Des règles spécifiques sont appliquées aux ressortissants algériens conformément à l’accord franco-algérien de 1968.

Le type de visa requis pour entrer en France dépend à la fois de la durée et de l’objet de votre séjour.

Icone Attention Attention : une fois en France il est impossible de changer votre statut d’immigration et votre visa. Dans ce cas, vous devrez retourner dans votre pays de résidence pour faire une nouvelle demande de visa.

Vous venez en France pour faire une licence ou un master

Vous avez besoin d’un VLS étudiant (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions « étudiant » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de VLS étudiant, il vous faut une lettre d’acceptation de l'établissement d’enseignement supérieur français où vous êtes accepté.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre lettre d’acceptation, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.

Plus d'infos sur le visa VLS

 

Vous êtes inscrit dans une université à l’étranger (hors espace Schengen) et venez en France dans le cadre d’un programme d’échange

Vous restez en France moins de 90 jours :

Vous avez besoin d’un visa court séjour portant la lettre C et la mention « étudiant ».

  • Pour faire une demande de visa court séjour étudiant, il vous faut une lettre d’acceptation de l'établissement d’enseignement supérieur français où vous êtes accepté.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre lettre d’acceptation, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.

 

Vous restez en France pour un séjour d’une durée comprise entre 3 et 6 mois :

Vous avez besoin d’un VLS temporaire étudiant (Visa Long Séjour temporaire portant la lettre D et la mention « étudiant »).

  • Pour faire une demande de  VLS temporaire étudiant, il vous faut une lettre d’acceptation de l'établissement d’enseignement supérieur français où vous êtes accepté.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre lettre d’acceptation, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.

 

Vous restez en France plus de 6 mois :

Vous avez besoin d’un VLS étudiant (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions « étudiant » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de  VLS étudiant, il vous faut une lettre d’acceptation de l'établissement d’enseignement supérieur français où vous êtes accepté.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays).  Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre lettre d’acceptation, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.

Plus d'infos sur le visa VLS

 

Vous êtes inscrit dans une université à l’étranger (espace Schengen) et venez en France dans le cadre d’un programme d’échange

Vous restez en France moins de 90 jours sur une période de 180 jours :

Si vous résidez et suivez des études de licence ou de master dans un pays membre de l'espace Schengen et vous venez en France dans le cadre d’un programme d’échange pour moins de 90 jours sur une période de 180 jours, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Il vous suffit de vous munir de l’original de votre lettre d’acceptation, du visa de long séjour et du titre de séjour vous ayant été délivrés par les autorités de votre pays de résidence. Attention : afin de pouvoir continuer vos études en France votre titre de séjour doit être en cours de validité pour toute la durée de votre séjour.

 

Vous restez en France plus de 90 jours :

Pour tous les séjours supérieurs à 90 jours un visa d’entrée en France est nécessaire.

Pour un séjour d’une durée comprise entre 3 et 6 mois vous devez demander un VLS temporaire étudiant.

Pour un séjour de plus de 6 mois un VLS étudiant est nécessaire.

 

Vous êtes inscrit dans une université à l’étranger et venez en France dans le cadre d’un stage

Vous restez en France moins de 90 jours :

Vous avez besoin d’un visa court séjour portant la lettre C et la mention « stagiaire ».

  • Pour faire une demande de visa court séjour stagiaire, il vous faut une convention de stage. Votre convention de stage vous sera fournie par l’établissement où vous effectuerez votre stage.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention de stage, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.

 

Vous restez en France pour un séjour d’une durée comprise entre 3 et 6 mois :

Vous avez besoin d’un VLS (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions « stagiaire » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de VLS stagiaire, il vous faut une convention de stage. Votre convention de stage vous sera fournie par l’établissement où vous effectuerez votre stage.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention de stage, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.
 

Vous venez en France pour faire un doctorat : vous serez inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur français

Vous avez besoin d’un VLS scientifique (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions « scientifique » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de VLS scientifique, il vous faut une convention d’accueil (Exemple). Votre convention d’accueil vous sera fournie par l’établissement où vous effectuerez vos travaux de recherche.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention d’accueil, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau.
  • Si le laboratoire où vous allez effectuer vos travaux de recherche ne peut pas vous fournir une convention d’accueil en raison de votre situation (boursier de votre gouvernement ou d'une fondation, par exemple), contactez  le laboratoire d'accueil où vous allez travailler avant d'entreprendre toute démarche.
 

