Publié le 12 juillet 2017
Formation

L'essor du numérique a posé de nouvelles questions propres à la propriété intellectuelle, avec notamment la facilité de dupliquer des œuvres littéraires ou artistiques accessibles en ligne. Comment légiférer et réglementer les usages sur la toile ? Le master Droits de la création et numérique de l'Université Paris-Saclay forme les futurs professionnels en charge de ces questions.

La propriété intellectuelle a connu un incroyable bouleversement avec l’essor du numérique. Les œuvres littéraires et artistiques sont facilement dupliquées et partagées, mais ce n’est pas pour cela qu’Internet est une zone de non-droit dont on peut piller les œuvres sans vergogne. De plus, dès que des œuvres dépassent le territoire national, il faut prendre en compte les lois des autres pays – et notamment des Etats-Unis – généralement bien différentes.

Former des juristes de haut niveau

Pour faire face aux défis que pose la propriété intellectuelle aujourd’hui, le master Droits de la création et numérique forme des juristes de haut niveau, spécialisés à la fois en propriété littéraire et artistique et en droit du numérique.

Les enseignements sont dispensés par des universitaires et par des professionnels. Les étudiants acquièrent des savoirs théoriques et pratiques en droit de la propriété intellectuelle et artistique, mais aussi dans les disciplines connexes telles que le droit de la concurrence, du commerce électronique ou la législation sur les libertés publiques et les données personnelles.

Les débouchés du master Droits de la création et numérique

Les titulaires de ce master deviennent avocats spécialisés, juristes d’entreprise (notamment dans les secteurs des médias, d’Internet et des opérateurs de télécommunication), juristes d’associations ou d’organismes publics. Les débouchés sont facilités par les liens entre le master et divers acteurs importants tels que le barreau de l’ordre des avocats de Paris, l’Institut national de la propriété industrielle, l’institut national de l’audiovisuel, ainsi de nombreuses entreprises.

En savoir plus sur le Master Droits de la création et numérique