Combattre la résistance aux antibiotiques grâce à des nanomédicaments, succès du Projet Européen CYCLON HIT à l'Université Paris-Sud et au CNRS

ESR Cyclon HIT

Depuis mars 2014, Ruxandra GREF, Directeur de Recherche au CNRS, responsable du groupe « Nanoparticules de type "cage" pour lutter contre des maladies sévères » à l’ISMO (Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay) coordonne le projet d’excellence Marie-Curie ITN CYCLON HIT FP7-PEOPLE-ITN-Project N°608407 sur le thème "Nanocarriers for the delivery of antimicrobial agents to fight resistance mechanisms" (« vecteurs de médicaments pour combattre les phénomènes de résistance aux antibiotiques »).

L’apparition de plus en plus inquiétante de micro-organismes résistants aux antibiotiques peut être vue comme l'une des conséquences de l’utilisation systématique d’agents antimicrobiens. Les bactéries résistantes prévalent dans les environnements de santé où la pression antibiotique sélective est intense.

Il est donc urgent de développer de nouvelles approches thérapeutiques pour améliorer le traitement avec les antibiotiques existants afin de :

  1. les protéger de la dégradation in vivo ;
  2. augmenter leur biodisponibilité ;
  3. les cibler au niveau du tissu /organe malade afin de réduire les effets toxiques secondaires ;
  4. améliorer l’observance par le patient, et ;
  5. réduire la durée de traitement et les coûts induits.

En ce sens, les nanoparticules à base de cyclodextrines (CDs) sont particulièrement attractives pour l’encapsulation d’antibiotiques, une approche de grand intérêt pour la tuberculose, les infections liées à la salmonelle ou le staphylocoque doré, ainsi que pour les espèces les plus fréquemment impliquées dans les infections hospitalières. Le projet Cyclon Hit a pour atouts l'interdisciplinarité et l’expertise de haut niveau des partenaires pour encapsuler éfficacement et protéger les antibiotiques dans des nanoparticules à base de cyclodextrines pour combattre les bactéries résistantes. Cela sera réalisé à travers une formation de recherche de 11 doctorants et 5 post-doctorants qui profiteront de l’expertise de 11 partenaires directs et de 6 partenaires associés. Le but ultime est de développer jusqu'à la phase préclinique une formulation antibiotique pour le traitement de la tuberculose et également de mettre au point des approches thérapeutiques alternatives sur mesure pour d’autres micro-organismes résistants.

CYCLON HIT rassemble une expertise multidisciplinaire en chimie, nanotechnologie, microbiologie, évaluation in vitro/in vivo et extrapolation à grande échelle.

En Octobre 2015, une conférence internationale rassemblant plus de 300 participants fut organisée à l’Institut Pasteur à Paris dans le cadre du projet CYCLON HIT. Une nouvelle conférence sera organisée en 2017. 

Pour aller plus loin:

Site dédié du projet CYCLON HIT http://itn-cyclonhit.eu/ 

Cyclon HIT LogoUPSud logo