Publié le 16 février 2018
International
Tsukuba University

Le 1er février, l’Université Paris-Saclay a signé un MOU avec l’Université de Tsukuba, située au cœur du campus scientifique de Tsukuba Science City.

Une université dynamique au centre d’une cité scientifique

Fondée en 1973, l’Université de Tsukuba est l’une des 10 meilleures universités du Japon. Elle s’étend sur plus de 250 hectares à l’intérieur de la cité scientifique de Tsukuba Science City, au nord-est de Tokyo, qui héberge plus de 30 % des centres de recherche nationaux du pays. Au total, 19 000 chercheurs et plus de 18 000 étudiants japonais ou internationaux vivent à Tsukuba, profitant du rayonnement de plusieurs universités, dont l’Université de Tsukuba.

Avec trois prix Nobel à son actif (Sin-Itiro Tomonaga et Leo Esaki en physique en 1965 et 1973 respectivement et Hideki Shirakawa en chimie en 2000), l’université est notamment spécialisée en science, technologie, ingénierie, mathématiques et médecine, et compte parmi ses anciens élèves plus d’une dizaine de médaillés olympiques. Dans la perspective des jeux olympiques et paralympiques organisés au Japon en 2020, l’université a également développé en 2014 l’un des plus grands centres mondiaux dédiés à l’excellence en formation sportive : la Tsukuba International Academy for Sport Studies (TIAS) qui propose une diplomation de niveau Master en Sport et études olympiques. Egalement réputée pour ses efforts d’internationalisation, l’université a remporté plusieurs projets de financement nationaux en ce sens, tels que le projet « Global 30 » et « Super Global University Project ». Pour ce dernier, l’université a obtenu un « financement de Type A », réservé à 13 universités élites du japon visant à figurer dans le top 100 mondial d’ici 2023.

Un MOU qui ouvre des perspectives de collaboration à tous les membres de l’Université Paris-Saclay

Plusieurs membres de l’Université Paris-Saclay entretiennent des collaborations de recherche avec l’Université de Tsukuba, tels que l’Université Paris-Sud dans le cadre du LIA Laboratory for Nuclear Structure Problems (2015-2018). Dans le cadre de collaborations avec des laboratoires de l’ENS Paris-Saclay, son président, Pierre-Paul Zalio, accompagné du vice-président pour la recherche, Keitaro Nakatani, a rencontré le président de l’Université de Tsukuba en 2016 ainsi que des représentants des départements de chimie et d’art design.

Afin d’approfondir ces liens, le président de l’Université Paris-Saclay, Gilles Bloch, s’est rendu à l’Université de Tsukuba en mai 2017, accompagné du directeur du développement à l’international, Guillaume Garreta. A l’occasion de cette visite, il a été amené à visiter l’International Institute for Integrative Sleep Medicine, un institut de rang mondial dédié à l’étude du sommeil. Et par ailleurs, l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay EPAPS et la SATT Paris-Saclay (Société d'accélération du transfert de technologies) ont accueilli en décembre dernier des représentants de la préfecture d’Ibaraki, collectivité locale du campus innovant de Tsukuba, afin d’échanger sur les dispositifs publics français destinés à encourager la création de start-ups et leur essaimage.

Dans la poursuite de la stratégie d’internationalisation de l’Université Paris-Saclay, la signature du MOU de ce jour va permettre d’encadrer et de développer les échanges d’étudiants et les projets de recherche. Les thèmes d’intérêt communs évoqués ont été les sciences de l’environnement et du climat, les sciences agricoles, les nanosciences et nanotechnologies, ainsi que l’ingénierie de pointe.