Publié le 22 novembre 2017
Université
Photos de la conférence de presse le 21 novembre 2017

Université Paris-Saclay : un nouveau modèle pour relever le défi de la démocratisation et hisser la France dans les 20 premières universités mondiales.

Le projet d’évolution de la ComUE « Université Paris-Saclay » conduit vers une université de plein exercice qui en conserve la marque : l’Université Paris-Saclay. Cette université est intensive en recherche et a vocation à être classée dans le top 20 mondial ; elle répond aux aspirations des étudiants en termes d’offres diversifiées et personnalisées de parcours de formation et à celles des entreprises en termes de qualification, d’employabilité et d’innovation.

L’annonce par le Président de la République, le 25 octobre 2017, de la création d’un deuxième pôle enseignement supérieur et recherche sur le territoire Paris-Saclay a conduit à supposer dans ce document que le périmètre de l’Université Paris-Saclay cible impliquera les trois universités (Paris-Sud, Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Evry-Val-d’Essonne), 5 écoles (AgroParisTech, CentraleSupélec, ENS Paris-Saclay, IOGS et possiblement HEC) et les 7 organismes de recherche (CEA, CNRS, IHES, INRA, INRIA, INSERM, ONERA).

Les ambitions de ce nouveau modèle

Ce nouveau modèle  a été collectivement élaboré en réponse à 3 constats :

  1. la mutation fondamentale qui affecte l’enseignement supérieur et la recherche
  2. le système français fragmenté entre recherche – formation – innovation, peu adapté pour faire face à cette mutation,
  3. l’opportunité locale unique pour les établissements du projet Paris-Saclay. 

Dès lors, le projet porte une double ambition :

  • Construire une université de recherche -l’Université Paris-Saclay- qui porte les missions et stratégies de chacun de ses établissements fondateurs, et les dote de la visibilité d’une marque puissante [objectif top 20 ARWU - De récentes simulations placent ainsi le périmètre de l’université cible entre la 16ème et la 20ème place du classement de Shanghai des grandes universités internationale, 3ème université d’Europe après Oxford et Cambridge (Daniel Egret (PSL), Dépêche AEF n°570879 du 23/10/2017)]et de la lisibilité d’un modèle international reconnaissable.
  • Proposer un premier cycle rénové et exigeant -l’Ecole universitaire de premier cycle Paris-Saclay (EU1PPS)- ouvert à la diversité des aspirations étudiantes, conforme à la mission de service public et connecté à l’université de recherche.

L’ensemble constituera un système universitaire d’un type nouveau, fondé sur les synergies et la combinaison des atouts d’établissements emblématiques du meilleur des trois grands modèles d’établissements ESR français : universités, grandes écoles et organismes de recherche.

Cet ensemble combinera :

  • intégration de cette diversité au sein d’une gouvernance commune
  • visibilité internationale d’une marque et cohérence d’une stratégie globale
  • agilité du pilotage
  • respect des engagements de chacun des membres vis-à-vis de ses missions et de ses publics.

Ses objectifs d’excellence internationale, tant en termes d’enseignement, de recherche et d’innovation que d’employabilité des étudiants, sont subordonnés à des valeurs dont les fondateurs de l’Université Paris-Saclay héritent de leurs traditions respectives parmi lesquelles : 

  • Une conception humaniste de l’Université,
  • Une ouverture sur le monde et la diversité des cultures,
  • Une valorisation de la réussite collective autant qu’individuelle et un investissement pour la réussite de tous les étudiants,
  • Une exigence d’excellence sobre et d’une action délibérée pour mettre le progrès scientifique et l’innovation au service de la société.

Une stratégie ambitieuse pour porter la vision partagée

Ce système sera incarné par l’Université Paris-Saclay, nouvel établissement créé sous statut d’université dérogatoire de type EPSCP.

En 2025 cet établissement cible comportera,

  1. en premier niveau de structuration, des écoles Membres, l’IHES et des Composantes issues des universités fondatrices.
     
  2. Les autres organismes de recherche fondateurs seront étroitement associés à la création et au fonctionnement de cet établissement, en particulier par leur participation à sa gouvernance.

La stratégie globale de l’Université est portée par un périmètre de marque et cinq trajectoires définies en commun.

 

Trajectoire Formation

  • 1er cycle innovant pour répondre à une double mission dans le cadre d’une organisation inclusive :
    • Assurer une mission de service public par l’accueil dans l’enseignement supérieur d’une population étudiante en hausse et diversifiée. A l’encontre d’un modèle unique de parcours de formation, nous proposons un premier cycle adapté à la diversité des dynamiques personnelles et au temps de maturation des étudiants.
    • Afficher des licences sélectives, attractives pour les meilleurs étudiants nationaux et internationaux, pour lesquelles les étudiants devront satisfaire un certain nombre de critères et montrer une volonté de poursuite d’études.
  • Une offre Master et Doctorat portée par l’Université Paris-Saclay,  qui s’inscrit dans la continuité  et le développement des efforts déployés collectivement depuis 2015.

Trajectoire Recherche

Toutes les simulations confirment, tant par l’analyse bibliométrique d’impact qu’en matière de reconnaissance internationale des laboratoires qui la composent, que l’Université Paris-Saclay rejoindra le groupe de tête des universités mondiales, à la fois globalement et dans les domaines où ses établissements fondateurs excellent.

La puissance en recherche et en innovation de l’Université Paris-Saclay se mesure aussi par la présence de plateformes expérimentales et technologiques exceptionnelles, qu’aucun des établissements n’est en capacité de développer seul aujourd’hui.

