Les formations collectives proposées par les écoles doctorales sont principalement dédiées à conforter la culture scientifique des doctorants et à favoriser leur ouverture internationale, en favorisant leur accès à des cadres de découverte et d'échanges avec des chercheurs internationaux. 

Les écoles doctorales de l'Université Paris-Saclay sont organisées sur des bases présentant une certaine diversité, cela peut être une base disciplinaire (EDMH, ED SHS, ED STIC par exemple), sur une base thématique ou encore autour d'un enjeu pour la société (ABIES, CBMS, EDSP par exemple). Quelle que soit la configuration, chaque école doctorale a la taille critique, en effectifs de doctorants, pour être en mesure de proposer une offre de formation doctorale collective dans le domaine d'activité de l'école doctorale. Ces formations peuvent être organisées en propre par l'école doctorale, en étroite collaboration avec les unités de recherche qui lui sont rattachées, ainsi qu'avec d'autres entités se chargeant de l'animation scientifique, tels que les départements l'Université Paris-Saclay, par exemple, ou d'autres écoles doctorales lorsqu'il s'agit de programmes interdisciplinaires. L'école doctorale peut également participer à l'organisation d'une formation de niveau national ou international. Ces formations peuvent prendre des formes variées, dont quelques exemples sont cités ci-dessous :

  • des cycles de séminaires doctoraux avec des conférenciers au meilleur niveau international dans leur domaine de recherche. Ces cycles de séminaires permettent à la fois de conforter la culture scientifique des doctorants et de leur apporter une ouverture internationale et interdisciplinaire
  • des écoles thématiques (écoles d'été, d'hiver...) nationales ou internationales.  Ces écoles permettent, comme les cycles de séminaires, de conforter la culture scientifique des doctorants et de leur apporter une ouverture internationale, en outre elles encouragent l'échange entre les jeunes chercheurs et les chercheurs confirmés et la constitution de réseaux scientifiques,
  • des colloques de jeunes chercheurs, des ateliers de doctorants, des journées scientifiques d'écoles doctorales. Ces évènements permettent aux doctorants de présenter leurs travaux à leurs pairs, d'échanger, de pratiquer la communication scientifique de leurs travaux sous diverses formes (orale, poster, écrite...), et de développer ainsi leurs compétences de jeunes chercheurs,
  • des formations méthodologiques ou techniques fortement spécialisées et de haut niveau scientifique,
  • ...

Lorsque les doctorants contribuent à l'organisation de ces formations ou en sont les organisateurs principaux, ils développent alors des compétences supplémentaires, d'organisation d'évênements scientifiques, de gestion de projet, de travail en équipe, ils développent leur leadership. Leur implication dans la mise en place et le fonctionnement de ces formations est donc encouragé et soutenu comme un élément de formation en soi.