Publié le 1 juin 2017
Bourse Jean d'Alembert
(c) inria

Avec le programme de bourses « Jean d’Alembert », l'Université Paris-Saclay (à travers l'Idex Paris-Saclay) souhaite permettre à des scientifiques venus de toutes les disciplines et tous les pays d’effectuer des séjours de longue durée (de 6 à 12 mois) dans un des laboratoires de son périmètre.

Les chercheurs sélectionnés viendront séjourner dans un laboratoire de l'un des membres de l'Université Paris-Saclay et travailleront sur leur projet de recherche en collaboration avec plusieurs équipes et participeront aux activités d’enseignement.

Les chercheurs sélectionnés lors de la cinquième vague :

  • Un candidat retenu dans le cadre des bourses "jeunes chercheurs" (pour des candidats ayant obtenu leur diplôme de docteur depuis moins de dix ans):

Shi-zhen Wang, Associate Professor, Xiamen University - Department of Chemical and Biochemical Engineering, Chine

 

  • Dix candidats pour les bourses "chercheurs confirmés" :

Alin Deutsch, Professor, University of California San Diego, Etats-Unis

Elena Gonzalez Ferreiro, Professor Titular, University of Santiago de Compostela, Espagne

Thierry Magin, Associate Professor, Karman Institute for Fluid Dynamics, Belgique

Frank Redig, Professor, Delft University of Technology, Pays-Bas

Moustapha Sall, Professor, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal

Knut Solna, Professor, University of California Irvine, CA, Etats-Unis

Miguel A. Valenzuela, Professor Titular, Instituto Politechnico Nacional - Laboratorio de Catálisis y materiales - Mexico, Mexique

Rota Wagai, Permanent scientist, National Agriculture and food Research Organization (NARO) - Tsukuba, Japon

Samuel Webb, Staff scientist, SLAC National Accelerator laboratory - Stanford Synchrotron Radiation Lightsource - CA, Etats-Unis

Michael Wolff, Associate Director / Senior Research scientist, Space Science Institute - Boulder, Colorado, Etats-Unis.

 

Les lauréats seront accueillis dans les laboratoires suivants :

  • Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI)
  • Laboratoire LePrince Ringuet (LLR)
  • Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)
  • Centre de Physique Théorique (CPHT)
  • Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC)
  • Centre de Mathématiques Appliquées (CMAP)
  • Laboratoire de Chimie Physique (LCP)
  • Ecosys - Écologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes
  • Genoscope, Génomique Métabolique
  • Institut Photonique d’Analyse Non-destructive Européen des Matériaux Anciens (IPANEMA)
  • Institut d'Astrophysique Spatiale (IAS)

 

Rappel des précédentes vagues

Les chercheurs sélectionnés lors de la première vague

Andrei Agrachev est un spécialiste de renommée mondiale de la théorie du contrôle et de la géométrie sousriemannienne. Son projet scientifique concerne l’analyse mathématique des caractéristiques géométriques et spectrales des variétés sous-riemanniennes (SR en abrégé). Il sera accueilli au CMAP pendant six mois.

Kevin Cohen mène le groupe Biomedical Text Mining Group in the Computational Bioscience Program à l’Université du Colorado. La plupart de ses recherches se concentre sur la recherche d’information en des articles de revues scientifiques, notamment dans le domaine de la biologie. Son projet vise à construire un ensemble de représentations sémantiques pour les prédicats de recherche biomédicales, puis appliquer cet ensemble de représentations sémantiques à deux problèmes : un lié à l'analyse des essais à haut débit génomique, et l’autre consiste à faciliter les collaborations au sein d’une institution. Il sera accueilli au LIMSI pendentif deux périodes de six mois.

Russell Drysdale est maître de conférences en Paléoclimatologie à l’Université de Melbourne. Ses recherches portent sur la reconstitution des climats passés et des paysages à l’aide de données géochimiques dans les carbonates continentaux. Son travail actuel est fortement axé sur les concrétions (spéléothèmes), notamment dans l’utilisation de ces dépôts pour apporter de nouvelles informations aux questions concernant le calendrier et la suppression progressive des cycles de glaciation du quaternaire et des événements climatiques à l’échelle du millénaire. Il sera accueilli au LSCE pendentif 7 mois.

