Type de formation : Double Diplôme Licence

Lieux d'enseignement
  • UFR SCIENCES - UPSUD (Université Paris Sud) - Campus d'Orsay

Objectif de la formation

Aujourd’hui, il n’est pas un domaine des Sciences de la vie (génétique, génétique moléculaire, génétique des populations, biologie moléculaire, écosystèmes, physiologie, systématique, neurosciences, etc.) qui ne fasse appel aux mathématiques et qui ne soit devenu tributaire des mathématiques pour son propre développement. Inversement, la complexité des phénomènes étudiés aujourd’hui en biologie suscite de nouvelles questions en mathématiques.

Les biomathématiques sont constituées par l'ensemble des méthodes et techniques mathématiques, numériques et informatiques qui permettent d'étudier et de modéliser les phénomènes et processus biologiques. Il s'agit donc d'une science fortement pluridisciplinaire que le mathématicien seul, ou le biologiste seul, est incapable de développer. La biologie théorique est une branche de la biologie qui cherche à modéliser et prédire le fonctionnement et l’évolution des systèmes vivants en utilisant un formalisme mathématique. La licence biologie et mathématique prépare des étudiants à un master de mathématiques appliquées (dont la formation M2 « Mathématiques du vivant »), et aux parcours de biologie théorique des masters de Biologie (BEE/BS/BIBS/BIP) et de Santé Publique.

La licence Biologie et Mathématiques, associée à un diplôme universitaire (DU), propose une formation en trois ans pour acquérir les connaissances fondamentales en biologie et en mathématiques, incluant l’acquisition progressive de compétences spécifiques à la réflexion et au travail dans un environnement à l’interface entre ces deux disciplines, notamment grâce à une formation par la recherche via des projets tutorés et des stages en laboratoire.


Compétences acquises

Les compétences visées à l’issue de la formation comprennent à la fois des compétences fondamentales en biologie et en mathématiques et des compétences spécifiques de l’interface biologie-mathématiques. Pour le parcours biologie et mathématiques les compétences sont listées ci-dessous. Dans ces deux parcours, les compétences disciplinaires sont renforcées.

Compétences visées :

En biologie

  • B1. Expliquer les principes fondamentaux du vivant à différentes échelles.
  • B2. Appliquer une démarche scientifique pour questionner le fonctionnement du vivant à différentes échelles.
  • B3. Réaliser une expérience utilisant des techniques et une instrumentation courantes.

En mathématiques

  •  M1. Maitriser les concepts et outils de l’analyse et de l’algèbre
  •  M2. Utiliser un raisonnement pour établir une démonstration
  •  M3. Résoudre un problèmemathématique en mobilisant l’ensemble des connaissances disciplinaires
  •  M4. Utiliser des outils numériques

Interdisciplinaires

  •  I1. Modéliser une question biologique et mobiliser des concepts et outils mathématiques pour y répondre.

Transversales

  •  T1. Travailler à la réalisation d’un projet

Pré-professionnelles

  •  P1. Se projeter vers une poursuite d’études

Pré-requis

Ce cursus s’adresse à des étudiant(e)s particulièrement motivé(e)s, aimant les mathématiques et la biologie, souhaitant s’engager dans un cursus intensif qui développera leur capacité de raisonnement et leur esprit d’initiative.


Liste des parcours

  • Mathématiques - (UPSUD)
  • Biologie - (UPSUD)
  • Biologie et mathématiques - (UPSUD)

Poursuite d'étude

La licence Biologie et Mathématiques est destinée à une poursuite d’études en :

  • Master de mathématiques ou de biologie, notamment dans les parcours interdisciplinaires à l’interface entre biologie et mathématiques.

A l’université Paris-Saclay il s’agit des masters listés ci-dessous. Il existe des formations équivalentes en France et à l’étranger.

  • Masters de biologie : Biodiversité Ecologie Evolution, Bio-informatique, Biologie Intégrative et Physiologie, Biologie Santé, Santé publique
  • Master de mathématiques appliquées : M1 Mathématiques appliquées puis M2 Mathématiques du Vivant (Mathématiques pour les Sciences du Vivant ou Ingénierie Statistique pour la Biologie)

Sur dossier, admission en magistère de biologie ou de mathématiques, en M1.


Debouchés

Les bassins d'emploi à l'issue d'un master ou d'une thèse concernent les secteurs recherche et développement et des métiers de type ingénieur ou chercheur dans différents secteurs d'activité (santé, biotechnologies, environnement, agriculture...) et différents types d'entreprises (entreprises privées, agences, secteur académique...).


Passerelles

A la fin de chaque année, les étudiants de la licence biologie et mathématiques pourront accéder à la licence de biologie ou de mathématiques de l'Ecole Universitaire Paris-Saclay s'ils valident les blocs adéquats. Des candidats ayant un bagage suffisant en biologie et en mathématiques (par exemple, des étudiants de classe préparatoire BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre)) peuvent être admis sur dossier en L2 ou en L3.


Enseignement par projet

Chaque année comporte une UE de projet tutoré à réaliser en groupe. Les projets seront à l'interface entre la biologie et les mathématiques. Les étudiants seront amenés à répondre à une question biologique en utilisant des outils mathématiques (modélisation, analyse de données) et numériques. Les objectifs d'apprentissage sont la capacité à travailler en groupe et restituer un travail à l'oral et à l'écrit, la capacité à formaliser et modéliser un problème biologique en mobilisant des connaissances en biologie et en mathématiques, la capacité à élaborer un algorithme pour effectuer des simulations.

Il sera demandé aux équipes pédagogiques d’évaluer les éléments de compétence transversaux associés (capacité à travailler en groupe, à s’organiser, à communiquer sur les différentes étapes…).


Nature du projet

Les étudiants travailleront en groupe pour traiter une question biologique en utilisant des outils mathématiques, numériques et de l'analyse de données.


Stages

La maquette prévoit un stage obligatoire (en laboratoire ou entreprise/association) correspondant à 2 UES différentes : un stage bibliographique (2.5 ECTS) et un stage en immersion à plein temps (3.5 ECTS). Une formation pratique à la recherche d’emploi, à la rédaction de lettre de motivation et à l’élaboration du CV sera dispensée.).


Description de la première année et attendus

La maquette de la première année comprend des enseignements de mathématiques (analyse, algèbre) de biologie, de chimie, de programmation. Elle comprend également des enseignements de méthodologie scientifique, de découverte du monde professionnel et d’anglais. Elle inclut aussi des enseignements de biomathématiques. Au-delà des connaissances et compétences fondamentales en biologie, chimie, mathématiques et informatique, les étudiants renforceront leur capacité à travailler en autonomie, en groupe et exerceront leur esprit critique.


Aide à la réussite

Des réunions entre l’équipe pédagogique et les étudiants, en groupe ou individuelles, sont organisées au long de l’année, pour identifier les éventuelles difficultés et y remédier. Par ailleurs,les étudiants sont fortement encouragés à travailler en groupe au sein de la promotion dont l’effectif est faible. Par ailleurs, pour les principaux enseignements, un dispositif d’aide à la réussite est mis en place en L1.