Axes stratégiques :
  • Une politique volontariste de soutien aux unités de recherche et aux instituts pluridisciplinaires (recherche sur enjeux)
  • Le développement de plateformes de haut niveau
  • Un effort d’attraction et de fidélisation des talents

Trajectoire Innovation et Valorisation

L’Université Paris-Saclay capitalise sur les acquis de ses établissements fondateurs et sur les premières réalisations de la ComUE et de la SATT Paris-Saclay pour densifier le cluster académique et industriel dans lequel elle est insérée et participer à la prospérité économique du pays.

Trajectoire Développement International

Axe majeur au soutien de son ambition, la dimension internationale est omniprésente en matière de formation, recherche et innovation.

  • L’Université détermine et conduit la stratégie internationale de l’Université Paris-Saclay en s’appuyant sur les Ecoles membres, les composantes et les organismes fondateurs, avec l’objectif d’être identifiée à court terme parmi les 20 premiers pôles mondiaux de formation, recherche et innovation.
  • Les Parties organisent la mobilité de leurs étudiants et animent les relations internationales en recherche et formation en leur sein et en concertation avec les autres Parties de l’Université Paris-Saclay.

Trajectoire institutionnelle

Un nouvel établissement plus puissant, plus agile, plus resserré, plus visible et plus stable que l’actuelle ComUE.

2017 à 2019 : maintien de la ComUE avec une gouvernance IDEX adaptée,
  • élaboration plus avancée du nouvel établissement Université Paris-Saclay,
  • début de préparation de l’EU1CPS, en parallèle avec la réflexion sur la demande d’accréditation de Licence.

Dès le début 2018, une gouvernance provisoire sera mise en place pour piloter ces processus, en appui sur des groupes de travail spécialisés.

D’ici le 1er janvier 2020 : création du nouvel établissement Université Paris-Saclay

Intégration institutionnelle originale construite autour des composantes de l’actuelle Université Paris-Sud, de 5 écoles Membres (CentraleSupélec, ENS Paris-Saclay, IOGS, AgroParisTech, HEC) et de l’IHES. Les écoles Membres et l’IHES conservent leur personnalité morale et juridique (PMJ). Les organismes nationaux de recherche (ONR) fondateurs seront étroitement associés à la création et au fonctionnement de ce nouvel établissement. Ils seront parties prenantes de sa gouvernance et de ses actions. En particulier, outre leur implication dans les unités mixtes, ils y apporteront des forces de recherche sous forme d’unités propres inscrites dans l’Université Paris-Saclay (signature commune et périmètre de marque).

Ayant l’objectif de fusionner avec l’Université Paris-Saclay en 2025, les universités de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et d’Evry-Val-d’Essonne y participent dès 2020 sous la dénomination « d’universités Membres ». Ces universités seront parties prenantes de certaines de ses actions en formation et en recherche et, à ce titre, sont intégrées à la gouvernance du nouvel établissement. Elles sont éligibles aux dotations IDEX dans le cadre de leur participation à la stratégie globale de l’Université Paris-Saclay.

2020 à 2025 : création de l’EU1CPS - finalisation des Composantes et fusion des universités Membres
  • finalisation et création de l’EU1CPS au plus tard en 2025
  • discussion et finalisation des nouvelles Composantes de l’Université et fusion des universités Membres dans l’Université Paris-Saclay en 2025, en phase avec le début du contrat quinquennal 2025-2029.
Au-delà de cette fusion et jusqu’en 2030 : fin de la transformation

Dans l’hypothèse d’une période d’expérimentation de 10 ans permise par le nouveau cadre législatif en préparation, la fin de la transformation se situera à cet horizon, avec des conditions de stabilisation du résultat de l’expérimentation qui auront été définies dès 2020.

La gouvernance de l'Université Paris-Saclay

Une gouvernance efficace basée sur 4  principes fondateurs : Subsidiarité, Mutualisation, Collégialité, Respect des spécificités.

Mise en place dès 2020, la gouvernance de l’Université Paris-Saclay est fondée sur un partage équilibré des compétences entre l’échelon central d’une part, les Composantes ou Membres (qui conservent leur PMJ et leur statut propre) d’autre part.  La  gouvernance comprendra, autour du Président, un conseil de direction : le Conseil des Composantes, Membres et Organismes Fondateurs (CCMOF), un Conseil d’Administration (CA), un Conseil académique (Cac), et un Conseil d’orientation stratégique (Cos). Elle sera  fortement ouverte  à des personnalités extérieures.

Les Membres gardent la responsabilité de la gestion de leurs personnels, reçoivent directement leur subvention pour charge de service public de leur ministère de tutelle, collectent leurs ressources propres, délivrent en propre leurs diplômes spécifiques et pilotent avec leurs partenaires les programmes de recherche portés par les unités dont ils sont cotutelles.

Membres et Composantes veillent à la cohérence de l’ensemble de leurs actions avec la stratégie globale définie par l’Université à l’aide de mécanismes collectifs :

  • « Lettre d’Orientation Budgétaire » annuelle et « Processus d’audit » du président sur les budgets des Membres, limité aux moyens gérés à l’échelon central afin de conserver le meilleur alignement sur la stratégie globale.
  • « Conférence RH » annuelle permettant de traduire les objectifs stratégiques de l’Université Paris-Saclay en actions concertées de recrutement, dans le respect des statuts des personnels, et convergence vers bonnes : pratiques recrutements, gestion des compétences et mobilité, etc.).

 

Légende photos : à la conférence de presse du 21 novembre 2017 au Palais des Congrès de Paris, avec des représentants des établissements engagés sur cette nouvelle trajectoire de l'Université Paris-Saclay : les trois universités (Paris-Sud, Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Evry-Val-d’Essonne), 4 écoles (AgroParisTech, CentraleSupélec, ENS Paris-Saclay, IOGS ) et 6 organismes de recherche (CNRS, IHES, INRA, INRIA, INSERM, ONERA). © Angélique Gilson