Publié le 24 août 2017
Innovation

Les experts de la MIT Technology Review ont sélectionné 10 jeunes talents français incontournables pour construire notre avenir. Parmi ces 10 entrepreneurs de moins de 35 ans, 5 sont diplômés d’un membre de l’Université Paris-Saclay.

Morgane Barthod & l’énergie éolienne

Diplômée de l’École polytechnique, Morgane Barthod a créé Meteo*Swift, une startup qui prévoit la production d’électricité éolienne en s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le big data. Une bonne manière de rendre plus fiable l’énergie éolienne, face à une énergie nucléaire qui est constante dans le temps.

Clémence Franc & le cancer

Diplômée d’HEC Entrepreneurs, Clémence Franc a co-fondé NovaGray qui améliore la vie des patients atteints de cancer : l’entreprise permet d’identifier quels patients risquent des effets secondaires lourds à la suite d’une radiothérapie, pour mieux personnaliser le traitement.

Sidarth Radjou & les erreurs médicales

Diplômé de l’École Centrale de Paris (maintenant CentraleSupélec), Sidarth Radjou est co-fondateur de Biomodex. Cette entreprise peut reproduire à l’identique, via une impression 3D, les organes d’un patient, afin que les chirurgiens puissent s’entraîner avant l’opération. L’objectif est de réduire le taux d’erreurs médicales.

Antoine Noël & la lombalgie

Diplômé de HEC, Antoine Noël a co-créé Japet Medical Devices. Connecté à une application mobile, leur exosquelette Atlas décompresse la colonne vertébrale pour aider les personnes souffrant de douleurs lombaires à suivre une série d’exercices. Les patients peuvent ainsi muscler correctement leur dos et soulager la douleur.

Hugo Mercier & l’insomnie

Diplômé de l’École polytechnique, Hugo Mercier dirige la société Rythm, qui a créé le dispositif Dreem pour améliorer la qualité du sommeil. En envoyant des stimulations auditives, ce bandeau module ainsi l’activité cérébrale et prolonge les phases de sommeil profond.

En savoir plus : voir tous les Français sélectionnés par le MIT