Vous venez en France pour faire un séjour doctoral : vous n'êtes pas inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur français

Vous venez pour moins de 90 jours dans un laboratoire français dans le cadre d'un doctorat que vous préparez dans un pays hors espace Schengen :

Vous avez besoin d’un visa court séjour portant la lettre C et la mention « scientifique ».

  • Pour faire une demande de visa court séjour scientifique, il vous faut une convention d’accueil (Exemple). Votre convention d’accueil vous sera fournie par le laboratoire où vous effectuerez vos recherches.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas. Si vous venez avec votre famille, vous devez prévenir le consulat dès votre premier contact. Les membres de votre famille auront également besoin d’un visa.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention d’accueil, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau. Vous pourrez ainsi assister à des colloques et congrès hors de l’espace Schengen.
  • Si le laboratoire où vous allez effectuer vos travaux de recherche ne peut pas vous fournir une convention d'accueil en raison de votre situation (boursier de votre gouvernement ou d'une fondation, par exemple), contactez le laboratoire d'accueil où vous allez travailler avant d'entreprendre toute démarche.

 

Vous venez pour une durée supérieure à 90 jours dans un laboratoire français dans le cadre d'un doctorat que vous préparez dans un pays hors espace Schengen :

Vous avez besoin d'un VLS scientifique (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions  « scientifique » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de VLS scientifique, il vous faut une convention d’accueil (Exemple). Votre convention d’accueil vous sera fournie par le laboratoire où vous effectuerez vos travaux de recherche.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas. Si vous venez avec votre famille, vous devez prévenir le consulat dès votre premier contact. Les membres de votre famille auront également besoin d’un visa.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention d’accueil, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau. Vous pourrez ainsi assister à des colloques et congrès hors de l’espace Schengen.
  • Si le laboratoire où vous allez effectuer vos travaux de recherche ne peut pas fournir une convention d'accueil en raison de votre situation (boursier de votre gouvernement ou d'une fondation, par exemple), contactez le laboratoire d'accueil où vous allez travailler avant d'entreprendre toute démarche.
 

Vous venez pour moins de 90 jours sur une période des 180 jours dans un laboratoire français dans le cadre d'un doctorat que vous préparez dans un pays de l'espace Schengen :

Si vous résidez et préparez votre doctorat dans un pays membre de l'espace Schengen et vous venez effectuer des travaux de recherche dans un laboratoire français pour moins de 90 jours sur une période de 180 jours, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Il vous suffit de vous munir de l’original de votre convention d’accueil, du visa de long séjour et du titre de séjour vous ayant été délivrés par les autorités de votre pays de résidenceAttention : afin de pouvoir continuer vos travaux de recherche en France votre titre de séjour doit être en cours de validité pour toute la durée de votre séjour.

                                                

Vous venez pour une durée comprise entre 3 mois et 1 an dans un laboratoire français dans le cadre d'un doctorat que vous préparez dans un pays membre de l’espace Schengen :

Pour tous les séjours supérieurs à 90 jours un visa d’entrée en France est nécessaire. Vous devez demander le même visa qu’un doctorant réalisant ses travaux de recherche dans un laboratoire ou une université en dehors de l'espace Schengen : un VLS scientifique.

 

Vous êtes chercheur et venez en France pour travailler

Vous travaillez dans un pays hors espace Schengen et restez en France moins de 90 jours : 

Vous avez besoin d’un visa court séjour portant la lettre C et la mention « scientifique ». 

  • Pour faire une demande de visa court séjour scientifique, il vous faut une convention d'accueil (Exemple). Votre convention d’accueil vous sera fournie par le laboratoire où vous effectuerez vos recherches.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas. Si vous venez avec votre famille, vous devez prévenir le consulat dès votre premier contact. Les membres de votre famille auront également besoin d’un visa.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention d’accueil, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau. Vous pourrez ainsi assister à des colloques et congrès hors de l’espace Schengen.

