Publié le 27 février 2018
Formation

Se former aux sciences agricoles, c’est aussi se former à l’écologie, la géographie, l’économie… L’université Paris-Saclay propose un master pour acquérir cette vision globale.

Impossible aujourd’hui de travailler sur l’agriculture sans s’intéresser à tous les facteurs liés : la protection de l’environnement, le fonctionnement des écosystèmes, la gouvernance des paysages et des territoires… C’est pourquoi le master Agrosciences, environnement, paysages, territoires, forêts traite de tous ces aspects, aux échelles locales et globales. Ses étudiants acquièrent des connaissances dans de nombreuses disciplines comme l’agronomie, l’écologie, les sciences des sols et du bioclimat, les sciences du paysagisme, la géographie, l’économie  et les sciences sociales appliquées au territoire et au développement, et apprennent surtout à faire le lien entre elles.

Après une première année en commun, les étudiants sont invités à  choisir parmi six parcours en M2 :

  1. Climate, Land Use, Ecosystem Services (CLUES)
  2. De l'Agronomie à l'AgroEcologie (AAE)
  3. Développement durable, Biodiversité et Aménagement des Territoires (Debats)
  4. Gestions des sols et services écosystémiques (GSSE)
  5. Théories et Démarches du Projet de Paysage (TDPP)
  6. Agroécologie, Sociétés, Territoires (AST).

Ce master forme aussi bien des futurs chercheurs que des professionnels du développement agricole, de l’aménagement durable, de la gestion d’espaces protégés… Les employeurs potentiels sont nombreux : collectivités territoriales, organismes de recherche (CNRS, IRD, INRA…), établissements publics (ONF, Onema), organismes internationaux (FAO, Banque mondiale), ONG, bureaux d’étude, coopératives…

En savoir plus sur le master

Voir aussi

Utiliser les engrais locaux en agriculture