Sense-city consiste en une chaine d’équipements de capteurs innovants (conception, prototypage, évaluation des performances et des risques) intégrant des nanotechnologies et permettant de collecter des informations.

Ces maquettes seront conçues pour permettre la simulation en chambre climatique d’un grand nombre de scénarii de la Ville Durable. Les domaines d’intérêt seront l’énergie dans les bâtiments, la qualité et la durabilité des réseaux urbains, la qualité de l’air, des sols et des eaux, le contrôle des zones de stockage des déchets, la durabilité et la sécurité des infrastructures. Autour de cet équipement phare s’organiseront des équipements de pointe essentiels au prototypage et à l’évaluation des capteurs. Ce programme d’activité répond aux défis posés par la complexité de la physique à des échelles nanométriques.

Equiper les villes et les bâtiments avec des capteurs connectés entre eux, simplifiera le quotidien d'une population urbaine en croissance (en 2020, 90% de la population française vivra dans les villes) : mesure très précise du traffic, détection des places de stationnement libres, aide à l'autonomie des personnes, détection de présence, gestion intelligente de l'énergie des immeubles...

Il s’agit d’un équipement unique en Europe.

Le projet va bénéficier localement de l’offre de formation par la recherche du PRES UPE, du LCPC, de l’ESIEE, de l’ENPC.

Le projet Sense-city va susciter de nouveaux partenariats industriels, donnant lieu à de nombreux dépôts de brevets suivis de publications. Les opérateurs de la Ville attendent la disponibilité de ces technologies pour les mettre en oeuvre: la dimension intégrative de Sense-city explique le soutien explicite d’entreprises impliquées à divers titres dans la chaine d’innovation (allant du leader mondial à la TPE technologique).