 

Vous travaillez dans un pays hors espace Schengen et restez en France plus de 90 jours :

Vous avez besoin d'un VLS scientifique (Visa Long Séjour portant la lettre D et les mentions « scientifique » et « carte à solliciter dès l’arrivée en France »).

  • Pour faire une demande de VLS scientifique, il vous faut une convention d'accueil (Exemple). Votre convention d’accueil vous sera fournie par le laboratoire où vous effectuerez vos travaux de recherche.
  • Contactez le consulat français de votre pays de résidence pour connaître la liste des documents requis (variable selon le pays). Consultez également le site France-Visas. Si vous venez avec votre famille, vous devez prévenir le consulat dès votre premier contact. Les membres de votre famille auront également besoin d’un visa.
  • Dès que vous aurez reçu votre convention d’accueil, prenez rendez-vous avec le consulat pour déposer votre dossier de demande de visa.
  • Demandez à avoir un visa à entrées multiples qui vous permettra de quitter l’espace Schengen et d’y rentrer à nouveau. Vous pourrez ainsi assister à des colloques et congrès hors de l’espace Schengen.
 

Vous travaillez dans un pays membre de l’espace Schengen et restez en France pour moins de 90 jours sur une période de 180 jours :

Si vous résidez et travaillez dans un pays membre de l'espace Schengen et vous venez effectuer des travaux de recherche dans un laboratoire français pour moins de 90 jours sur une période de 180 jours, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Il vous suffit de vous munir de l’original de votre convention d’accueil, du visa de long séjour et du titre de séjour vous ayant été délivrés par les autorités de votre pays de résidence. Attention : afin de pouvoir continuer vos travaux de recherche en France votre titre de séjour doit être en cours de validité pour toute la durée de votre séjour.

 

Vous travaillez dans un pays membre de l’espace Schengen et restez en France pour un séjour d’une durée supérieure à 3 mois :

Pour tous les séjours supérieurs à 90 jours un visa d’entrée en France est nécessaire. Vous devez demander le même visa qu’un chercheur travaillant dans un laboratoire ou une université en dehors de l'espace Schengen : un VLS scientifique.

 

Vous aurez un contrat de travail français : 

Pour un séjour d’une durée inférieure à 3 mois vous devez demander un visa court séjour scientifique

Pour un séjour d’une durée supérieure à 3 mois un VLS scientifique est nécessaire. 

 

Vous venez en France avec votre famille

Si vous venez en France avec votre famille pour un séjour supérieur à 90 jours, votre conjoint devra déposer une demande de VLS conjoint et famille de scientifique en même temps que vous. Pour vos enfants mineurs (moins de 19 ans) et majeurs « à charge » (19 ans et plus, célibataire, étudiant ou à la recherche d’un emploi et/ou handicapé), le même visa est nécessaire. Attention, votre conjoint ne pourra bénéficier du visa conjoint et famille de scientifique que si vous êtes mariés !

Dans tous les autres cas, prenez conseil auprès du consulat français ou consultez le site France-Visas.

Si vous venez avec votre famille pour un séjour inférieur à 90 jours, prenez conseil auprès du consulat français ou consultez le site France-Visas.

Si vous êtes boursier et ne pouvez pas avoir de convention d'accueil, rapprochez-vous au plus vite de votre laboratoire d'accueil.

 

Le VLS

Spécimen visa algérienSi le consulat français de votre lieu de résidence vous délivre un VLS portant la mention « carte à solliciter dès l’arrivée en France », vous aurez des démarches à effectuer auprès de la préfecture de votre lieu de résidence en France dans les deux mois suivant votre arrivée. La préfecture vous remettra un certificat de résidence. Si vous êtes accompagné de votre conjoint et de vos enfants mineurs ou majeurs « à charge », ceux-ci bénéficieront du VLS conjoint et famille de scientifique qui ouvre les mêmes droits et nécessite les mêmes procédures à leur arrivée en France. Pour plus de renseignements sur la procédure à effectuer auprès de la préfecture, consultez notre page d’information sur la demande de certificat de résidence.

Attention : les titulaires d’un visa de long séjour temporaire ne portant pas la mention « carte à solliciter dès l’arrivée en France » n’ont pas à accomplir de démarches supplémentaires.