Publié le 11 janvier 2018
Vie de campus

Alors que la construction d’une ligne de métro qui passerait par le plateau de Saclay était prévue pour 2024, aujourd’hui il semblerait que l’arrivée de cette Ligne 18 du Grand Paris Express sur le Plateau de Saclay en 2024 soit remise en cause par le Gouvernement. Les communautés de Paris-Saclay se mobilisent pour le maintien du projet. Une pétition a déjà recueilli près de 17 000 signatures.

SIGNER LA PÉTITION

 

Une ligne de métro reliant Orly à Versailles en 30 minutes

La future ligne 18 a pour dessein de relier l’aéroport d’Orly jusqu’au CEA Saint-Aubin puis à terme Versailles Chantiers en seulement 30 minutes.

Un gain de temps et de confort certain et nécessaire pour l’ensemble des communautés académique (personnels, étudiants), scientifique, industrielle, etc. qui représente aujourd’hui des milliers de personnes qui se rendent chaque jour sur le plateau de Saclay.

L'arrivée du premier tronçon prévu à l’origine pour l’horizon 2024 serait remise en cause par le Gouvernement.

Perspective extérieure de la gare CEA Saint-Aubin (juillet 2017)

Perspective extérieure de la gare CEA Saint-Aubin (juillet 2017) © Société du Grand Paris / Atelier Novembre
(source : https://www.societedugrandparis.fr/gpe/ligne/ligne-18)

Les enjeux des transports à Paris-Saclay

La ligne de métro 18 représente un enjeu nécessaire pour le plateau de Saclay, il s’agissait même d’un préalable majeur au déménagement des écoles, des facultés et des industriels et à la construction de nouveaux logements indispensables pour nos étudiants et nos personnels.

Ainsi l’arrivée de la ligne 18 en 2024 représente une absolue nécessité pour permettre d’inscrire cet écosystème comme l’un des points névralgiques majeurs de la science et de l’innovation européens.

Soutenez le maintien de la ligne 18 !

De nombreuses communications (tribunes, courriers…) ont déjà été diffusées au plus haut niveau de l’Etat. Une pétition est actuellement ouverte et enregistre déjà au moment de l’écriture de l’article 10 700 signatures.

Dans le même temps, un certain nombre de scientifiques de premier plan (Prix Nobel, Médaillés institutionnels, Membres des Académies, directeurs de Laboratoire d’excellence et experts scientifiques reconnus) se mobilisent en adressant une Lettre ouverte au Président de la République.

Les étudiants, pleinement concernés par le sujet, ont également adressé une Lettre ouverte au Président de la République.

Pour le maintien de la Ligne 18 en 2024, signez et faites signer la pétition !

 

SIGNER LA PÉTITION

 

 

Pour plus d’informations