Jamel Jalilian-Marian, Baruch College, City University of New York, est physicien théoricien de renommée internationale, spécialiste de la chromodynamique quantique. Il travaillera sur la dérivation d’une approche unifiée de la production de particules à haute énergie. Il sera accueilli au CPHT pendant 12 mois.

Erik Garcia Machado est enseignant-chercheur au Centre de Recherches Marines, Université de La Havane. En tant que responsable de l'équipe « Génétique de la Conservation », il étudie la diversité spécifique et intra-spécifique du genre Gambusia à Cuba. Ces poissons sont utilisés comme bio-régulateurs des moustiques, vecteurs de maladies graves dans cette île. Il sera accueilli au laboratoire Evolution Génomes Comportement Ecologie pendant six mois.

Federica Migliardo est professeure de Physique expérimentale au Département de Sciences Chimiques, Biologiques, Pharmaceutiques et Environnementales de l'Université de Messine en Italie. Son projet porte sur le « étude de la Mycobacterium tuberculosis, l’agent étiologique de la tuberculose. Cette maladie est encore aujourd'hui la première cause de mortalité liée à un agent infectieux unique avec plus de deux millions de décès par un à travers le monde. Elle sera accueilli à l'I2BC pendant 12 mois.

Giacomo Olivieri est actuellement professeure Tenure-Track au département d’ingénierie de l’Information et informatique (Université de Trente) et membre du centre de recherche ELEDIA. Et ordonne à ses travaux de recherche se concentrent principalement sur les problèmes inverses en électromagnétisme, le paradigme « système-by-design » et les métamatériaux, et la synthèse de réseaux antennes. Son projet sera dédié à le « étude, la généralisation et l’application d'une nouvelle approche, paradigme le matériau-by-Design (MBD), à la synthèse de systèmes de détection et de communication de nouvelle génération comprenant des matériaux artificiels tâches-orientées. Il sera accueilli au L2S pendant 12 mois.

Regina Soufli travaille au Lawrence Livermore National Laboratory (Livermore, USA) depuis 1999. Elle est une chercheuse de renommée internationale dans le domaine de l’interaction des rayons X et extrêmes UV (EUV), de la physique des empilements de couches minces et de l’optique X. Son projet porte sur le développement d’un nouveau concept de miroir multicouche et l'utilisation de nouveaux matériaux afin de repousser les limites de leurs performances. L'objectif est d'obtenir des composants à la limite des technologies actuelles en allant toujours plus loin dans l'extrême UV, et notamment de dépasser la limite actuelle de réflectivité dans cette gamme spectrale. Elle sera accueillie au LCF pendant 12 mois.

 

Les chercheurs sélectionnés lors de la seconde vague

Kais Ammari, professeur au Département de Mathématiques, Faculté des Sciences de Monastir, Université de Monastir, Tunisie, travaillera sur « Dispersion and control : theoretical and numerical study » au Laboratoire de Mathématiques de Versailles (UMR 8100) pendant 12 mois.

Maria Enrica Biagini, chercheur à l’INFN-LNF, Frascati, Italie, travaillera sur « Development and Dissemination of PSPA » au Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (LAL) pendant 12 mois.

Pierre Chaurand, professeur au Department of Chemistry, Université de Montréal, travaillera sur « Understanding the laser desorption ionization mechanisms of lipids from tissue sections after matrix sublimation » à l’Institut de Chimie des Substances Naturelle (ICSN) pendant 6 mois.

Aleix Garcia Guell, maître de conférences au Department of Instrumentation, Control and Analytical Sciences, Glasgow Caledonian University, travaillera sur « New Applications of Pipet Scanning Probe » au Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces (LPICM) pendant 12 mois.

Roberto Improta, chercheur à l’Istituto Biostrutture e Bioimmagini Consiglio Nazionale delle Ricerche, Italie, travaillera sur « Towards the study of the interaction between Nucleic Acids and protein by TR optical methods: insights from QM calculations » au Laboratoire Interactions, Dynamique et Laser (LIDYL) pendant 9 mois.

Tsuyoshi Inoue, maître de conférences au National Astronomical Observatory, Japan, travaillera sur « The physics and the influence of shocks in the interstellar medium » au AIM pendant 10 mois.

