Publié le 6 février 2018
International
Université de Kyoto

S’appuyant sur les collaborations entretenues avec ses établissements membres, notamment l’ENS Paris-Saclay et le CEA (Neurospin), l’Université Paris-Saclay et l’Université de Kyoto ont signé un Memorandum of Understanding le 31 janvier 2018.

L’Université de Kyoto, l’une des toutes premières universités du Japon

Fondée en 1897, l’Université de Kyoto est l’une des plus importantes universités japonaises orientées vers la recherche ; le MEXT lui a attribué en 2017 le statut de « Designated University - DNU », aux côtés de l’Université de Tokyo et de l’Université de Tokohu. 35ème au classement ARWU 2017 des meilleures universités mondiales, et deuxième du pays, l’Université de Kyoto accueille actuellement 22 400 étudiants (8% d’internationaux). Particulièrement performante en médecine, astrophysique, biochimie et génétique, l’Université de Kyoto compte parmi ses anciens élèves 9 prix Nobel, 2 médaillés Fields, 2 premiers ministres et un président de Taïwan. Bénéficiant du Top Global Program*, avec plus de 150 accords internationaux signés avec des universités, l’ouverture internationale de l’université se confirme en matière de recherche. Disposant de bureaux de représentation au Royaume-Uni, en Allemagne et en Thaïlande, l’université pilote 48 sites de recherche dans le monde, dont 30 en Asie, 3 sur le continent américain et 15 en Afrique. On peut citer parmi ses chercheurs, le Prof. Susumu Kitagawa, directeur du laboratoire iCeMS (Institute for Integrated Cell-Material Sciences) qui a été, selon Clarivate Analytics, le chercheur le plus cité en 2017 dans le domaine de la chimie.

L’ENS Paris-Saclay et Neurospin (CEA) – partenaires clés de l’Université de Kyoto

Les collaborations entre l’Université de Kyoto et les établissements membres de l’Université Paris-Saclay, tels que l’Université Paris-Sud, l’Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, et plus particulièrement l’ENS Paris-Saclay et Neurospin (CEA), sont nombreuses. Parmi les actions structurantes actives, on compte 2 Laboratoires Internationaux Associés (LIA) et 1 Projet International de Coopération Scientifique (PICS), portant notamment sur les mathématiques, le nucléaire et le photovoltaïque.

Créé en janvier de l’an dernier, le LIA Nano-Synergetics en chimie, porté par l’ENS Paris-Saclay et dirigé par Keitaro Nakatani, son vice-président de la recherche, s’intéresse à l’étude des systèmes moléculaires capables de basculer entre deux états, notamment sous l’action de la lumière (photochromisme). Les chercheurs japonais et français impliqués dans ce laboratoire collaborent de longue date et étaient membres du Groupe de Recherche International PHoto-switchableE orgaNIC molecular systems & deviceS (GDRI PHENICS, 2008-2015) soutenu par le CNRS. Par ailleurs, l’ENS Paris-Saclay a signé un accord de coopération avec l’Université de Kyoto portant sur des projets de recherche conjoints et l’échange d’étudiants.

Il existe également une collaboration scientifique avec l’Université de Kyoto en SHS dans le cadre du laboratoire GERPISA (Groupe d'Etude et de Recherche Permanent sur l'Industrie et les Salariés de l'Automobile). Initialement réseau français de chercheurs en économie, gestion, histoire et sociologie, travaillant sur l'industrie automobile, créé à l'initiative de Michel Freyssenet (sociologue CNRS) et Patrick Fridenson (historien EHESS), le GERPISA a été transformé en réseau international en 1992 pour mener un premier programme de recherche international.

Par ailleurs, il existe de forts liens, et un MoU, entre Neurospin et l’Université de Kyoto depuis plus de 10 ans. Denis Le Bihan, Directeur fondateur de Neurospin (centre de recherche pour l'innovation en imagerie cérébrale abritant l’aimant le plus puissant au monde, le 11,7 Tesla) est professeur invité depuis 2005 à la Graduate School of Medicine’s Human Brain Research Center de l’Université de Kyoto. Plusieurs projets sont en cours, dont un projet de WPI (World Premier International Research Center Initiative) - en neuro-imagerie.

Un accord pour renforcer les actions de recherche et les échanges d’étudiants

Outre ces actions structurantes, la signature du Memorandum of Understanding fait également suite à de nombreux échanges entre l’Université de Kyoto avec l’Université Paris-Saclay et l’ENS Paris-Saclay, avec la visite en avril 2016 du président de l’ENS Paris-Saclay, Pierre-Paul Zalio, suivie de celle du président de l’Université Paris-Saclay en mai 2017, Gilles Bloch, accompagné du Prof. Nakatani. Cet accord va permettre de renforcer les actions de recherche existantes avec l’Université de Kyoto, d’intensifier les échanges d’étudiants et de doctorants, et d’ouvrir des perspectives de partenariat à tous les membres d’UPSaclay. Des cotutelles de doctorat sont déjà envisagées.

 

Gilles Bloch, Président de l'Université Paris-Saclay et Juichi Yamagiwa, Président de l'Université de Kyoto

Gilles Bloch, Président de l'Université Paris-Saclay et Juichi Yamagiwa, Président de l'Université de Kyoto à l'occasion de la mission au Japon en mai 2017
 
Keitaro Nakatani et le Président de l'Université de Kyoto à l'occasion de la signature de l'accord de coopération en mai 2017
Keitaro Nakatani, Vice-Président Recherche à l'ENS Paris-Saclay et Juichi Yamagiwa, Président de l'Université de Kyoto, lors de la signature de l'accord de coopération avec l'ENS Paris-Saclay en mai 2017
 

* Top Global Program: Programme national visant à renforcer l’internationalisation des universités japonaises et à les faire figurer dans le classement des 100 meilleures mondiales