La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est un droit individuel qui permet à toute personne, sous certaines conditions, de demander la validation des acquis de son expérience afin d’obtenir un diplôme, délivré au nom de l'Etat, au sein d’un établissement d'enseignement supérieur. La VAE inscrite dans le Code de l'Education et le Code du Travail est reconnue comme la 4ème voie de certification au même titre que la formation initiale, la formation continue et l'apprentissage.

Pour qui ?

Toute personne justifiant d'une expérience acquise dans le cadre d’une activité, professionnelle salariée ou non, bénévole ou de volontariat, en rapport direct avec le contenu du diplôme visé.

Les conditions de recevabilité

La durée minimale d'activité requise est d'un an, que l'activité ait été exercée de façon continue ou non. Peuvent également être prises en compte pour se prononcer sur la recevabilité de la demande les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel.

La procédure VAE

Elle recouvre les grandes étapes suivantes :

  • Accueil et information
  • Constitution du dossier de recevabilité
  • Traitement de la demande par l’établissement : notification de  recevabilité administrative par le service VAE et d’un avis de faisabilité pédagogique par l'équipe enseignante du diplôme sollicité. La faisabilité pédagogique consiste en un positionnement pédagogique et vise à repérer si les acquis d'expérience du candidat peuvent effectivement correspondre aux attendus du diplôme sollicité
  • Élaboration du dossier VAE. Le service VAE propose un accompagnement à la rédaction du dossier et au jury.
  • Entretien avec le jury VAE qui décidera de l’étendue de la validation (Totale, Partielle, Aucune)
  • Dans le cas d'une validation partielle, suivi post-jury pour aider le candidat à réaliser la prescription et obtenir une validation totale.

Pour plus d'informations

Contacter le service VAE (formation continue) dont relève la formation choisie

Services gratuits qui vous aideront à préciser votre projet personnel et professionnel

 

Réglementation en vigueur :

  • Code de l'Education : articles L.613-3, L.613-4, R.613-32 à R.613-37
  • Code du Travail : article L.6411-1 et suivants