La plateforme NANOPE permet d’acceuillir au sein du département de chimie de l’ENS Paris-Saclay des groupes d’étudiant-e-s allant de 4 à 10 et de réaliser la préparation et les analyses spectroscopique et/ou électrochimique mais aussi en taille de nanomatériaux (tant organique qu’inorganique). Les appareils de DLS (Dynamic Light Scattering) et de suivi individuel de particules NTA (Nanoparticles Tracking Analysis) permettent notamment d’aborder avec les étudiant-e-s les notions de polydispersité et de discuter des différentes méthodes de mesures de la taille (avantages /inconvénients). L'évaluation de la distribution de tailles est dans les domaines des nanosciences une donnée fondamentale. Il s’avère donc essentiel de pouvoir sensibiliser les étudiant-e-s à ces techniques et à l’analyse critique des mesures. En outre, la charge de surface, liée au potentiel zêta, joue un rôle prépondérant dans la stabilité colloïdale des nanoobjets. Pouvoir illustrer ces concepts expérimentalement s’avère très utile pour les étudiant-e-s afin qu’ils-elles puissent s’approprier plus facilement les notions clefs de l’étude de systèmes colloïdaux.

Localisation de la plateforme : ENS Paris-Saclay, département de chimie, RDC bas du bâtiment d’Alembert, salle 27

La plateforme NANOPE est constituée de trois environnements permettant aux équipes pédagogiques de pouvoir caractériser de manière complète des nanomatériaux synthétisés lors de séances de travaux pratiques :

  • Caractérisations spectroscopiques ;
  • Caractérisations électrochimiques ;
  • Caractérisations en taille.

L’environnement dédié aux caractérisations spectroscopiques est constitué :

  • d’un spectrophotomètre UV-Visible de la marque Safas (modèle UV-mc², 2014) constitué de 8 compartiments-échantillon thermostatables (et agitables) et un compartiment pour l’étude des films solides (ou gaz) ;
  • d’un spectrofluorimètre UV-Visible de la marque Cary – Varian (modèle Eclipse, 2010) constitué d’un compartiment-échantillon non thermostatable (non agitable) pour l’analyse de solutions ou suspensions ;
  • d’un spectrophotomètre IR-ATR de la marque Thermo-Fisher (modèle Avatar 330, 2004) pour l’analyse de solides ou liquides.

L’environnement dédié aux caractérisations électrochimiques est constitué :

  • de trois appareils de voltamétrie cyclique de la marque Radiometer (modèle Voltalab PTS 100 et 500, 2003 et 2007 respectivement) pour l’analyse de solutions ou suspensions ;
  • d’un appareil de polarographie de la marque Metrohm (modèle 797 VA, 2007) pour l’analyse de solutions ou suspensions.

L’environnement dédié aux caractérisations en taille est constitué :

  • d’un appareil de DLS (Dynamic Light Scattering) en mode rétrodiffusion muni d’un laser à 605 nm de la marque Malvern (modèle NanoS, 2017) ;
  • d’un zétamètre de la marque Malvern (modèle NanoZ, 2016) muni d’un laser à 605 nm ;
  • d’un appareil de suivi de nanoparticules individuelles NTA (Nanoparticles Tracking Analysis) de la marque Malven (modèle Nanosight NS 300, 2017).

Ces environnements se situent à proximité d’un laboratoire d’enseignement dans lequel plusieurs spectrophotomètres UV-Visible de paillasse de la marque Biochrom (Modèle Libra S12) sont disponibles ainsi que de la verrerie de laboratoire (pipettes, burettes, fioles et béchers) et du matériel permettant la préparation d’échantillon :

  • une centrifugeuse de la marque Hettich (modèle EBA 280 S, 2015) permettant la centrifugation d’échantillon en solution d’un maximum de 3 mL ;
  • un bain à ultrasons de la marque Helma (modèle TI-H-5, 2012) ;
  • un jeu de micropipettes de 10-100 µL, 100 -1000 µL et 1000 – 5000 µL de la marque Gilson

image-chemin-de-nano

Vous pouvez adresser votre demande d’utilisation de la plateforme aux contacts ci-dessous.

Contacts :

Clément Doré (clement.dore@ens-paris-saclay.fr
Jonathan Piard (jonathan.piard@ens-paris-saclay.fr)
Laure Catala (laure.catala@u-psud.fr)

Les appareils de DLS et NTA ont été financés par le Programme d’Investissements d’Avenir lancé par l’État et mis en œuvre par l’ANR dans le cadre de la réponse à un appel à projet de la COMUE Paris-Saclay ainsi que par l’ENS Paris-Saclay

logo-image