Publié le 6 décembre 2018
Université
photo-accord

L’Université Ludwig-Maximilian de Munich (Allemagne), l’Université de Lund (Suède), l’Université de Porto (Portugal), l’Université de Szeged (Hongrie) et l’Université Paris-Saclay s’associent pour créer une Université Européenne pilote, « Alliance for Global Health ».

 
Mieux vivre ensemble : un défi planétaire

Dans un contexte planétaire où la santé publique, l’environnement et la sécurité alimentaire sont devenus des enjeux mondiaux, l’accès aux soins, à l’eau, à l’air propre n’est pourtant pas un droit pour tous. Dans la perspective de construire un monde en paix, capable d’assurer à tous un meilleur bien-être, il est urgent d’apporter des solutions justes, éclairées et durables. L’Europe (et ses générations futures) a ainsi pour défi de se positionner en inventeur et leader d’un modèle nouveau où savoirs et expertises seront élaborés, transmis et valorisés au plus haut niveau ; et où par ailleurs le partage des ressources, le développement durable et le mieux vivre ensemble seront portés comme valeurs planétaires.


De futurs citoyens formés aux valeurs européennes 

Les cinq universités partenaires, réparties dans des territoires et écosystèmes variés de l’espace européen, ont pour ambition de former les futures générations de citoyens aux problématiques et métiers liés à ces enjeux, mais aussi capables de s’adapter à un environnement globalisé et changeant ; et d’être vecteurs des valeurs européennes telles que le respect des droits, la solidarité, la parité, la laïcité, la liberté d’expression, l’accès à la connaissance pour tous, la compréhension mutuelle des cultures et le respect de l'individu dans toute sa diversité.

Force et stratégie de  « l’Alliance for Global Health »

La force de cette Alliance sera de déployer une stratégie éducative innovante dont l’originalité et la richesse reposent sur :

  • l’excellence et la complémentarité des partenaires dans les domaines liés aux enjeux globaux de la santé (sciences et ingénierie de la santé, sciences sociales, sciences du sport, sciences agronomiques, climat et environnement…)
  • des infrastructures technologiques uniques (dont 2 synchrotrons)
  • des implantations des campus de l’Alliance dans des bassins économiques dynamiques et variés.

L’Alliance s’appuiera sur les modes de fonctionnement en réseau déjà expérimentés avec succès entre ses partenaires pour déployer de nouveaux éléments structurants essentiels. Ainsi l’Alliance sera gérée selon un mode de gouvernance partagée associant étudiants et personnels. Elle développera des ressources pédagogiques communes inédites et mettra en place des équipes pédagogiques et managériales transnationales entièrement consacrées à l’Alliance for Global Health.

De nouvelles formations européennes multidisciplinaires intégrant, notamment, la santé humaine et animale, le climat et ses impacts sur les écosystèmes et l’exploitation de nouvelles ressources et du numérique, seront déployées. Adossées à des expertises de haut niveau nourries d’expériences à l’international, facilitées par l’utilisation du numérique, axées sur la réalisation de projets et l’immersion en milieux professionnels (entreprise, hôpital, OG et ONG, …), ces nouvelles formations européennes permettront au plus grand nombre de suivre un parcours personnalisé, de mûrir un projet professionnel adapté au marché global du travail et de développer par ailleurs un engagement citoyen indéfectible.