Publié le 3 janvier 2017
Recherche

Les membres de l’Université Paris-Saclay sont impliqués dans 8 domaines d’intérêt majeur soutenus par la région Île-de-France. Trois autres projets ont aussi été mis en avant pour leur grande qualité scientifique et leur intérêt face à des enjeux sociétaux majeurs.

La région Île-de-France a mis en place une politique de soutien à des réseaux de recherche thématisés, labellisés «  Domaines d’Intérêt Majeur » (DIM), afin d’encourager le rayonnement scientifique des laboratoires franciliens en France et à l’étranger et de faciliter le transfert des savoirs et des technologies. Pour la période 2017-2020, 9 projets ont été sélectionnés sur 60 propositions soumises à l’évaluation du Conseil Scientifique régional : l’Université Paris-Saclay participe à huit d’entre eux.

DIM Mathématiques 2017-2020

Math’innov

Thème : mathématiques

Axes de recherche :

  • Énergie ;
  • Finances ;
  • Industrie ;
  • Big data ;
  • Santé ;
  • Réseaux ;
  • Transport ;
  • Développement des villes ;
  • Télécommunications.

Membre UPSaclay : Fondation Mathématique Jacques Hadamard (FMJH)

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Le projet de DIM Math’Innov est […] remarquable en tous points. Il regroupe les meilleurs mathématiciens en Île-de-France autour de quatre fondations qui font parties des meilleures au monde. L’excellence scientifique est donc indiscutable. Il en va de même pour l’intérêt régional. Le projet comporte une forte action vers les industriels et donc un fort potentiel de valorisation et de transfert. »

DIM Matériaux anciens et patrimoniaux ©MBZT (2012)

MAP : Matériaux anciens et patrimoniaux

Thèmes : sciences de l’homme, sciences physico-chimiques, sciences de l’environnement et sciences de l’information

Axes de recherche :

  • Objets (provenance, chaînes opératoires, pratiques) ;
  • Fossiles et témoins de vie ancienne ;
  • Paléo-environnements et taphonomie ;
  • Matériaux d’artistes et matérialité des œuvres ;
  • Altération et conservation ;
  • Analyses en toute sécurité ;
  • Signal, calcul et statistiques ;
  • Usages, archives et réflexivité.

Membres UPSaclay : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, École polytechnique, École normale supérieure Paris-Saclay, Université Paris-Sud, CEA. Aussi : Synchrotron SOLEIL. Loïc Bertrand, directeur d’Ipanema au Synchrotron SOLEIL, est l’un des coordinateurs du projet.

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « La perspective de ce réseau est clairement pluri- et interdisciplinaire, avec un double objectif : faire évoluer les pratiques et les méthodologies scientifiques utilisées dans la connaissance des matériaux anciens, et développer des connaissances nouvelles permettant l’émergence de technologies de rupture, se situant aux frontières des savoirs. Le réseau scientifique, culturel, muséal et industriel que le projet MAP se propose de structurer constitue une plus-value certaine pour la science ainsi que pour le rayonnement culturel et le développement économique de l’Ile-de-France »

DIM SIRTEQ

SIRTEQ : Science et Ingénierie en Région Île-de-France pour les Technologies Quantiques

Thème : technologies quantiques

Axes de recherche :

  • Les capteurs quantiques et la métrologie ;
  • Les simulateurs quantiques ;
  • Les communications ;
  • Le calcul et l’informatique.

Membres UPSaclay : CEA, CNRS, École normale supérieure Paris-Saclay, École polytechnique, INRIA, Institut d’Optique Graduate School, ONERA, Télécom ParisTech, Université Paris-Sud,  Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Philippe Grangier, directeur de recherche CNRS à l’Institut d’Optique Graduate School, est coordinateur du projet.

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Les objectifs des axes de recherche sont clairs et ambitieux. Le DIM doit également permettre de développer de nouvelles plateformes dans des directions particulièrement prometteuses (magnétisme quantique, chimie quantique, astrophysique...) et vise donc à élargir la communauté impliquée dans ces thématiques de très haut niveau. »

DIM ACAV+ (© ACAV+)

ACAV+ : Astrophysique et Conditions d'Apparition de la Vie

Thème : astrophysique

Axes de recherche :

  • R&D et technologies de rupture ;
  • Soutien à l’exploitation des observations/explorations sol et espace ;
  • Théorie et simulation ;
  • Données massives ;
  • Astrophysique de laboratoire.

Membres UPSaclay : CEA, CNRS, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Ce projet vise à fédérer les forces en astrophysique présentes en région Île-de-France dans le but de constituer un des pôles leaders mondiaux de la discipline, en se fédérant autour de la question de l'apparition de la vie. La recherche fondamentale menée par les équipes du DIM est de très haut niveau d’un point de vue scientifique, et ce projet rassemble d’excellents laboratoires reconnus au niveau international. »

DIM Solides poreux ©Chantal Renaud (via Flickr)

Ruptures en sciences des solides poreux

Thèmes : matériaux, innovation

Axes de recherche :

  • Les poreux pour les énergies renouvelables ;
  • Les poreux pour les sciences environnementales et la sécurité ;
  • Les poreux au service de la santé, du bien-être, des biotechnologies et de l’industrie.

