de l’exergaming, et des jeux sérieux ; et les hybridations corporelles.

La FéDeV est une structure fédérative de recherche qui regroupe une quinzaine d’unités dans le champ des SDV, des STIC, et des SHS. L’objectif est de stimuler les collaborations scientifiques et la promotion de projets communs dans le champ général des sciences du mouvement du périmètre de Paris-Saclay au travers de thématiques d’intérêt comme la promotion de l'activité physique (des mesures ambulatoires aux outils de coaching) ; les humanoïdes artificiels bio-inspirés et la cobotique d’assistance ; la communication et l’interaction corporelle et gestuelle ; ainsi que la réalité augmentée et virtuelle au service de la mobilité humaine et de l’interaction sociale.

 


Départements


Contact

M. AMORIM Michel-Ange