Publié le 23 mai 2017
International

Le Président et le Directeur des relations internationales de l'Université Paris-Saclay ont été accueillis par l'Université d'Osaka au Japon dans le cadre de la signature d'un MoU.

Au cours de la mission réalisée au Japon par Gilles Bloch, président de l’Université Paris-Saclay, avec le directeur des relations internationales de l’UPSaclay, Guillaume Garreta, la rencontre avec des représentants de l’Université d’Osaka a permis de mettre en lumière l’ensemble des activités conduites par les établissements membres d’UPSaclay en partenariat avec cette fameuse institution japonaise. A cette visite était associé le vice-président recherche de l’ENS Paris-Saclay, Keitaro Nakatani.

La délégation a rencontré différents acteurs de l’Université d’Osaka : Shinsuke Yamanaka, vice-président du développement à l’international, Ryosuke Kodama, directeur de l’Institute of laser engineering (ILE), Takashi Kubo de l’Ecole des sciences, et Saori Obayashi, professeur associée chargée de développer la stratégie internationale, qui avait visité UPSaclay à l’automne 2016. En marge des discussions, la délégation de l’Université Paris-Saclay a été invitée à visiter les installations de lasers haute puissance GekkoXII du ILE, avec lequel le Laboratoire d'Utilisation des lasers intenses LULI (CNRS, École polytechnique, CEA, UPMC entretient une coopération depuis une quinzaine d’années.

De nombreux membres d’UPSaclay (CNRS, CEA, INRA, INRIA, X, ENS, Université Paris-Sud, TelecomPT et Telecom SudParis, Institut d’optique, ENSAE Paris Tech…) entretiennent des relations avec l’Université d’Osaka, et la signature d’un MoU le 19 mai 2017 entre l’Université Paris-Saclay et l’Université d’Osaka révèle l’intérêt partagé des acteurs à faciliter le développement des projets conjoints structurés, tels le Laboratoire international associé LIA FJ-NSP, Nuclear Structure Problems, le nouveau LIA NanoSynergetics (matériaux photoactifs) coordonné par l’ENS Paris-Saclay côté français, et le réseau international de recherche GDRI Matter in extreme conditions-application to planetary physics. Elle vise également à inscrire dans la durée des actions permettant une plus grande mobilité des étudiants, comme la mise en place de processus facilitant les co-supervisions et la délivrance de double-diplômes pour les masters et les doctorats.

3ème université de recherche au Japon, fondée en 1931, l’Université d’Osaka, également surnommée Handai, est lauréate (groupe A) du programme Top Global University qui vise à renforcer l’ouverture et la compétitivité internationales des meilleures universités japonaises. Elle compte 27 schools, 5 instituts de recherche, 2 hôpitaux universitaires et 3 plateformes mutualisées dont le Centre de recherche de physique nucléaire et le Cybermedia Center. Handai est classée dans le Top 100 mondial et particulièrement reconnue dans les domaines de la biologie, de la biochimie, de l’immunologie, de la médecine, de la physique et de l’astronomie, ainsi que de l’ingénierie et des sciences de la matière. On compte parmi ses anciens étudiants de renom le lauréat du Prix Nobel en physique, Hideki Yukawa, l’inventeur de la batterie au lithium ionique, Akira Yoshino, et le fondateur de Sony, Akio Morita.