Sergey Karpov, professeur au Department of Invertebrate Zoology of St. Petersburg State University & Zoological institute RAS, travaillera sur « Genetic and morphological diversity of Opisthosporidia as a key to access the ancestral nature of Opisthokonta » au Laboratory Ecology, Systematics and Evolution pendant 12 mois.

Ichizo KOBAYASHI, professeur au Laboratory of Social Genome Sciences, Department of Computational Biology and Medical Sciences, Graduate School of Frontier Sciences, University of Tokyo, travaillera sur « Evolutionary Epigenetics » au I2BC (équipe Integrity of genome and polarity in bacteria) pendant 12 mois.

Alberto Passalacqua, maître de conférences of Mechanical Engineering à Iowa State University, Department of Mechanical Engineering, travaillera sur « Implementation of quadrature-based moment methods and high-order numerical schemes for polydisperse multiphase flows » au EM2C pendant 6 mois.

Jacobo SANTAMARIA, professeur à l’Universidad Complutense de Madrid, Espagne, travaillera sur « Engineering electronic states at oxide interfaces: Towards oxide electronics » à l’Unité mixte de Physique CNRS/Thales pendant 6 mois.

Elisabetta Tonello, maître de conférences (RTD) à la Faculté des Arts et des Lettres, Université e.Campus, Italie, travaillera sur « Analyse exhaustive des manuscrits de la Divine Comédie de Dante conservés en France » au laboratoire Dynamiques patrimoniales et culturelles (DYPAC) pendant 7 mois.

Yannis Velegrakis, maître de conférences au Department of Information Engineering and Computer Science, Université de Trente, Italie, travaillera sur « Big Data Understanding through Flexible Querying and Contextual Data Quality » au LRI (équipe LaHDAK) pendant 9 mois.

Les chercheurs sélectionnés lors de la troisième vague

  • Trois candidats retenus dans le cadre des bourses "jeunes chercheurs" (pour des candidats ayant obtenu leur diplôme de docteur depuis moins de dix ans) :

Chloé Arson, Associate Professor, Université GeorgiaTech, Etats-Unis

Alex Chin, Chercheur au Department of Physics, University of Cambridge, Royaume-Uni

Meredith Kupinski, Associate Research Professor, University of Arizona, Etats-Unis.

 

  • Huit candidats pour les bourses "chercheurs confirmés" :

Jean Charron, Professeur, Université Laval, Quebec, Canada

Fedor Danevich, Directeur du Département Lepton Physics, Institute for Nuclear Research of NASU, Kyiv, Ukraine

Frédéric Frézard, Professor, Universidade Federal de Minas Gerais, Belo Horizonte, Brésil

François Major, Professor of computer science, Université de Montréal, Canada

François Meyer, Professor, Université Colorado, Boulder, Etats-Unis

Claire Monteleoni, Assistant Professor, Computer Science, George Washington University, Etats-Unis

Albrecht Poglitsch, Senior Scientist, à Max Planck Fur extraterrestriche Physik, Garching, Allemagne

Paul Stewart, Professor of Sociology of Work and Employment, Université de Strathclyde (Glasgow), Ecosse.

 

Les chercheurs sélectionnés lors de la quatrième vague

  • Un candidat retenu dans le cadre des bourses "jeunes chercheurs" (pour des candidats ayant obtenu leur diplôme de docteur depuis moins de dix ans):

Jibo He, Professor, University of Chinese Academy of Sciences, Chine

 

  • Neuf candidats pour les bourses "chercheurs confirmés" :

Joao Gama, Associate Professor, Université de Porto, Portugal

Khashayar Ghandi, Professor, Université Mount Allison, Canada

Suzanne Higgs, Professor, University of Birmingham - School of Psychology, United-Kingdom

Andrew Kent, Professor, New York University, Etats-Unis

Igor Mekhov, Professor, University of Oxford, United-Kingdom

Gregory Starr, Associate Professor, University of Alabama - Dpt of Biological Sciences, Etats-Unis

Michele Vallisneri, Research Scientist, California Institute of Technology, Etats-Unis

Kristof Van Oost, Professor, Université Catholique de Louvain, Belgique

René Vidal, Professor, Johns Hopkings University, Etats-Unis.