Membres UPSaclay : AgroParisTech, CEA, CNRS, École normale supérieure Paris-Saclay, ENSTA ParisTech, École polytechnique, INSERM, Université Paris-Sud, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Aussi : Synchrotron Soleil

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Il s’agit d’un domaine très porteur actuellement et au cœur de multiples enjeux sociétaux (santé, bien-être, environnement). Les défis sont immenses, tant sur le plan fondamental que sur celui des retombées économiques dans de très nombreux domaines, mais la qualité des acteurs est exceptionnelle, avec, déjà, une renommée internationale patente. »

Gènes

Thérapie génique

Thème : médecine (personnalisée)

Axes de recherche :

  • La conception de vecteurs optimisés ;
  • Les applications de la thérapie génique ;
  • Les maladies neurodégénératives.

Membres UPSaclay : CNRS, INSERM, Université Paris-Sud (via l’Institut Gustave Roussy)

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Le sujet est enthousiasmant et visionnaire avec des actions pertinentes et d’une grande rigueur »

DIM Sciences de la Vie (©Franck Genten via Flickr)

ELICIT Empowering Life sCiences with Innovative Technologies

Thèmes : sciences de la vie, informatique

Axes de recherche :

  • Biologie digitale ;
  • Organes sur puces ;
  • Technologies pour la biologie in vivo ;
  • Technologies biologiques bas coût et performantes « High Tech - Low Cost ».

Membres UPSaclay : CEA, École polytechnique

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « L’interdisciplinarité du DIM est évidente, et il regroupe un important réseau d’équipes d’excellence, de la recherche académique et des partenaires socio-économiques (grandes écoles d’ingénieurs, incubateurs, ETI et PME). Le potentiel du DIM en termes de valeur ajoutée économique est indéniable. »

 

One Health: Un monde, une seule santé

Thèmes : santés humaine, environnementale et animale

Axes de recherche :

  • Surveillance : anticiper les émergences ;
  • Prévenir et traiter les maladies infectieuses ;
  • Perceptions sociales de la prévention et de l’innovation en matière de maladies infectieuses.

Membres UPSaclay : CEA, INRA, INSERM, Université Paris-Sud, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « L’intérêt régional du domaine est évident, la région Ile-de-France étant un terrain très favorable à l’émergence d’infections (associées aux soins, au brassage de populations et d’animaux, et leur mobilité) et à leur amplification (zone urbaine). L’originalité du projet réside dans le continuum santé humaine/santé animale. Ce projet concerne un des grands domaines de surveillance sanitaire en Ile-de-France et associe des acteurs complémentaires. »

Le dernier projet labélisé est « Islam en Île-de-France : histoire, culture et société ».

Quatre autres projets, présentant une très grande qualité scientifique et représentant des enjeux sociétaux majeurs, ont aussi été mis en avant. L’Université Paris-Saclay participe à trois de ces projets qui bénéficieront d’un accompagnement, sur une période de 2 ans, pour les aider à se structurer :

QI2 (© Thomas Bresson)

QI2 : Réseau francilien « Qualité de l’air, Impacts sanitaires et Innovations technologiques et politiques »

Thèmes : environnement, santé, innovation

Axes de recherche :

  • Qualité de l’air : science et applications ;
  • Impacts sanitaires ;
  • Politiques publiques et innovations technologiques.

Membres UPSaclay : Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Ce projet de DIM s’inscrit dans une actualité brûlante au niveau international, national comme régional. Il affiche également une volonté de construire un véritable réseau pluridisciplinaire pour rassembler les pièces du puzzle actuel ainsi que de très nombreuses marques d’intérêt de la part des industries et organismes concernés. »

Longévité et vieillissement

Longévité et vieillissement

Thème : médecine

Axes de recherche :

  • La recherche clinique ;
  • La recherche sur les questions émergentes du terrain ;
  • La recherche sur la prévention et les interventions psychosociales ;
  • La recherche dans le domaine des gérontechnologies ;
  • La recherche sur le vieillissement au service de l’emploi et des politiques publiques.

Membres UPSaclay : CNRS, INSERM, Université Paris Sud, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Son but est d’anticiper l’évolution et le contenu des métiers induits par la transition démographique et l’évolution des besoins et des technologies. Les intérêts régionaux sont donc indéniables. »

RFSI (© NATS Press Office via Flickr)

RFSI : Réseau Francilien en Sciences Informatiques

Thème : informatique

Axes de recherche :

  • Sécurité, fiabilité et sûreté ;
  • Données massives ;
  • Objets communicants

sur de grands enjeux interdisciplinaires comme le changement climatique, l’énergie, la santé connectée, les transports autonomes et la protection de la vie privée.

Membres UPSaclay : AgroParisTech, CEA, CentraleSupélec, CNRS, École normale supérieure Paris-Saclay, École polytechnique, INRA, Inria, Télécom ParisTech, Université Paris-Sud, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Aussi : Télécom SudParis et Université d’Evry Val-d’Essonne. L’Université Paris-Saclay est nommé organisme gestionnaire et Olivier Cappe, responsable du département STIC de l’Université Paris-Saclay, est coordinateur du projet.

Ce qu’en dit le Conseil Scientifique régional : « Ce DIM traite d’un sujet transverse très important, celui des sciences informatiques en Île-de-France, et en regroupe les principaux acteurs. Il aborde trois défis qui jouent un rôle structurant : la sécurité/fiabilité/sûreté, les données massives et les objets et systèmes communicants. Les exemples de thématiques attachées à ces défis sont d’excellentes pistes de recherche. »